Au coeur de l’équipe Michelin



Avec 48 titres en WRC (25 pilotes et 23 constructeurs), Michelin est le manufacturier pneumatiques le plus titré du championnat du monde des rallyes.

Engagé avec l’entreprise auvergnate depuis plus de vingt ans, Jacques Morelli officie en tant que responsable du manufacturier pneumatiques français en WRC depuis 2010. Dans cet entretien, le français fait le tour de l’activité de Michelin en WRC : personnel, organisation de l’équipe sur chaque manche et types de pneumatiques proposés à chaque pilote.

Mr Morelli, pouvez-vous présenter le team Michelin Motorsport ?

Le Team Michelin Motorsport en WRC se compose à la fois de personnel Michelin et de salariés de l’entreprise spécialisée en logistique et service qui travaille sous notre supervision.

Lors de chaque épreuve, l’équipe que Michelin met à disposition sur place se compose d’environ 15 personnes, évoluant en différents métiers.

D’abord il y a le responsable de l’activité, qui dirige l’équipe et qui est l’interlocuteur principal des teams et des pilotes. Il coordonne directement le travail de 4 techniciens d’écurie (CTE), qui accompagnent les partenaires dans la gestion des pneus. Au moins un développeur se rend sur chaque épreuve pour analyser le comportement des pneus par rapport au tracé et aux conditions de roulage.

Une entreprise spécialisée assure la logistique et l’équipe se compose de deux coordinateurs et neuf monteurs. Le transport pneus et du matériel, ainsi que le stockage et le montage s’effectuent avec trois camions magasin et deux camions atelier.

En rallye, pour les épreuves asphalte, quels sont les différents types de pneus que proposent Michelin ?

Pour les rallyes sur asphalte, Michelin a développé trois types de pneus :

  • 1- 20/65-18 Pilot Sport H5 (Hard – Dur) : conditions sèches.
  • 2- 20/65-18 Pilot Sport S5 (Soft – Tendre) : conditions humides, mouillées et/ou très froides.
  • 3- 18/65-18 Pilot Sport FW2 : pneu pluie pour forte hauteur d’eau (sculpture à 27,5% de taux d’entaillement).

A rajouter pour le Rallye Monte-Carlo uniquement :

  • 20/65-18 Pilot Sport SS5 (Super Soft – Extra tendre) : conditions humides et très froide (- de 0°)
  • 18/65 18 Pilot Alpin A4 avec et sans clous, pour neige et glace.

Pour les rallyes sur terre et neige, quels sont les choix que peuvent avoir les pilotes dans la gamme Michelin ?

Rallye terre :

Pour toute la saison, 2 choix même sculpture, même architecture seul le cran de gomme est différent :

  • 17/65 15 LTX Force H4 (Hard – Dur) : conditions terre dure et/ou température très haute
  • 17/65 15 LTX Force S4 (Soft – Tendre) : conditions terre sablonneuse et/ou conditions froides ou humides à mouillées

Rallye Suède uniquement :

  • 15/65 15 X-Ice North cloutés : 380 clous par pneu (6,5 mm longueur extérieure)

Quelles sont les principales différences entre un pneu de rallye et un pneu monté sur une voiture de tous les jours ?

Le pneu rallye est soumis à des contraintes extrêmes sur 80 kilomètres environ. Le passage dans les cordes produit des impacts très forts. Le pneu doit résister aux freinages puissants et aux accélérations fréquentes, ainsi que les forts appuis.

Les voitures WRC sont différentes de la voiture de série pour encaisser les fortes sollicitations, les pneus sont adaptés à ces véhicules.

Le transfert de technologie vers les pneus Michelin de série se fait à la suite de tests de nouveaux matériaux ou procédés que nous pouvons valider dans des conditions de course très exigeantes. La compétition est un laboratoire, qui permet à Michelin d’avoir des réponses rapides et ainsi de pouvoir les partager avec les autres activités de l’entreprise.

Pourquoi le choix des pneus en rallye est-il si difficile et important notamment pour le rallye Monte-Carlo ?

Le choix des pneus au Rallye Monte-Carlo est très dépendant des conditions météo. Un enchaînement de spéciales sur une demi-journée dans des zones éloignées les unes des autres rend les prévisions difficiles et oblige les équipes à raisonner avec une logique de recherche d’équilibre. Chausser les bons pneus est fondamental !

Fréquemment, la neige et la glace viennent se rajouter au casse-tête.

Par exemple lors du passage des ouvreurs pas de verglas sur la route, mais lors du lever du jour l’humidité apparaît et s’il fait froid des plaques de verglas non signalées se forment en devenant des véritables pièges.

Comment s’organise le team Michelin Motorsport sur un rallye pour assurer le montage des pneus aux pilotes clients de la marque ?

Les pneus sont attribués par la FIA, qui effectue un tirage au sort par lot de pneus.

Ensuite les teams livrent leurs roues à notre atelier installé dans le parc d’assistance et repartent avec des ensembles montés.

La valse des montages et démontages dure tout le weekend, ensuite le dimanche nous récupérons tous les pneus.

De retour à Clermont, certains seront analysés pour confirmer toutes les données que nous avons amassées sur le rallye.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. LOSSE Jean-François dit :

    Un petit reportage sur l’équipe Michelin qui s’occupe du championnat de France terre et goudron serait aussi un bon truc. Voir avec Joël au CEERTA

  2. Kmarco dit :

    Merci Rallye Sport pour des articles comme celui-ci…
    C’est toujours intéressant pour les passionnés !!

  3. Marcustheking dit :

    Au début des années 2000 il y avait Pirelli,Michelin étaient clairement au dessus sur asphalte et lew italiens un peu mieux sur terre.Ensuite le manufacturier français a sorti le fameux pneu terre ZBTO et ca a été finis pour Pirelli. Je suis chauvin et le revendique sur ma voiture j’ai essayé plusieurs marques et il n’y a pas photo sur le sec et le mouillé les mich sont largement au dessus tant en performance qu’en longévité !!! Je précise que je ne bosse pas pour eux…!!

  4. le grand blond a la godasse de plomb dit :

    la concurrence pneumatique est une réalité, 2 autres fabricants sont engagés régulièrement.
    Si les teams importants ont choisi Michelin,
    c’est pour le travail effectué et la réponse fiabilité / performance qui est apportée.
    Je n’ai pas de lien avec l’entreprise mais je constate une évidence.
    La bonne en tendeur

  5. dume2b dit :

    Ouyi je ne remets pas en cause leur immense palmarès, ais je préfèrais quand la concurrence
    était ouverte à tous les manufacturiers.
    Communiquer sur des titres acquis sans combat c’est comme les titres du PSG.

  6. dume2b dit :

    « le plus titré »???
    En mème temps il est le seul à équiper les usines…………..!!!!