Breen : « Je suis juste fier et heureux »



Sans aucun doute, Craig Breen a réalisé la plus belle performance de ce week-end estonien en WRC, se positionnant d’emblée sur le podium au milieu des prétendants au titre de champion.

Très actif en juillet et en août, mais avec la i20 R5, le pilote irlandais était dans une forme olympique pendant deux jours et en parfaite osmose avec son auto.

« Je n’imaginais pas que mon résultat soit si bon pour être honnête. Mais honnêtement, depuis que j’ai fait les premiers essais, cela m’a un peu bluffé. Et j’avais une petite idée à l’intérieur, vous savez, si les choses allaient bien et si je pouvais entrer dans un rythme rapidement. Après avoir été dans la R5 pendant si longtemps; si je pouvais passer à la vitesse supérieure, je pensais que nous pourrions être là à peu près.

Et tout le samedi matin, tout a semblé s’unir et oui, au fur et à mesure que le week-end avançait, nous sommes devenus de plus en plus confiants et à l’aise globalement. Et terminer sur le podium est quelque chose de fantastique – et un podium tellement solide ! Il y a sept titres de champions du monde parmi nous tous ici, je n’en possède aucun, mais c’est une sensation incroyable. »

Comme tous ses rivaux, Craig Breen a rencontré des conditions plus cassantes lors des deuxièmes passages, compliquant sa tâche avec des situations parfois imprévisibles.

« Oui, je dois dire que les premier passages étaient, d’une manière générale, vraiment agréables et qu’on pouvait vraiment attaquer à fond. Et hier, en particulier le matin, c’était vraiment sympa. Et je dois dire que oui, c’était un peu plus délicat lors des deuxièmes passages. Comme Ott l’a dit: à certains endroits, il y a eu de très grosses surprises et le problème ici avec les vitesses sont si élevées à certains endroits, vous arrivez dans le virage à 180-190 km/h. S’il y a quelque chose là-bas, un rocher ou un trou ou quelque chose qui est apparu entre les deux passages, vous savez, cela peut vraiment vous surprendre. Cet élément est un peu plus délicat et cela le rend peut-être un peu moins agréable car vous devez toujours anticiper des choses qui sont déjà hors de votre contrôle. Mais toujours incroyablement agréable. C’est un privilège de pouvoir conduire ces machines, c’est quelque chose de très spécial. »

Questionné sur la pression exercée par Sébastien Ogier ce matin, le pilote irlandais s’est plutôt attardé sur un autre homme et le besoin de terminer le travail absolument.

« Il (Ogier) ne me mettait pas du tout de pression, mais c’était … celui-là qui me gardait en pression (pointant Andrea Adamo). Cela me donnait plus de pression. Je me suis réveillé un peu tôt ce matin, l’alarme ne m’a pas réveillé, j’étais réveillé avant, et j’aurais peut-être, vous savez, laissé entendre que la pression ne m’atteignait pas. Mais, vous savez, à la fin de la journée, nous devions absolument enregistrer un résultat aujourd’hui et je savais qu’il était très important pour moi et pour Paul d’aller de l’avant en concrétisant. Nous ne pouvions pas simplement échouer au dernier obstacle, donc il y a eu des moments difficiles pendant la journée, mais heureusement, nous avons réussi à garder le rythme suffisamment élevé. Et puis, sur la dernière spéciale, c’est sûr, je n’ai pris aucun risque. J’aurais peut-être aimé le gérer un peu mieux ce chrono, ne pas lui (Andrea Adamo) donner autant de crises cardiaques, mais tout a fonctionné à la fin. »

Attendu à Ypres en fin de saison pour la dernière épreuve du championnat, le pilote Hyundai rappelle une dernière fois qu’il a réalisé un fabuleux week-end.

« J’aimerais re-piloter cette voiture dès demain. Tout de suite. Évidemment, Paul et moi aimerions être de retour dans la voiture chaque fois que nous le pouvons, mais nous devons juste attendre et voir. Je pense que nous avons fait de notre mieux ce week-end. Je pense que faire mieux que ce résultat était hors de notre contrôle ou irréaliste. Je suis juste fier et heureux … et, oui, un immense merci à l’équipe qui a travaillé incroyablement dur pendant des mois qui ont été difficiles pour toutes sortes d’autres raisons. Ils se sont bougés les fesses et cela a vraiment payé ! »




S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pierre12
Pierre12
1 mois il y a

Quand tu regardes cette photo en détail………..

r 5
r 5
1 mois il y a

Il faut juste être réaliste,avec la WRC il a été très performant c’est vrai, mais avec la r5 il a été largement surclassé Par les pilotes des championnats locaux et surtout par les habitués de l’Erc…