Un week-end spécial pour Hyundai



Plus d'un an et demi après la première victoire d'une Hyundai en WRC (Allemagne 2014), le constructeur coréen vient de renouer avec le succès au terme d'un rallye d'Argentine indécis.

Critiquée depuis son apparition au Monte-Carlo, la nouvelle Hyundai i20 WRC a vu ses suspensions évoluer après le Mexique, et les pilotes on retrouvé une voiture plus saine. Signe d’un réel changement, Hayden Paddon n’a pas été seul à rivaliser avec les Volkswagen, puisque Dani Sordo, quatrième à l’arrivée, a longtemps soutenu la comparaison face à Andreas Mikkelsen.

« Bien sûr, c’est un week-end spécial pour nous. Nous avons bien travaillé sur la voiture entre le Mexique et ici en Argentine. Nous savions que nous avions amélioré un peu la voiture donc nous espérions vraiment un podium et puis bien sûr, gagner c’est encore mieux.

Je dois dire que Hayden a réalisé un boulot fantastique et au niveau de la voiture, je pense que nous avons montré que nous pouvons être plus proches dans la bagarre. Je pense que ça peut être une bonne chose pour le reste du championnat.

Nous n’avons jamais eu de 1-2 dans la Power Stage auparavant, cela a été la cerise sur le gâteau. Nous allons savourer ce moment mais nous savons que ce n’est pas fini. Nous allons continuer à faire des développements sur la i20 Nouvelle Génération WRC. Le prochain rallye sera au Portugal et il comprendra une série de nouvelles demandes et de défis. » a commenté Michel Nandan, directeur de l’équipe Hyundai Motorsport.

En conférence de presse, le français est revenu sur le « duel final » entre Hayden Paddon et Sébastien Ogier, avant de féliciter les organisateurs de l’épreuve.

« Quand quelqu’un perd 19 secondes en une seule spéciale, vous pouvez peut-être qu’il a un problème et puis nous avons su qu’il n’y avait aucun problème sur la voiture d’Hayden. J’étais toujours convaincu qu’il pouvait le faire et quand nous avons vu ce qu’il a fait dans la dernière spéciale, c’était fantastique.

Je pense que je dois féliciter les organisateurs. Cette année, ils ont fait un très bon boulot. Les spéciales étaient sans danger, ce qui est une bonne chose. Au moins, ça montre que c’est possible de faire ça, d’une année à une autre. C’est une bonne chose pour notre sport d’avoir des spéciales plus sûres. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. iceman dit :

    Message à l’attention de l’excellentissime, que dis-je, du génial team manager de chez Hyundai, j’ai nommé le brillant : Mr. Alain Penasse.
    > Pourriez-vous nous donner des explications quant aux problèmes techniques rencontrés sur la N° 3 …
    Mr Penasse ?
    On attend tous de lire votre prose, si .. pertinente et éclairante pour, nous, pauvres » spectateurs » que nous sommes …
    s’il vous plait …