Une prise en main parfaite pour Gilbert



Impérial en JWRC cette saison, Quentin Gilbert a terminé son année en beauté avec une participation au rallye du Var sur une DS3 R5.

A sept semaines de l’ouverture du WRC-2 au Monte-Carlo, le pilote vosgien a déjà fait le plein de confiance en décrochant la deuxième place du général et surtout la victoire en classe R5 devant la Skoda Fabia R5 pilotée par l’expérimenté Freddy Loix.

« Nous avons respecté notre plan de marche tout le week-end. Dans le but de se préparer au contexte du WRC 2, nous avons roulé en gommes dures, sans idée de les retailler, et avec deux roues de secours. Il me fallait aussi retrouver mes réflexes à bord d’une quatre roues motrices. Tout du long, nous avons peaufiné nos réglages pour rendre la voiture plus facile à conduire, avant de penser à travailler sur le châssis pour trouver de la performance. Grâce à DG Sport, à mon ingénieur et au soutien de Citroën Racing, nous avons réussi à nous sentir en confiance dans la DS 3 R5. »

Engagé dans une féroce bataille face à Loix pendant trois jours, le vosgien l’a finalement emporté en signant un scratch dans l’ultime chrono du rallye alors que son adversaire partait en tête-à-queue.

« Le vendredi, nous avons fait la course que nous voulions faire, c’est-à-dire une séance d’essais grandeur nature. Comme nous étions bien placés, nous nous sommes pris au jeu et, avec l’accord de DG Sport et Citroën Racing, nous avons pu attaquer plus franchement. Le dernier jour, nous nous battions à la seconde et, en le devançant dans la spéciale de la Garde Freinet, où il habite, nous sommes revenus à sept dixièmes de seconde avant le dernier chrono. Je remercie nos ouvreurs, Patrick Magaud et Thierry Borel, qui nous ont permis de disposer de notes très précises, afin d’attaquer en pleine confiance, notamment dans la dernière spéciale. »

Après une courte intersaison, Quentin Gilbert sera de retour au volant de cette monture sur les routes du Monte-Carlo, épreuve qu’il a d’ailleurs remporté en JWRC cette année et en WRC-3 en 2014 !

« C’est 2016 qui a commencé dans le Var. Cette victoire nous met en confiance, conclut Quentin. Il nous faudra préparer la voiture spécifiquement pour le Monte-Carlo mais, au niveau de la prise en main, cette première était parfaite. On ne pouvait pas rêver mieux, après une si belle saison, même si nous avons encore de quoi travailler sur la voiture dans les prochaines semaines. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Titicopilote dit :

    Sa montée en puissance entre début 2015 et fin 2015 est impressionnante et de bonne augure pour 2016 … Début des hostilités au monté carlo WRC2 …. Quentin arrive ….

  2. Kivala dit :

    Il semble bien que Quentin Gilbert soit arrivé à parfaite maturité : excellente nouvelle ! Si cela se confirme tout au long de la saison 2016, on n’a pas fini de parler de lui…

  3. natlin dit :

    une annee 2015 conclut de la meilleure des facons
    a lui de faire de belles courses en wrc2 l’an prochain
    si il est proche des fabia officielles, alors il jouera la gagne

  4. MARTIN dit :

    Superbe Quentin, on souhaite que tu fasses une super saison en WRC2 et on a hâte d’être au Monte-Carlo.