Al-Attiyah poursuit sur sa lancée




Après une victoire sans contestation au Dakar, puis à domicile pour l’ouverture du MERC, Nasser Al Attiyah enchaîne avec un large succès en WRC-2 pour son retour dans la catégorie.

ttiyah enchaîne avec un large succès en WRC-2 pour son retour dans la catégorie.

Devancé à la régulière par un Yuriy Protasov bien plus convaincant en WRC-2 qu’au top de la hiérarchie, le pilote du Qatar n’a trouvé son salut qu’après la faute du pilote ukrainien dans la seizième spéciale.

Esseulé par la suite avec plus de six minutes de marge par rapport à son plus proche poursuivant, le champion du monde WRC-2 en titre s’est finalement contenté de terminer le rallye avec une victoire « écrasante » en poche et une septième place au général.

Deuxième à près de huit minutes, Nicolas Fuchs apporte au 100e châssis de la Fiesta R5, un nouveau podium dans la catégorie. En retrait tout au long du rallye, Jari Ketomaa complète le podium et s’empare du même coup de la tête du championnat suite à l’abandon de Stéphane Lefebvre.

« Je suis très satisfait de cette victoire en WRC-2, ici au Mexique. Cela aura été un rallye compliqué avec beaucoup de très bons pilotes. Mon équipe a parfaitement travaillé ce weekend, et je pense qu’on avait la bonne stratégie. Matthieu a également fait de l’excellent travail, et on va essayer de faire aussi bien lors de la prochaine course. » a confié Nasser Al-Attiyah avant de poursuivre sur son copilote.

« Nous avons une bonne relation avec Matthieu, et c’était bon de lui donner une chance en WRC. C’est un des meilleurs copilotes au monde, et je suis vraiment content de l’avoir avec moi. » 

Habitué aux épreuves de Rallye-Raid, Matthieu Baumel était également très satisfait de cette première victoire après son retour en championnat du monde.

« De mon côté, ça a été très enrichissant de venir au Mexique. Être ici en WRC et gagner avec Nasser, c’est un énorme plaisir. » 

Toujours très occupé, Nasser Al-Attiyah sera au départ, dès ce weekend de la deuxième manche du MERC au Koweït, avant de revenir en WRC-2 au Portugal au mois de mai.

=> Retrouvez le classement actualisé du championnat WRC-2.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Expérience, sagesse… bravo !