Bienvenue au club




En décrochant sa première victoire en Espagne, Andreas Mikkelsen entre de plain-pied dans le club des pilotes victorieux d’une manche du championnat du monde des rallyes.

p>

Le pilote norvégien succède également à deux de ses compatriotes, Mads Ostberg dont le compteur reste néanmoins bloqué à une victoire depuis 2012, et l’illustre Petter Solberg dont les statistiques se sont arrêtées à 13 victoires et un titre de champion du monde décroché en 2003.

Le pilote Volkswagen rejoint également Kris Meeke, Dani Sordo, Thierry Neuville (et Mads Ostberg), tous victorieux à une reprise d’une manche du WRC et toujours en activité. Mikkelsen reste cependant à bonne distance de ses deux coéquipiers, Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala dont les compteurs pointent respectivement à 31 et 15 victoires en mondial.

Le « beau gosse » du plateau remplit donc l’objectif fixé pour cette saison et s’assure du même coup une place sur le podium final du championnat du monde 2015 trusté, pour la deuxième année consécutive, par les trois pilotes du constructeur allemand.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. iceman dit :

    c’est exact, car même lorsqu’il pilotait la version 2014 (alors que ses 2 équipiers bénéficiaient déjà de la version 2015), il était très performant ( bien que même en version 2014 la Polo est largement supérieure aux autres WRC …)

  2. SL dit :

    En plus avec sa « jolie gueule » de star …..
    Le « Cevert » du rallye !

    Et si c’était lui qui allait empêcher Ogier de tourner en rond ?

  3. Denis dit :

    Bravo !
    Il mérite cette victoire, certes acquise sur une faute de OGIER mais, cela devait arriver.
    Il a été impressionnant en Allemagne 2014 et depuis le début de cette saison 2015, il montre son talent.
    Bénéficiant d’une bonne auto, d’une structure performante, il peut pleinement s’exprimer.
    Un futur Champion !