Bergkvist pour un rebond en JWRC



Révélation de la saison 2015 en ERC avec au bout le titre de champion ERC Junior, Emil Bergkvist a ensuite peiné pour s’exprimer au volant d’une DS3 R5 pendant deux saisons.

Modeste 35e du championnat WRC-2 en 2016, le pilote suédois a fait mieux la saison précédente avec une 17e place finale grâce notamment à deux top 6 au rallye de Suède puis au Monte-Carlo.

Pour 2018 donc, le pilote suédois va retrouver la classe R2 et plus précisément le JWRC dans le cadre du championnat du monde des rallyes Junior. Comme en fin d’année dernière, Emil sera copiloté par l’expérimenté norvégien Ola Floene.

« Je suis extrêmement reconnaissant d’avoir la chance de rouler en championnat du Monde Junior. En particulier, je voudrais remercier Jourdan Serderidis et J-Motorsport, mais ce ne serait pas possible de travailler encore avec eux car le JWRC est géré par l’équipe britannique M-Sport et tous les concurrents roulent en Ford Fiesta R2T. En 2018, le championnat est sur cinq manches et commence en Suède à la mi-février.

Cela semble être une bonne étape pour ma carrière, maintenant, je serai capable de me concentrer davantage sur le pilotage et j’espère que les résultats vont venir.

Nous sommes humbles par rapport à ce défi et nous préparons à une tâche difficile parce que tout le monde pilote les mêmes voitures. Je vais apporter mon expérience des championnats d’Europe et de la Coupe du Monde, et espérer en profiter pour me battre pour le titre de champion du monde. »

Avec un tel pilote annoncé, le JWRC 2018 a clairement trouvé son favori mais dans ce genre de championnat où la régularité prime sur la performance pure, rien n’est bien sûr joué d’avance.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • durum65 dit :

      ça va, Jordan a gagné (certes) le championnat de france Terre mais en ne faisant qu’un scratch de la saison et en étant le plupart du temps seul « vite » de la categorie R5 car face à des gentlemens faisant des oneshot.
      Alors on est d’accord il n’a jamais abandonné contrairement à tout les outsiders qui étaient a des années lumières devant lui. Donc la régularité prime.
      Mais son titre n’a pas vraiment de panache quand on voit les performances, temps en ES et écart au km

      • much dit :

        le principe d un rallye est de finir ,aller vite et casser tout le monde peut le faire

      • Xarena dit :

        C’est sur que (par exemple) Giordano est une saussisse, et que gagner le championnat de France terre pour sa 1ere saison complète avec une auto qu’il découvrait reste à la portée de beaucoup. Enfin, à la portée de ceux qui ont 22ans puisque c’est son âge.
        Tu le prends comme tu veux, mais c’est un exploit, même s’il a eu son lot de réussite.
        En tout cas la récompense de Hyundai est intéressante car la société n’est pas insensible à la compétition client, ce qui est rare. Et elle fait parler de ce jeune pilote talentueux, mais trop méconnu.
        Ça va changer.