Saison chargée pour Matthieu Duval



Copilote emblématique de Cédric Robert depuis 2009 en championnat de France des rallyes, Matthieu Duval a démarré sa saison 2016 avec Charles Martin en trophée Clio.

Avant de retrouver “Bob” au Limousin, le copilote de la Loire épaulera à nouveau Charles Martin à l’Antibes la semaine prochaine, toujours dans le cadre du trophée Renault.

L’occasion de retrouver Matthieu pour une interview retraçant son aventure en rallye depuis ses débuts en Coupe de France, jusqu’aux podiums du championnat de France.

Matthieu, comment es-tu arrivé dans le milieu du rallye et notamment en tant que copilote ?

Je suis arrivé dans le milieu en 98 quand je suis venu vivre dans la Loire. J’ai fait la connaissance d’Hervé Bossu copilote de Gilles Cellier, de Dimitri Félices, Yves Pilo, Olivier Santiago etc etc. Ils m’ont de suite endoctriné alors que ma passion de l’époque était de bricoler les mobs !

Je me suis donc retrouvé en copilote d’Hervé au rallye de la Côte Roannaise chez Didier Berchoux en 205 N1 d’origine. Puis j’ai enchaîné avec une cinquantaine de pilotes depuis.

Tu as copiloté Cédric Robert de nombreuses fois,quel est ton meilleur souvenir ?

J’ai la chance d’être aux côtés de Cédric, notre premier rallye ensemble était la Côte Roannaise 2008. Ça commence à faire un moment !

Des souvenirs j’en ai beaucoup et ils ont tous leur importance, nos victoires scratch, en trophée, en championnat team ou encore nos titres de vice-champion de France. Il y a aussi tous ces bons moments autour d’un petit apéritif en écoutant Sardou et Renaud jusqu’à ce qu’on est plus soif. Je pense aussi à cette superbe année 2012 ou c’était la bagarre avec Bryan Bouffier et Freddy Loix. D’ailleurs, Freddy aimait bien lui aussi nous retrouver les soirs au gîte. . . Il y a aussi toutes les bonnes rencontres, ces 5 dernières saisons chez Sainteloc…

En fait à partir du moment ou l’on vit sa passion, tous les moments sont bons !

Tu étais au côté de Charles Martin au rallye Lyon-Charbonnières, rallye que tu as remporté en 2010, comment as-tu trouvé le “Charbo” 2016 ?

Le Charbo comme à son habitude a été un joli rallye super bien organisé. Je regrette qu’il n’y ai plus la spéciale de Saint-Sorlin et qu’on soit à Villefranche pour l’assistance où je trouve qu’il y a pas beaucoup de spectateur par rapport à l’assistance du lac des sapins.

Avec Charles tout s’est bien passé sur le plan humain. Dommage que l’on ait eu nos soucis de frein qui nous ont mis à l’écart pour prétendre à la victoire. J’espère que nous allons pouvoir prendre du plaisir à l’Antibes où je serai de nouveau à ses côtés. Si le plaisir est là, je ne me fais pas de soucis pour le reste. Charles, c’est presque un Cédric en plus jeune et avec un peu moins de ventre ! Dommage que les programmes tombent en même temps sinon j’aurai volontiers continué la fin de la coupe clio avec lui.

Quelle est la suite de ton programme cette saison ?

Après l’Antibes avec Charles, on attaque avec Cédric à Limoges avec une Adam. Nous devons être présent au Rouergue, Mont-Blanc et aux Cévennes. Je fais aussi ouvreur pour Éric Camilli chez Ford cette saison à côté de Franck Lions. De quoi m’occuper encore pour une saison. J’aimerai aussi terminer ma voiture de course pour faire un ou deux rallyes en pilote.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Rémy dit :

    Très belle interview et toujours le tit coup pour Cédric Robert lol 😀 ! bravo pour son investissement, sa passion et bonne continuation à lui… grosse saison 2016 😉