Surprise Perico




Pour cette première manche du championnat d’Italie, on s’attendait encore à une bagarre entre Giandomencio Basso et Paolo Andreucci. Jour 2 Seulement deux spéciales étaient au...

Seulement deux spéciales étaient au programme de cette seconde et dernière étape du rallye. Alors qu’il se dirigeait vers la victoire, Giandomenico Basso doit abandonner dans l’avant-dernière spéciale. Allesandro Perico en profite pour s’imposer devant les autres R5 de Michelini et Caldani.

Empilant les scratchs, Paolo Andreucci échoue à la cinquième place mais n’est pas malheureux avec les abandons de Scandola et Basso.

Jour 1

Parti sur un gros rythme dans la première spéciale, le pilote Peugeot a vu ses freins avant partir en fumée, perdant plus de quatre minutes.

Devant, Basso domine devant Perico à une vingtaine de secondes alors que Scandola (Fabia S2000) a abandonné alors qu’il jouait le podium au milieu des R5.

21 et 22 mars 2015 – Il Ciocco E Valle Del Serchio (Italie)

Scratchs : Andreucci (5), Basso (4), Perico (2), Caldani (1)
Leaders : ES1- Andreucci, ES2-ES13 : Basso, ES14-ES15 (Fin) : Perico

Classement Final
1Perico208 T161h54min32s
2MicheliniDS3 R5+35’5
3CaldaniFiesta R5+45’0
4Albertini208 T16+56’9
5Andreucci208 T16+2’25’8
6BaccegaFiesta R5+3’59’9
7Testa208 R2+9’06’1
8ScattolonClio R3+9’48’4

 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. m dit :

    Beaucoup de 208 en Italie avec un peu des couleurs des 205 T16…
    En Italie c’est bien la-bas, en 1986, que les 205 T16 ont été mises hors courses par les commissaires du San Remo sous la pression de Lancia…
    Soi disant parce que il y avait des protections sous la caisse (qui étaient destinées a protéger des projections de cailloux) mais a l’époque les ritals(mafia ?) ont dit que çà procurait de l’effet de sol comme les jupes en F1. Ouaf ouaf ouaf. Ces Italiens mauvais joueurs me feront toujours rigoler! Heureusement la FIA a par la suite débouté les commissaires incriminés et annulé les résultats du rallye et Peugeot a quand même été champion du monde.

  2. Thomas dit :

    Et voilà, victoire de Perico devant Caldani et Michelini(abandon de Basso) ;0))
    Une 208 T16 l’emporte quand même(bien que ce ne soit pas celle attendue) ;0))

  3. Thomas dit :

    Ce matin dimanche c’est Basso le leader qui démarre mal, perd 4′(crevaison)et plonge 6ème derrière Andreucci(qui fait les scratches depuis que ses freins sont réparés)…

    Leader surprise à une(grosse)spéciale de la fin du Ciocco: Alex Perico ;0))