Cédric Cherain veut surfer sur la vague de Spa




Marquer d’emblée des points pour se positionner au championnat. A peine remis des émotions liés au premier podium de sa carrière aux Boucles de Spa,...

ric Cherain sera déjà sur la scène du Championnat de Belgique des Rallyes dès ce samedi avec les 3 coups qui seront donnés au Rally van Haspengouw.

Un podium ce samedi à Landen, comme une semaine plus tôt à Spa, Cédric Cherain signerait à 2 mains avant le départ de la saison. Derrière celui que le Liégeois considère comme le grandissime favori de l’épreuve, Kris Princen, la lutte est ouverte pour les places d’honneur. Et les points en vue du championnat… « C’est le véritable objectif de la saison : jouer le titre de Champion de Belgique.
Dès lors, il est important d’inscrire des points à chaque épreuve. Et, si possible, plus que Freddy Loix qui devrait être mon plus grand rival pour la couronne nationale. »

En effet, avec la Skoda Fabia S2000 soutenue par l’importateur belge, le champion en titre est le mieux placé pour se succéder à lui-même fin de saison. Mais Cédric Cherain pointe d’autres prétendants. « Bonjean et Van Woensel seront de sérieux clients à Landen. En attendant la suite de la saison… Mais concentrons-nous d’abord sur l’Haspengouw. »

Avec une auto préparée non loin du centre névralgique de l’épreuve puisque c’est sur une Mitsu EVO 10 N4 que le pilote de Soumagne disputera les premières manches de la saison. « Et peut-être toutes les manches si le lotto ne m’amène pas un ‘6’ pour m’offrir une R5 », sourit l’intéressé.

Pour l’heure, c’est sur une toute bonne auto bichonnée par l’équipe de Guy Colsoul Rallysport que Cédric Cherain prendra le départ avec, à ses côtés, l’ex-copilote de Freddy Loix : Robin Buysmans.
Initialement prévu, Philippe Deru, associé à Cherain à Spa, n’a pu se libérer pour Landen à cause de soucis familiers. « Je connais Robin de réputation. Ce sera une première ensemble mais je ne suis pas inquiet. Son palmarès parle de lui-même. »

Rendez-vous samedi sur les spéciales piégeuses et grasses de l’Haspengouw.

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *