Bonato : « J’ai vraiment tout donné »



Entre deux épreuves du WRC-2, Yoann Bonato a retrouvé le championnat de France des rallyes à l'occasion du rallye du Limousin.

Au volant d’une DS3 R5 dotée des dernières évolutions, le pilote des 2 Alpes a tout donné pour s’imposer dans le groupe R mais s’incline finalement pour une douzaine de secondes face à Sylvain Michel, le leader du championnat.

Au lendemain du rallye, Yoann revient avec nous sur cette épreuve et particulièrement sur ce duel avec le pilote Skoda.

L’avant-course

« Juste avant le départ, le jeudi après-midi, nous avons pu tester la voiture pour vérifier l’installation des évolutions sur la voiture. On a fait une vingtaine de kilomètres d’essais sur une route vraiment sympa près du rallye avant d’attaquer la course.

On a ainsi pu valider les évolutions en vue du rallye le lendemain. C’était très positif pour toute l’équipe car il y avait un nouveau système à découvrir avec ces évolutions et c’était un beau défi pour tous. »

Chronique-Bonato-Limousin-2016

Le rallye

« A la surprise générale, on pointe en tête après la première boucle, bien aidé par les conditions pluvieuses qui permettent de niveler les performances. En plus, Sylvain Michel avait crevé, donc on a pu en profiter pour pointer en tête pour seulement quatre dixièmes. Ensuite, on retombe à la quatrième place mais sans être très loin de la Skoda.

Dès que les conditions étaient changeantes, comme dans l’ES5, j’ai eu beaucoup de mal à avoir un feeling sur le train avant, je n’arrivais pas à ressentir le grip avec cette nouvelle direction assistée. J’avais l’impression d’avoir toujours du retard au volant. Quand les conditions étaient constantes, tout allait mieux car je n’avais pas besoin de ressentir les changements de grip.

Le vendredi soir, on pointe à trois secondes de Sylvain Michel, donc tout restait possible même si à la régulière, je savais que ça allait être difficile car j’étais vraiment à bloc. Jusqu’à la dernière vraie spéciale du samedi, j’ai tout tenté pour revenir mais je perds encore quasiment trois secondes sur Michel, donc c’est difficile d’avoir des regrets.

C’était un super rallye du Limousin, j’ai adoré, c’est certainement l’un des plus beaux du championnat. C’est à la fois technique et rapide, il y a de belles cordes à prendre, on s’amuse vraiment énormément. En terme de pilotage, ce rallye est splendide. »

« Son adversaire »

« Je tiens à dire que Sylvain Michel a vraiment été bon ce week-end. Je n’ai pas pu lutter face à lui, il n’a pas fait d’erreur et il mériterait vraiment de faire un tour en WRC-2. Un gars comme ça, qui réalise un début de saison parfait avec tout de même pas mal de pression sur les épaules, il doit passer par le WRC-2 s’il veut se faire détecter. Je pense que c’est aussi le rôle de la FFSA de l’aider. Le but de toute fédération sportive est d’aider ses jeunes espoirs à arriver au plus haut niveau et non de les garder en France.

De toute façon, je l’avais dit en debut de saison, je le voyais champion dès le rallye du Rouergue. Là, David Salanon va arrêter le championnat et moi je serai également absent  au Rouergue.

On va remplacer ce rallye par des journées d’essais pour la Finlande afin de bien préparer cette épreuve. Avec l’équipe, on estime qu’il est plus judicieux de travailler sur terre et en WRC-2 pour préparer au mieux la saison prochaine. »

Le prochain rallye en Pologne

« Pour la Pologne dans moins de deux semaines, on pourra rouler le lundi en essais, ce qui nous permettra normalement d’avoir une meilleure préparation qu’au Portugal. On compte sur toute l’équipe et Jean-Claude Vaucard pour trouver les bons réglages. L’objectif sera encore de parcourir toutes les spéciales, pour prendre de l’expérience et préparer encore une fois l’année prochaine.

Avec la Pologne, plus deux jours d’essais avant l’épreuve suivante, on espère ensuite être plus performant en Finlande. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Henry dit :

    Un pilote avec une pointe de vitesse plus que confirmée et un palmares en formule de promotion des plus fourni qui parle plus que de son advservaire que de lui.. Mr Bonato votre modestie et votre grand coeur sont un model pour tous les jeunes pilotes du CDF. Moi je dis a quand le prochain duel avec une Skoda R5 dans vos mains pour se battre a armes egales? Tout le monde sait que la Fabia est diaboliquement plus efficace. 12 sec est comme une victoire!! Gardez confiance!

  2. enzo dit :

    chacun choisi ses rallyes.

    comment le CDF peut etre crédible ? ça ne ressemble à rien…un peu comme la FFSA….

  3. CORSE TERRE DE RALLYE dit :

    VOILA UN PILOTE QUI MERITE AMPLEMENT AU NIVEAUMONDIAL
    FORZA BONATO. TJRS AUSSI COMPETITTIF

  4. pierre dit :

    tres tres beau rallye de yohan ! il y a encore du travail pour permettre a ces evolutions d aller dans le bon sens ! mais il y a une tres bonne nouvelle pour lui , jean claude vaucard le retraite qui est toujours un de nos meilleurs ingenieurs francais sinon le meilleur ! ca va aider yohan et son team

  5. Jewel dit :

    Et bien moi à ce j’ai vu (dans les épingles à coté de Folles) je trouve que le pilote Skoda était plus à l’attaque que lui .
    Par contre le moteur de la Skoda me semble plus performant .

  6. patate dit :

    Yohan et bon mais la voiture est un cran en dessous et si comme il dit la direction donne moin de ressentie sa va pas aller mieux

  7. makkarinen dit :

    C’est très bien Yohann . Tu progresse à chaque sortie et comme dit momo, pour trouvé plus gentil et agréable,hé ben !…

  8. momo dit :

    Bravo Yohann aussi gentil et souriant que rapide, lui aussi mérite une meilleure voiture car même en wrc2 les Skoda dominent.

  9. natlin dit :

    donc salanon arrete, il reste brunson a moins qu’il parte aussi, si da cuhna ne fait pas le rouergue, on le saura tres bientot, faut esperer que marty le fasse, vainqueur en 2014, sinon brunson gagnera tres facile, et michel fera 2ieme, vu que bonato annonce son forfait,

    • julienrallye12 dit :

      Da cunha a annoncé dans centre presse Aveyron qu’il ne ferait pas le Rouergue cette année mais qu’il aimerait refaire un ou deux régionaux en fin d’année .