À qui le tour ?



En s'imposant en Sardaigne, Thierry Neuville est devenu le cinquième pilote différent, vainqueur d'un rallye du championnat du monde en 2016.

À titre personnel, le pilote Hyundai se hisse au rang de pilote belge le plus prolifique en WRC avec 2 victoires et efface ainsi des tablettes son illustre prédécesseur, François Duval, dont le compteur de victoire était resté bloqué à une seule unité (Australie 2005, Xsara WRC).

Grâce à ce succès, Thierry Neuville continue aussi la série qui s’est mise en place depuis février dernier et l’arrivée du rallye de Suède.

En effet depuis le succès de Sébastien Ogier du côté de Karlstad, cinq pilotes différents se sont imposés consécutivement en championnat du monde des rallyes (Ogier en Suède, Latvala au Mexique, Paddon en Argentine, Meeke au Portugal et Neuville en Sardaigne). Due en partie à la règle sur l’ordre des départs, cette diversité sur la plus haute marche du podium rentre néanmoins dans l’histoire de la discipline puisqu’il fallait remonter à la saison 2001 pour retrouver trace d’une telle série au cours d’une même saison. À l’époque, ce n’est pas cinq mais six pilotes différents qui s’étaient d’ailleurs imposés consécutivement puisque Colin McRae (Acropole), Tommi Mäkinen (Safari), Marcus Grönholm (Finlande), Richard Burns (Nouvelle Zélande), Gilles Panizzi (San Remo) et Jesus Puras (Corse) avaient remporté tour à tour un rallye.

En février dernier, Rallye-Sport.fr proposait d’ailleurs un sondage où il suffisait de répondre à la question suivante « Qui a le plus de chance de remporter un rallye cette année ? ». Avec près de 6500 votes, vous aviez vu juste puisque Thierry Neuville avait été désigné comme le pilote (non Volkswagen) le plus apte à remporter un rallye en 2016 avec plus de 41% des sondages, devant Kris Meeke et Hayden Paddon soutenus respectivement par 36,6% et 6% des votes.

Même si il parait désormais difficile de voir un autre pilote s’imposer ce weekend en Pologne, plusieurs noms peuvent néanmoins légitimement espérer continuer cette série. Andreas Mikkelsen, qui reste sur deux deuxièmes places en Pologne, semble le mieux placé des pilotes qui n’ont pas encore triomphé en 2016, pour inscrire son nom au palmarès de cette saison. Rapide depuis le début de l’année, et encore plus depuis deux rallyes et l’arrivée des nouveaux pneus DMack, Ott Tanak peut aussi venir troubler la donne du côté de Mikolajki où en 2015, il avait signé son unique podium de la saison.

En retrait depuis trois rallyes, Mads Ostberg, qui espère se refaire la cerise face notamment à Eric Camilli, vise le podium mais semble juste pour renouer avec la victoire qui lui échappe depuis 2012. Le pilote français, qui reste quant à lui sur deux résultats encourageants, aura fort à faire puisque la Pologne figure parmi les rallyes qu’il doit encore découvrir.

Seul pilote Hyundai à n’avoir pas encore gouté à la victoire en 2016, Dani Sordo n’a pas la pression de ramener des points constructeurs puisque, pour la deuxième fois de la saison, l’espagnol n’est pas nominé dans l’équipe Hyundai Motorsport 1. Pour rappel, Hayden Paddon et Thierry Neuville se sont imposés tour à tour dans la voiture qui n’était pas nominée, un signe ?

Citroen (ou PhSport ou Abu Dhabi Total WRT) fait également son retour en WRC avec Stéphane Lefebvre et Craig Breen qui ont tous deux signés leur meilleur résultat cette année (5e pour le français au Monte-Carlo, et 8e pour l’irlandais en Suède). En manque de roulage cette saison, les deux pilotes auront probablement du mal à jouer aux avant-postes en Pologne.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    La victoire ne devrait pas échapper au trio Paddon, Latvala, Neuville. Devant ça va balayer sec et Ostberg n’a pas le niveau pour gagner un rallye. Derrière, c’est bien trop tendre pour être capable de s’imposer.

    • RS - Julien dit :

      Attention, pluie annoncée aujourd’hui, vendredi, samedi et dimanche !

      • John Deuff dit :

        Avec la pluie, Ogier va se régaler (qui a dit « et ramener la terre des cordes sur le chemin » ?)…

      • riri73 dit :

        Merci pour cette excellente nouvelle !!!

      • riri73 dit :

        RS-Julien, avez vous (as tu) bien vérifié qu’il n’y avait pas un alinéa du réglement 2016 qui précisait qu’en cas de pluie sur rallye terre, le leader du championnat ne devait pas balayer et que dans ce cas précis on inversait l’ordre ? Ils en seraient bien capables..

      • riri73 dit :

        J’ai regardé la météo en Pologne, c’est mitigé, pas garanti qu’il pleuve… Mais bon, traditionnellement beaucoup moins de balayage là bas (même si pour Tanak 7scratchs tout de même en 2015 en partant bien derrière..)

  2. grimm rene dit :

    Sordo

    • Daniel42 dit :

      Sordo sera second sur la route, donc pas évident pour lui. en Pologne
      Mais il mériterai une victoire cette année : Avec OGIER, ils sont les 2 seuls pilotes à avoir marqué des points à chaque Rallye

      • sebenfer dit :

        C’est clair que pour Sordo, vu sa position sur la route c’est mort. Il doit adopter une stratégie à la Ogier pour sauver le plus de points possibles.

  3. natlin dit :

    allez je dirais mikelsen!