Al-Attiyah/Baumel, un duo en or




Associés pour la première fois en rallye « classique » au Qatar Rally en début d’année, Matthieu Baumel et Nasser Al-Attiyah ont triomphé sur tous les terrains cette saison.

/p>

Pour le provencal Matthieu Baumel, cette saison restera forcément extraordinaire. « C’est très spécial. Nous avons disputé 22 courses cette saison dans différents championnats et nous  en avons gagné 15 ou 16. C’est fantastique, personne n’a fait ça avant et en gagnant le Dakar également, nous ne pouvons qu’être heureux. »

Après une année bien remplie, le français peut enfin souffler même si le prochain Dakar occupe déjà bien son esprit.

« Oui nous avons du repos maintenant. Pour moi, j’ai quelques jours pour me reposer mais après cela, nous devons nous concentrer sur le prochain Dakar. Ce sera une course différente avec de nouvelles voitures. C’est un grand objectif et nous devons être prêts pour le début de l’année, ce ne sera pas facile. »

Pour son pilote Nasser Al-Attiyah, la fin de saison n’a pas encore sonné avec les championnats d’Asie de tir en vue des Jeux Olympiques mais également une participation à la dernière manche du WTCC au Qatar.

Déjà titré en WRC-2 avec l’italien Giovanni Bernacchini l’an passé, Al-Attiyah a du lutter tout le week-end pour décrocher le titre en Espagne.

« Nous avons essayé de faire de notre mieux depuis le départ. Nous avons crevé et après nous pensions au championnat. Puis quand nous avons vu que Lappi était sorti, j’ai eu du mal à me concentrer, je pensais trop au championnat et j’ai oublié l’autre pilote (Tidemand) qui était leader et qui pouvait aussi gagner le championnat. Avant la dernière spéciale, quand nous avions un dixième d’avance sur Armin Kremer, j’étais fatigué d’avoir tout donné. Et je remercie Ogier pour l’annulation de la spéciale.

Avant le départ, nous nous sommes serrés la main en distant : « Faisons ce que nous pouvons, celui qui gagnera sera le meilleur. Nous aurions quand même aimé faire cette spéciale. »

Le pilote qatari a tenu bon face aux Skoda officielles et la saison prochaine pourrait s’annoncer encore plus difficile. « Ce n’était pas facile cette année et nous ne savons pas si nous pourrons encore gagner ce titre mais je suis assez content, c’est une bonne saison pour nous.

Nous resterons avec une la Skoda Fabia R5 l’année prochaine, c’est une superbe voiture. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    3 titres internationaux dans la meme annee, c’est enorme
    bravo aux 2, al attya un gentleman driver qui va tres vite
    avec la fabia r5 l’an prochain, ca promet de nouveau

  2. Rallyeplaisir dit :

    Bravo à Nasser et Matthieu qui ont fait une super saison. En plus de leur talent, ils sont très sympathiques. Toujours disponibles, notamment Matthieu qui n’hésite pas à livrer ses impressions de course. Des gens bien comme on aime en rencontrer.