A.Mikkelsen : “Un très bon week-end”



Arrivé en tête du championnat WRC2 en Grèce, Andreas Mikkelsen repart de cette épreuve avec une avance accrue après avoir glané son troisième succès de la saison.

Tout au long de l’épreuve, le pilote norvégien a minimisé la prise de risques, se “contentant” de quelques coups d’éclats pour battre son coéquipier de team, le jeune bolivien Marco Bulacia.

“C’était un très bon week-end, Marco (Bulacia) a fait un très bon rallye. Il était très proche et devant nous pendant la majeure partie du rallye. Nous avions une tactique pour éviter les ennuis, comme il a pu le faire. Nous avons essayé d’éviter autant de pierres que possible et je n’avais pas l’impression que nous roulions très vite, mais nous avons fait le travail que nous devions faire. Ce matin, je n’étais qu’à 8 dixièmes de Marco, alors j’ai décidé d’attaquer, mais tout le temps je savais que je devais finir. J’ai essayé de conduire aussi vite et prudemment que possible. On a fait un bon écart puis on n’a pas trop pris de risques dans la Power Stage.”

La course du norvégien aura très vite changé de physionomie suite aux problèmes de Mads Ostberg, son principal rival pour le titre, trahi par la mécanique de sa C3 Rally2 dès les premiers kilomètres.

“Absolument, j’ai changé ma stratégie avec son problème. En le voyant avoir des soucis, j’ai su que notre plus grand adversaire était en moins. Nous sommes restés loin des ennuis et sommes restés intelligents. Marco nous a livré un bon combat, c’était intéressant. J’ai apprécié, même si j’avais peur de devoir abandonner. Ce rallye n’a pas été aussi rude que je me souvienne. Les premières spéciales étaient cassantes, mais avec ce paysage, c’était agréable.”

Pour cette épreuve, le pilote Skoda était pour la première fois associé au britannique Elliott Edmondson, et le norvégien devait évidemment retravailler ses notes en anglais, une situation qu’il avait déjà vécu lors des saisons 2013 et 2014.

“Cela a plutôt bien fonctionné. Il a fait un travail incroyable. C’était un peu difficile aujourd’hui, alors que j’essayais d’attaquer plus et que j’utilisais plus d’énergie sur la voiture dans des conditions difficiles, ce n’était pas si facile de se souvenir des notes. Cela deviendra plus naturel. Mais nous sommes assis ici et nous avons gagné le rallye, donc je ne peux pas dire que ça n’a pas marché !

Leader du championnat avec 22 points d’avance sur Bulacia mais surtout 30 sur Ostberg (avec 1 rallye en moins), le norvégien voit la fin de saison avec optimisme.

“C’est un sentiment vraiment génial. Nous pouvons maintenant nous asseoir et nous détendre en Finlande et voir comment cela se passe avec les autres là-bas. Nous avons un bon écart. On vera ce que Mads fera lors du prochain rallye. Puis peut-être un dernier rallye où nous aurons peut-être besoin de marquer des points.”




S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Romain
Romain
7 jours il y a

A son interview de début d’année, il disait qu’il voulait dominer chaque rallye et le championnat pour prouver qu’il avait sa place en WRC1. On dirait qu’il le prouve ! Fiable et rapide ! Souriant et passionné !

Sylvain
Sylvain
7 jours il y a

Pôvre Andreas, il domine son championnat et personne ne le daigne d’un commentaire, certes la course était assez terne dès lors que les Hyundai sont à la rue et que Ostberg connait des soucis, mais quand même… cela n’est pas la faute à Andreas, lui sa course, il l’a faite!