Rallye d’Espagne 2016



Le rallye d’Espagne 2016, douzième manche du championnat du monde des rallyes, se dispute du 13 au 16 Octobre 2016. Pour la septième année consécutive, cette épreuve proposera un parcours mixte avec une première journée sur terre.

Rallye-d-Espagne-2016

Au total, le rallye comptera 19 spéciales, dont deux inédites, pour un kilométrage total de 321,08 km (contre 333,51 en 2015).

Haut lieu des fans du rallye de Catalogne, le carrefour d’El Molar ne sera pas au programme de cette édition.

Programme du rallye

Jeudi 13 Octobre 2016
08h00Shakedown Salou Area2,97 km
ES118h06Barcelona (asphalte)3,20 km
Vendredi 14 Octobre 2016 (Terre – 115,90 km)
Assistance
ES210h08Caseres 112,50 km
ES310h36Bot 16,50 km
ES411h11Terra Alta 1 (terre et asphalte)38,95 km
Changement de pneus
ES514h18Caseres 212,50 km
ES614h46Bot 26,50 km
ES715h21Terra Alta 2 (terre et asphalte)38,95 km
Assistance
Samedi 15 Octobre 2016 (Asphalte – 139,18 km)
Assistance
ES808h10Vilaplana6,28 km
ES908h49Alcover-Capafonts 119,93 km
ES1010h18Querol 121,26 km
ES1111h00El Montmell 124,14 km
Assistance
ES1214h01Alcover-Capafonts 219,93 km
ES1315h30Querol 221,26 km
ES1416h12El Montmell 224,14 km
ES1518h00Salou2,24 km
Assistance
Dimanche 16 Octobre 2016 (Asphalte – 62,80 km)
Assistance
ES1607h24Pratdip 119,30 km
ES1708h12Duesaigües 1 12,10 km
Assistance
ES1810h39Pratdip 219,30 km
ES1912h08Duesaigües 2 12,10 km

Palmarès récent

  • 2015 : Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC), Latvala, Sordo
  • 2014 : Ogier (Polo R WRC), Latvala, Hirvonen
  • 2013 : Ogier (Polo R WRC), Latvala, Hirvonen
  • 2012 : Loeb (DS3 WRC), Latvala, Hirvonen
  • 2011 : Loeb (DS3 WRC), Hirvonen, Latvala
  • 2010 : Loeb (C4 WRC), Solberg, Sordo
  • 2009 : Loeb (C4 WRC), Sordo, Hirvonen
  • 2008 : Loeb (C4 WRC), Sordo, Hirvonen
  • 2007 : Loeb (C4 WRC), Sordo, Grönholm
  • 2006 : Loeb (Xsara WRC), Sordo, Grönholm



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. NOILLAR dit :

    Si bien sûr: Ogier, Sordo, Latvala et Neuville et en invités surprise, Meeke et Mikkelsen.

  2. David.d dit :

    Pas de pronostiques pour ce rallye ?

  3. Nans dit :

    Bonjour,
    existe t-il des cartes plus précises des spéciales?
    Merci

  4. jojo04 dit :

    http://www.rallyracc.com/2016/descargas/inscritos.pdf
    liste des engagés sortie sur le site du rallye, 17 WRC!

  5. auge dit :

    les timming des spéciales ne correspond pas avec la carte generale

  6. alphonse baudet dit :

    Si il pouvait pleuvoir , le balayage serait gommer et le règlement inopérant contre seb
    on va prier pour qu’il pleuve juste le vendredi

  7. riri73 dit :

    Détail qui a une grande importance = habituellement, seuls les pneus asphalte , inadaptés pour la terre, sont autorisés sur cette épreuve , ce qui ne va pas sans poser des problèmes aux pilotes. Cette règle sera t elle toujours en vigueur en 2016 ? Si quelqu’un a l’info, merci beaucoup…

    • ae18 dit :

      pneus asphalte sur la terre ?non je ne crois pas…

      • ae18 dit :

        ou as tu pris cette info? .Les voitures sont en confguration terre le premier jour avec les pneus terre et passe ensuite en configuration asphalte avec les pneus asphaltes pour les etapes asphalte

        • riri73 dit :

          Excuse mes trous de mémoire (je ne suis plus tout jeune ceci explique cela).
          Je dois certainement confondre avec Chypre où les organisateurs avaient prévu quelques spéciales asphalte disséminées parmi les spéciales terre en obligeant les pilotes à concourir sur tarmac avec des pneus terre, ce qui leur posait de gros problèmes ….

          • ae18 dit :

            oui en CDM il y a eu certains rallyes terre avec des passages asphalte (acropole .1000 lacs…)de quelques kms

          • RS - Julien dit :

            Chypre 2009 oui avec une étape asphalte complètement disputée en pneus terre.

          • latvanus dit :

            y a eut par le passé des rallyes d’Espagne ou les type roulait en pneus asphalte sur la terre, a ce jeu la loeb était redoutable mais c’était une autre époque!!!!

          • Briwan dit :

            Ou à l’époque du san Remo qui mixé les es terre et asphalte

    • latvanus dit :

      première étape sur terre puis le vendredi soir les équipes ont 75 minutes pour passer les caisses en config asphalte ,plus de 1300 pièces sur la polo par exemple, t’imagine ……ca rigole pas!!!!

    • riri73 dit :

      J’ai vérifié ces histoires d’étape mixte et Terra Alta (le jour1, la plus longue de la boucle avec 39km) comprend bien 5 changements de revêtement (gravel/tarmac).
      Et sur RS, dans les archives, on trouve en plus des chronos, les commentaires de pilotes à l’arrivée de l’ES !!! Pour certains pilotes, l’usure des pneus terre sur asphalte, les compromis de réglage à anticiper avaient causé des soucis, pour d’autres non. Mais ça restait le juge de paix du jour1 car le format de l’ES augmente les difficultés.

      • latvanus dit :

        la première journée est bien un mixte entre terre et asphalte et pas seulement terre, a ce petit jeu notre champion (pas le meme pour pierre et toute sa cour……)est redoutable

      • RS - Julien dit :

        L’an passé, c’était du 80% terre, 20% asphalte, dans cette spéciale de Terra Alta

      • ae18 dit :

        oui des voitures en configuration terre sur l asphalte c’ est classique mais l’ inverse ça l’ ai beaucoup moins.De part le risque de crevaisons les pneus asphalte ne sont pas du tout prevu pour la terre ainsi que les amortisseurs …la voiture trop basse etc etc..sur certain rallye des passages bref sur la terre dans ces conditions.. je pense à la belgique

  8. Briwan dit :

    Plus de km d’asphalte que de terre…. on entendra pas parler de balayage ou de règlement stupide sur ce rallye !!!

    • sebenfer dit :

      Bien sûr que si puisqu’avec les écarts faits le premier jour sur la terre, le rallye sera plié quand ils arriveront sur l’asphalte.

      • Briwan dit :

        On parie le contraire ??????

        • sebenfer dit :

          Les seules choses qui pourraient peut-être changer la donne, c’est de la pluie le premier jour ou un Ogier titré en Corse qui pourrait alors prendre tous les risques.

      • latvanus dit :

        c’est totalement différent d’ouvrir 1 journée ou deux jours, en 2015 ogier avait finis premier le premier jour après 120kms de spéciales sur terre (4 secondes sur latvala)
        sa gestion était différente il a prix plus de risques que s’il balayait deux jours d’affilés , comme c’est le cas cette année

        • Briwan dit :

          Voilà!! tout à fait !!!!!

        • sebenfer dit :

          L’an passé, Ogier était titré, il pouvait prendre tous les risques… la preuve d’ailleurs, il a réussi à se mettre dehors en voulant chercher les 3 points de la PS.

          • Briwan dit :

            Est il aura certainement le titre en poche cette année aussi…….. ( oups pardon il la déjà !!!)

  9. DIDIER dit :

    bon ,il va falloir y retourner car c’est le plus beau que j’ai vu pour l’instant. L’année prochaine , en retraite , je pourrais peut-être aller en Finlande.

    • alphonse baudet dit :

      je t’envie didier pour la finlande, et dire qu’en 1993 on m’a proposé de faire en co pilote le finlande mais je n’avais pas les finances. L’un des plus beaux doit etre le nouvelle Zélande a mon avis!!!