Argentine 2013 : 8e de suite pour Loeb malgré VW



Continuons notre rétrospective des meilleurs moments du rallye international avec un retour sur l’Argentine 2013, épreuve où Sébastien Loeb remporta un dernier succès en WRC avec la Citroën DS3 WRC.

Au départ de ce rallye d’Argentine, Sébastien Ogier survole ce championnat 2013. Après une deuxième place au Monte-Carlo pour ses premiers tours de roue avec la VW, le français a enchaîné avec trois victoires consécutives, creusant déjà le trou au classement du championnat.

En arrivant à Cordoba, Ogier est l’un des principaux favoris, mais jusque là, ce rallye se refuse à lui et l’édition 2011 doit être dans un coin de sa tête. Face à lui, Latvala a dans l’obligation de réagir, tout comme Hirvonen, propulsé en n°1 chez Citroën.

Pour sa troisième pige de l’année, Loeb est bien évidemment à surveiller au départ sur un rallye qu’il déjà remporté à sept reprises. Son engagement amène évidemment un intérêt supplémentaire à cette manche.

Chez M-Sport, les jeunes Otsberg, Novikov et Neuville tenteront de suivre les meilleurs.

Dès les premières spéciales, deux voitures sont sans surprise au-dessus du lot : les Volkswagen et les Citroën. Après trois chronos, les choses sont déjà claires avec un trio Ogier, Hirvonen et Loeb regroupé en seulement six secondes. Légèrement décroché à cause d’un mauvais choix de pneus, Latvala tente de rester au contact (23s), tout comme Ostberg.

Dans l’après-midi du vendredi, Ogier ajoute deux scratchs à sa collection, creusant l’écart en tête face aux DS3 officielles. Au soir de la première étape, le pilote VW est ainsi solidement accroché à la première place, 16s3 devant Loeb et 18s1 sur Hirvonen. Latvala est à plus de quarante secondes et les autres à plus d’une minute trente !

Le lendemain matin, le menu est copieux avec deux spéciales de près de quarante kilomètres ! Dans la première d’entre elles, Ogier devance Loeb pour seulement 1s3 alors qu’Hirvonen décroche légèrement à 5s4.

Dans le chrono d’Amboy-Yacanto, Otsberg surprend les favoris en signant le scratch mais le fait marquant est surtout la sortie du leader Ogier !!! Après un demi-tour dans le bas-côté, l’addition est salée à l’arrivée. Le pilote VW vient de perdre 44s sur Loeb, nouveau leader, 8s9 devant son coéquipier Hirvonen. A l’arrivée, le gapençais explique sa sortie par un frein à main défectueux : « C’était un virage très délicat, avec beaucoup de terre. Il y avait aussi beaucoup de boue et, dans ces conditions, on a besoin que le frein à main fonctionne. Le problème, c’est que le mien ne fonctionnait pas depuis la spéciale précédente. Je ne le ressentais pas, parce que personne ne l’utilise trop. A cet instant, j’ai tout simplement bloqué mes roues avant et, dans ces cas-là, on va tout-droit : je ne pouvais rien faire d’autre que sortir de la route. Heureusement, on n’est pas resté bloqué dans le fossé, c’est le plus important. Ensuite, on pouvait encore rester dans la bagarre, on pouvait mettre un peu la pression à Mikko. C’est ce qu’on a fait, sur Seb également. Malheureusement, quand on a crevé ça a été game-over. »

Retombé au troisième rang, Ogier est désormais à 26s3 du nonuple champion du monde. Dans l’après-midi, Hirvonen, encore bien placé pour la gagne, voit rouge avec une crevaison, puis des problèmes électriques sur sa voiture provoquant des coupures moteur. Il dégringole au sixième rang samedi soir…à plus de six minutes de la tête !

Pour Loeb, tout va bien avec une large avance de 39s8 sur Ogier, logiquement résigné et en plus ralenti par une crevaison dans l’après-midi (+10s dans la 9). A plus de deux minutes, Novikov est un intéressant troisième, en bagarre avec Latvala.

Dimanche matin, le suspense se concentre sur cette fameuse troisième place alors que Loeb semble évidemment bien parti pour conquérir un huitième succès à Cordoba. Dès les premiers kilomètres, Ogier assure, Loeb creuse encore plus, sans surprise finalement. L’alsacien s’adjuge ainsi un huitième succès consécutif en Argentine, et finalement son dernier !

Deuxième, le français réalise une excellente opération au championnat et poursuit son cavalier seul au volant d’une Polo parfaitement taillée pour lui.

Pour la troisième place, Latvala parvient tout de même à prendre le meilleur sur Novikov qui aura pourtant tout tenté dans l’ultime chrono.

Classement Final

1Loeb-ElenaCitroën DS3 WRC 
2Ogier-IngrassiaVW Polo R WRC+55.0
3Latvala-AnttilaVW Polo R WRC+2:00.8
4Evans-BarrittFord Fiesta RS WRC+2:36.7
5Novikov-MinorFord Fiesta RS WRC+4:40.5
6Hirvonen-LehtinenCitroën DS3 WRC+6:23.9
7Ostberg-AnderssonFord Fiesta RS WRC+11:02.2
8Mikkelsen-MarrkulaVW Polo R WRC+13:22.1

 





S’abonner
Notifier de
guest
16 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ben 07
Ben 07
1 mois il y a

La dernière de Loeb ? Il l’a emporté en Espagne il y a deux ans , non ?
(ou alors, j’ai mal compris ?)

Ben 07
Ben 07
Reply to  Rallye-Sport.fr
1 mois il y a

C’était sur le « et finalement son dernier ! » que je n’avait pas ramené à « en Argentine » …J’avais donc mal compris. Au temps pour moi.
 

Bouchon
Bouchon
1 mois il y a

@rs il n’y a pas une erreur avec latavala à 3 sec d’ogier?
Très bon boulot une fois de plus

Bouchon
Bouchon
Reply to  Rallye-Sport.fr
1 mois il y a

Pas de souci!!!
A bientôt RS

Kaizer Sauzée
Kaizer Sauzée
1 mois il y a

La preuve que si il avait fait une année de plus, en 2013 on aurait eu une saison magnifique.

Aywe
Aywe
Reply to  Kaizer Sauzée
1 mois il y a

Je pense que sa aurait pas fait beaucoup de au rallye et aux autres pilotes toute l annee deux pilotes qui survolent les autres en plus deux de meme nationalité

Last edited 1 mois il y a by Aywe
jmb17
jmb17
Reply to  Aywe
1 mois il y a

Que veux-tu dire ?

Kaizer Sauzée
Kaizer Sauzée
Reply to  Aywe
1 mois il y a

Ben de la bagarre à 2 dans 2 équipes differentes au lieu d’une domination d’un seul ça aurait été beaucoup plus intéressant.

Pat
Pat
Reply to  Aywe
1 mois il y a

Rien compris

Aywe
Aywe
Reply to  Pat
1 mois il y a

Le faite que se soit 2 francais qui se seraient battu pour le titre et les autres a la rue sa aurait beaucoup derangé je pense sa aurait pas fait beaucoup de bien au wrc mediatiquement , financierement, etc

DIDIER
DIDIER
Reply to  Kaizer Sauzée
1 mois il y a

Pour ça il aurait fallu que loeb ne quitte pas Le WRC pour ne pas affronter Ogier ! Pour une fois qu’il avait un gros concurrent, il a quitté le navire !

Boris
Boris
Reply to  DIDIER
1 mois il y a

Oui, ou alors que VW et Ogier se jettent dans le grand bain en 2012 (leur retour étant annoncé depuis plus d’un an notamment en essayant en vain de convaincre Loeb) pour affronter Loeb-Citroën et ne prennent pas une année sabbatique-S2000 pour préparer l’après Loeb (sachant que sa retraite était annoncée de longue date.

Mais les allemands n’avaient peut-être pas trop envie d’en découdre frontalement avec un duo Loeb-Citroën au sommet de son art.

Avais tu penser à ce point de vue ?

FB49
FB49
Reply to  Boris
1 mois il y a

Ouais, tu ne développe pas une voiture de rallye en 6 mois… surtout ww qui n avait jamais fait de wrc et partait d une feuille blanche sans repère… tu imagines qu ils étaient direct au top en rapport d une équipe qui a dominé sans adversaire pendant une décennie…. je ne pense pas que Loeb est eu envie d en découdre et que même si cela avait été le cas il n aurait pas gagné face à l autre Seb trop fort et plus vite que lui a la régulière…

Alex Térieur
Alex Térieur
Reply to  FB49
1 mois il y a

Les gars sont encore en train de baver 8 piges après, pathétique, vous devez sacrément vous ennuyer quand même…