Camilli « Impatient de découvrir ce rallye »



Avant de disputer le rallye du Pays de Galles, Eric Camilli revient sur ses belles performances au Tour de Corse et en Espagne.

Eric, comment as tu trouvé le parcours de l’édition du fameux Tour de Corse revenu en mondial cette année ?

Le parcours était tout simplement fantastique. Après y avoir participé la saison précédente au volant d’une 207 S2000 en ERC où nous avons terminé quatrième au classement général, nous avons retrouvé cette année le Tour de Corse dans le cadre du championnat du monde et c’est toujours un plaisir de rouler sur ces routes corses.

Comment s’est déroulé ta course avec la Ford Fiesta R5 préparée par le Team ORECA ?

La course en elle-même s’est très bien passée. Malgré des conditions météorologiques particulièrement difficiles où il était facile de partir à la faute, nous avons signé un nouveau podium après l’Allemagne. On est vraiment très content car nos objectifs ont été atteints.

Tu termines 3ème du WRC 2 et 16ème au général, es-tu satisfait ?

Oui, très satisfait car même si nous étions là pour continuer notre apprentissage, nous avons su montrer notre pointe de vitesse, déjouer les pièges et effectuer une belle remontée au classement. Concrétiser cette performance par une troisième place est tout simplement positif.

Ton rallye suivant était un rallye mixte, une journée terre et deux jours sur asphalte en Espagne, comment s’est déroulée la journée du jeudi et du vendredi sur la terre ?

Après une spéciale spectacle dans les rues de Barcelone jeudi, nous avons donc effectué une journée sur terre qui s’est plutôt bien déroulée. Nous avons eu des soucis moteurs qui nous ont handicapé toute la journée puisqu’il n’y avait pas d’assistance mais nous avons donné le meilleur de nous mêmes et nous avons fini cette première étape à la 5ème place des WRC 2.

Samedi, journée sur l’asphalte catalan, comment cela s’est passé avec la Fiesta R5 ?

Ce fut une étape très satisfaisante. Nos soucis étant réglés, nous avons pu attaquer toute la journée et signer deux meilleurs temps ainsi que plusieurs c chronos. A l’attaque avec Kopecky, le feeling était vraiment bon et nous avons pu concrétiser notre pointe de vitesse en remontant 3ème des WRC 2.

Dimanche, tu abandonnes alors que tu étais 3ème en WRC 2, que s’est-il passé ?

Le collecteur d’échappement a cassé dès la seconde spéciale de la journée. Ce sont malheureusement les aléas du sport automobile. Mais ce rallye est très positif car nous retenons notre constante pointe de vitesse et notre régularité sur ces quatre jours de compétition. Nous sommes vraiment contents de cette manche espagnole. Le Team ORECA a également fait un excellent boulot sur l’auto.

Quel sera ton prochain rallye ?

Mon prochain rallye est le Wales Rally GB, une épreuve qui s’est rajoutée à mon programme récemment. Je suis impatient de découvrir ce rallye qui se déroulera sur la terre pour continuer à engranger de l’expérience. Ce Rallye de Grande-Bretagne sera donc la dernière manche de la saison.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean Talus dit :

    Le titre en wrc 2… La blague !

  2. BAUDRON dit :

    Et en 2016 il va chercher le titre en WRC2 et basta 🙂

    • sebenfer dit :

      Pour ça, il va falloir qu’il passe sur une Skoda. Mais c’est clair que pour prétendre à un baquet dans une WRC officielle il doit s’imposer en WRC2 dès 2016.

  3. BAUDRON dit :

    Dynamitage massif en foret galloise 🙂

    Avantiiiiiiiii