1,2,3 et 4 victoires pour Eric Brunson au rallye de la Côte Fleurie




Eric cette Ford Fiesta WRC, du plaisir ? – Les premières impressions derrière le volant ont été excellentes et se sont confirmées tout au long...

au long du rallye.
C’est une voiture extraordinaire, je ne regrette pas mon acquisition, j’en suis très satisfait.

Lors des essais d’avant rallye, la prise en main s’est elle faite rapidement ?
– Ce n’est pas toujours facile de changer de voiture de course surtout après six années passées avec la même mais là je me suis aussitôt senti à l’aise dans cette nouvelle voiture. Après, pour aller très vite, il me faut trouver des automatismes, prendre mes marques, et c’est en roulant que je vais monter en puissance.

En quelques mots, que sont les différences entre la Subaru et La Ford Fiesta WRC ?
– Il ne faut pas chercher à comparer ces deux voitures complètement différentes. Le gabarit n’est pas le même et cela change beaucoup de chose. La Fiesta est mieux équilibrée, plus maniable. Au niveau du châssis, je suis réellement sidéré. Et les freins, c’est vraiment impressionnant. Par contre, elle a moins de couple que la Subaru. Et il me faut m’adapter à la boîte séquentielle, plus physique que les palettes au volant.
Cela me donne un peu plus de travail !

Les conditions météorologiques n’étaient pas évidentes, est-ce un avantage dans l’optique du
rallye du Touquet ?

– Nous avons vécu un Côte Fleurie très compliqué au niveau de l’état des routes, avec beaucoup de terre et des flaques d’eau. Il était intéressant d’essayer la Fiesta dans ces conditions car au Touquet on pourrait très bien avoir de la pluie et du gras sur les routes…

Un message pour vos supporters…
– Je vous donne rendez-vous les 14 et 15 mars lors du rallye du Touquet, on vous attend !

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *