Alsace 2010 : La plus belle



Continuons notre rétrospective des meilleurs moments du rallye international avec un retour sur le rallye de France 2010, épreuve où Sébastien Loeb remporta une nouvelle victoire, mais surtout un nouveau titre de champion du monde.

En quête d’un septième titre de champion du monde pour cette saison 2010, Sébastien Loeb va connaître un moment particulier avec l’arrivée d’un nouveau rallye : le rallye de France Alsace. Successeur du « défunt » Tour de Corse, cette épreuve présente de très nombreux ingrédients pour attirer une grande foule et offrir une carte postale rêvée à l’alsacien et à la FFSA.

Au moment d’arriver sur cette épreuve, le champion du monde en titre possède un boulevard en tête du championnat, 68 points devant Jari-Matti Latvala. Ainsi, le français n’a besoin que de sept petits points pour empocher le titre si le finlandais s’impose en Alsace, puisque que deux épreuves seront encore à disputer.

Vendredi matin, avec un parcours composé notamment du fameux Col du Firstplan, Sébastien Loeb ne laisse que des miettes à ses adversaires. Quatre spéciales, quatre scratchs, et une domination écrasante des Citroën avec quatre C4 WRC aux quatre premières places.

Après seulement 73 kilomètres de chronos, Loeb semble déjà facile, 14s7 sur Ogier, 19s3 sur Solberg et 23s3 sur Sordo. Premier pilote non-Citroën, Latvala s’accroche à 28s3.

Dans l’après-midi, Jari-Matti a beau se démener (2 scratchs), Loeb reste souverain devant les autres C4 de Sordo (+22s7) et Ogier (25s6). Au quatrième rang, Latvala est encore en bagarre face aux C4, devançant tout de même Solberg !

Le lendemain dans les Vosges, les Citroën sont encore en démonstration. Encore auteur de deux scratchs, Loeb s’échappe de façon irrésistible, 42s9 devant Sordo et 59s8 sur Ogier. Dans la boueuse spéciale de Pays d’Ormont, l’alsacien signe notamment un temps stratosphérique de 19:39.7 en 35,48 km, devançant Sordo de 18s3 et Solberg de 20s7, soit une demi-seconde au kilomètre !!! A la pause du midi, le pilote Citroën dispose alors d’une énorme marge de 42s9 sur Sordo et 53s9 sur Ogier.

Dans l’après-midi, les C4 officielles laissent la vedette à celle de Petter Solberg, nouveau troisième à l’issue de cette journée. Le norvégien a signé deux scratchs, tout en bénéficiant des problèmes d’Ogier. Quatrième, Latvala ne peut rien face aux Citroën.

Le dimanche n’est qu’une formalité pour Sébastien Loeb, couronné tel un roi dans sa ville de naissance d’Haguenau. Vainqueur avec 35s7 de marge sur Sordo, l’enfant du pays vit l’un des moments les plus forts de sa carrière, désignant même après coup, cette victoire comme la plus belle de sa carrière.

« C’est fantastique. Ce rallye a été très impressionnant. Cela a été très difficile et je ne m’attendais pas à ce que tant de personnes soient ici. C’est le meilleur résultat possible pour moi de remporter le championnat ici en France. »

Ce week-end aura été particulièrement fort pour le sport automobile français avec un succès populaire incroyable, cet événement ayant regroupé environ 250 000 spectateurs. Du côté des médias, cette épreuve se révèlera être la plus suivie de tout le championnat avec 70 millions de téléspectateurs, soit un nombre bien au-dessus de la moyenne.

Classement Final

1Loeb-ElenaCitroën C4 WRC 
2Sordo-VallejoCitroën C4 WRC+35.7
3Solberg-PattersonCitroën C4 WRC+1:16.8
4Latvala-AnttilaFord Focus WRC+1:29.3
5Hirvonen-LehtinenFord Focus WRC+3:43.8
6Ogier-IngrassiaCitroën C4 WRC+11:55.9

sud rallye

RallyMedia





S’abonner
Notifier de
guest
20 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Bouchon
Bouchon
1 mois il y a

Le titre est trop tentant : la plus belle des conneries d’avoir retirer la manche Française aux corses.
Et quand Sir Loeb a arrêté on a bien failli se retrouver sans rallye si les Corses n’avaient pas repris au pied levé l’organisation

Tony 38
Tony 38
1 mois il y a

La variété de segment auto automobile manque aujourd’hui, les R5 et les WRC sont identiques.

106xsiN1
106xsiN1
1 mois il y a

Bonjour,
 
@RS serait il possible de faire un onglet spécial pour ces articles historiques pour les retrouver plus facilement.
 
Peut être un onglet « retrospective », , classé selon les années….
 
Merci

FB49
FB49
1 mois il y a

Quelle opposition et quelle bagarre au championnat cette année la….que c etait triste…Me souviens de la première spéciale du monte Carlo en début d annee… le rallye était déjà plié sportivement parlant je ne suis pas du tout nostalgique de cette époque….

Arcalod
Arcalod
Reply to  FB49
1 mois il y a

Ben oui… Surtout qu’en 2010, le Monte était en IRC…

Franck
Franck
1 mois il y a

Pour info, Seb était en quête d’un 7ème titre cette année là, le 6ème était déjà en poche !

achve
1 mois il y a

Le rallye en Alsace c’était un incroyable moment de communion populaire ,autre chose que le rallye en Corse ….

Joebarf16
Joebarf16
Reply to  achve
1 mois il y a

Tant que la Corse restera une île…
C’est vrai qu’il y avait un monde incroyable dans la région de Strasbourg/Obernai.
Du coup je ne suis pas allé à l’arrivée.

jmb17
jmb17
Reply to  achve
1 mois il y a

Pourquoi le rallye s’était-il déroulé en Alsace, plutôt qu’en Corse ?
Parce que l’Ille-et-Vilaine !

berlinette
berlinette
1 mois il y a

Un rallye « à la maison » pour Loeb. Sans remettre en cause sa victoire, je trouve inconcevable que la rallye d’Alsace ait pris la place du Tour de Corse au championnat. Heureusement cela n’a duré que quelques années, malheureusement le TDC a perdu la sienne ensuite. Encore une décision prise sur l’autel du pognon.

Franck
Franck
Reply to  berlinette
1 mois il y a

J’ai adoré l’Alsace, j’adore la Corse, bref j’adore la France. Alors pourquoi ne pas changer de région tous les 5 ans, histoire de visiter notre si beau pays !

Joebarf16
Joebarf16
Reply to  Franck
1 mois il y a

Ouaip, du côté du Rouergue par exemple.
Nous sommes de doux rêveurs…

Bouchon
Bouchon
Reply to  Joebarf16
1 mois il y a

Je suis aveyronnais pure souche et je n’en veux pas. Le WRC en France c’est en Corse.

Joebarf16
Joebarf16
Reply to  Bouchon
1 mois il y a

J’adore la Corse aussi, même la traite du touriste finit par exaspérer
Sur l’aspect « belles routes » il y en a ailleurs, dans les Ardennes aussi, dans le Morvan…
L’idée de faire tourner pour la manche française me plait bien, mais si ça reste au même endroit ça me va itou.

jmb17
jmb17
1 mois il y a

Je ne me lasse pas de ce formidable pilote seblime, au pilotage efficace et sebtil.
Pendant + de 10 ans, les autres sebissaient son implacable domination.
Avis un peu sebjectif certes ! Sebmergé par l’émotion, je suis véritablement sebjugué par le Loeb dominateur qu’il fut.

Ce sont des mecs comme lui, comme Ickx, comme Senna, Gilles Villeneuve, comme Ragnotti, Thérier et bien d’autres, comme Prost qui donnaient des années « bonheur » aux amateurs de sport auto !

seb73
seb73
Reply to  jmb17
1 mois il y a

il est vraiment
il est vraiment phenomé
lo lolo loeb loeb!!!!!

FB49
FB49
Reply to  jmb17
1 mois il y a

Mouais senna avait des adversaires et surtout des autres équipes en face….

Alex Térieur
Alex Térieur
Reply to  FB49
1 mois il y a

Saisons 88 89 , aucune concurrence , un duel Prost/ Senna, les 3e de GP régulièrement à un tour…

jmb17
jmb17
Reply to  Alex Térieur
1 mois il y a

On ne peut pas dire qu’Ayrton adoptait une allure de Sennateur !

Joebarf16
Joebarf16
1 mois il y a

Au sommet (très haut) de son art à l’époque, ses passages étaient plus que saignants, mais sans jamais être en panique ou « tout à fond » façon SOLBERG.
Je retiens une enfilade rapide en descente avec plein de boue du premier passage du matin…le vendredi je crois ?
Les temps ont changé, et c’est tant mieux !