8 manches en WRC pour Katsuta en 2020



Déjà évoqué mardi dernier lors de ses essais Monte-Carlo, le programme 2020 de Takamoto Katsuta sera bien copieux avec une participation à huit manches du calendrier WRC.

Le pilote japonais sera donc au volant d’une Toyota Yaris WRC sur la totalité des manches européennes, ainsi que sur le rallye du Japon pour terminer la saison.

« Je dois remercier infiniment le TOYOTA GAZOO Racing et Tommi Mäkinen Racing de m’avoir donné cette opportunité incroyable. 2020 sera un nouveau défi pour moi. J’ai une bonne expérience de chaque épreuve, mais pouvoir rouler au plus haut niveau dans une WRC est un grand pas en avant. Bien que mes premières épreuves en Yaris WRC cette année aient été très positives, je sais que je dois encore améliorer mon pilotage et mes notes pour atteindre un niveau supérieur. Je suis vraiment motivé à le faire et j’ai hâte de voir les progrès que je pourrai faire l’année prochaine. J’espère que je pourrai faire de bons progrès entre le début et la fin de la saison, et je suis vraiment impatient que ça commence. »

L’an passé déjà, Takamoto a eu l’opportunité de piloter la Yaris à deux reprises en Allemagne (10e) et en Espagne (14e). Soutenu par Toyota depuis 2015, le japonais, âgé de 26 ans, possède encore une énorme marge de progression, mais ses résultats en WRC-2 n’ont jamais été véritablement transcendants.

En février 2018 après la victoire de Katsuta en Suède, Akio Toyoda, président de Toyota, avait clairement annoncé son souhait de voir un japonais au plus haut niveau, voeu exaucé un an et demi plus tard :  « Mon rêve de voir un pilote japonais dans une voiture japonaise en WRC est possible. Je suis tellement heureux à ce sujet. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jean francois dit :

    Il a ses chances le nippon .
    Le WRC est extrêmement difficile
    quand on voit certains pilotes cela doit désarçonné.
    Rovanpera connaît la vitesse .
    Katsuta pas encore .
    il doit etre à l aise dans le rapide et efficace dans le serre.
    Il doit rester sur sa ligne et ne pas être décontenancé par les extraterrestres.
    Ces autos demande beaucoup.
    Si Katsuta est la ce n est pas un hasard.
    J espère qu il saisisse sa chance.

  2. audikvq dit :

    Loin d’avoir le niveau WRC ,il finira 10 ème à chaque course

  3. Jean Dridéal dit :

    Cette année sera faite pour apprendre et si possible faire un ou deux coups d’éclats.
    L’an prochain, il faudra régulièrement faire des performances de haut niveau, sinon…

  4. jacqouille dit :

    S’il est vraiment très bon, pourquoi pas un pilote nippon champion du monde dans 3 ou 4 ans. On a eu des finlandais, des suédois, un allemand, un écossais, un anglais, des français et un estonien et un japonais dans quelques années. Ben ouai, ce serait cool!

  5. berlinette dit :

    le sushi est dans la boite