Bilan positif pour Bryan Bouffier




La 80ème édition du Rallye Monte Carlo se termine sur une note positive pour Bryan Bouffier, Xavier Panseri et leur Peugeot 207 S2000 qui occupent...

height="253" />La 80ème édition du Rallye Monte Carlo se termine sur une note positive pour Bryan Bouffier, Xavier Panseri et leur Peugeot 207 S2000 qui occupent la quinzième position du classement général à l’issue des cinq étapes au programme du rallye.

Malgré une première journée difficile, l’équipage français a réussi à trouver les ressources nécessaires pour rattraper le retard concédé et s’offrir la troisième place de la catégorie Super 2000.
Pour son grand retour en Championnat du Monde des Rallyes, l’épreuve conservait un format traditionnel avec cinq journées de course. Depuis Antraigues jusqu’au Col de la Madone, les concurrents ont parcourus 433 kilomètres de spéciales dans des conditions dignes d’un « Monte-Carlo ». Pour Bryan et Xavier, alors vainqueurs en titre de l’épreuve, l’aventure débutait pour le mieux puisqu’ils signaient le meilleur temps de leur catégorie dans Moulinon, secteur le plus long de l’épreuve. Mais le pilote drômois partait à la faute dans l’ES 2 et endommageait le train arrière avant d’affronter de nouvelles difficultés dans la deuxième boucle.

« Nous avons glissé sur une plaque de verglas et nous sommes resté bloqué de longues minutes. Lorsque nous avons réussi à repartir, impossible de fermer la portière avant droite puis, pour conclure en beauté, nous avons terminé la spéciale sans intercom… En somme, une très belle prestation qui nous a fait perdre beaucoup de temps et tout espoir de victoire dans notre catégorie » s’amusait Bryan.

Malgré cette déception, les Champions de France repartaient à l’assaut des spéciales et réussissaient à gagner des places au classement général. Pénalisés par un mauvais choix de pneumatique dans les secteurs du Vercors, ils terminaient de la plus belle manière en signant tous les meilleurs temps de la catégorie Super 2000 lors des deux dernières étapes.

« Le bilan n’est pas négatif, nous avons rattrapé le retard du mieux que nous avons pu même si nous avons dû puiser dans nos ressources pour conserver une grande motivation après la sortie de route dans « Burzet ». Il faut garder en tête les bons temps réalisés, notamment les trois septième meilleurs chronos de ces deux dernières journées. La Peugeot 207 S2000 a été irréprochable et nous avons pris beaucoup de plaisir sur ce « Rallye Monte-Carlo » particulièrement difficile et piégeux. Cette aventure restera un très bon souvenir et je tiens vraiment à remercier mes partenaires pour leur précieux soutien. Espérons que nous pourrons à nouveau être de la partie en 2013 » concluait le diois.

Communiqué de presse





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *