Trois hommes pour une victoire



Cette semaine, le rallye d'Acropole en Grèce accueille la troisième manche du championnat d'ERC et trois têtes d'affiche se dégagent.

Excellent vainqueur du rallye des Iles Canaries début mars, Alexey Lukyanuk a commis une grosse faute en Irlande après une sortie de route lors des essais. Sur sa surface favorite, la terre, le pilote russe se doit de réagir rapidement s’il veut jouer le titre face à Kajetanowicz.

Ce dernier a parfaitement débuter sa saison européenne avec des podiums aux Canaries puis en Irlande. Toujours très fiable et régulier (un seul abandon l’an passé), le pilote polonais garde de très bons souvenirs de l’Acropole, terre de son sacre en ERC. Contrairement à son rival n°1 pour le titre, Kajto’ pourra se contenter d’assurer un résultat et ainsi garder une bonne marge de sécurité.

Troisième larron de l’histoire, Lambros Athanassoulas avait surpris le petit monde de l’ERC l’an passé, menant le rallye de l’Acropole après deux spéciales. Finalement troisième mais tout proche de Kajetanowicz et Breen, le pilote grec sera à surveiller de près cette année, lui qui rêve de succéder à Aris Vovos, dernier pilote local à avoir remporté l’Acropole en 1995.

Outre ces trois grands favoris, les outsiders sont nombreux, à commencer par Jaromir Tarbus, cinquième en Irlande avant de sortir, et surtout quatrième du général l’an passé en Grèce. Autre pilote a avoir brillé sur cette épreuve en 2015, David Botka peine pour l’instant à se mettre en main sa nouvelle monture, une Citroën DS3 R5.

Enfin, citons également le jeune letton Ralfs Sirmacis, deuxième du championnat Junior l’an passé qui fera ses grands débuts en R5 avec une Skoda Fabia de l’équipe Sport Racing Techonologies.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Photo prometteuse : on devrait avoir de belles images…