Alexandre Cosson confirme au rallye du Pays de Dieppe 2014




Pas après pas, Alexandre Cosson poursuit son apprentissage du rallye, une discipline diamétralement opposée à la Course de Côtes. Sur ce Rallye du Pays de...

, comptant pour le Challenge Renault Sport, le tricolore a confirmé ses aptitudes en signant une probante troisième place en classe R1.

Navigué par Matthieu Chartier, Alexandre Cosson ne souhaite pas bruler les étapes. Champion de France de la Montagne 2013, en catégorie Groupe A, le tourangeau mesure le travail restant à accomplir pour optimiser son pilotage sur une épreuve de rallye. Pour sa seconde expérience cette saison, l’équipage de la Renault Twingo R1 n°52 a fait preuve de détermination et d’efficacité sur les routes de Seine-Maritime. Une nouvelle étape lors de laquelle de nombreux paramètres ont été approfondis…

Alexandre Cosson (Renault Twingo R1 n°52 | CDP Racing) : « Je suis encore très jeune en rallye. Je découvre beaucoup de choses à chaque spéciale de chaque rallye. Pour nous, les reconnaissances doivent encore être améliorées autant que les prises de notes pour que nous soyons de plus en plus efficaces dans la voiture. Le pilotage est également très différent de ce que j’ai connu en Courses de Côtes. Ce n’est pas tant le comportement de la voiture qui est délicat mais plus les facultés d’adaptation nécessaires lorsque l’adhérence des routes évolue en fonction des passages et des conditions météorologiques. Ce rallye de Dieppe fut très formateur et terminer en troisième position est une belle récompense. Sachant que nous ne nous sommes pas fixés d’objectifs particuliers. »

Très proche des leaders, Alexandre Cosson a déroulé une remarquable performance en se positionnant constamment aux avant-postes au cours des onze épreuves spéciales disputées. Sans évoquer d’ambitions précises, le jeune français compte mettre tout en œuvre pour réaliser des performantes similaires et constantes.

Alexandre Cosson (Renault Twingo R1 n°52 | CDP Racing) : « Nous ne parlons ni de victoires, ni de résultats précis. Nous savons que du chemin reste à parcourir et ce serait prématuré de s’avancer dans de telles suppositions. Pour le moment, j’apprends, tous les jours, et notre marge de progression est encore élevée. Je prends beaucoup de plaisir à bord de l’auto, avec mon copilote, au sein du CDP Racing et je sais qu’avec du travail et de l’envie, les résultats viendront naturellement. »

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *