Chaleur et bonheur pour Arnaud Augoyard (Rouergue 2013)




La chaleur : voici le mot qui résume le week-end aveyronnais de Arnaud Augoyard. La chaleur du soleil a mis à rude épreuve les mécaniques,...

_RVM0036
it fondre le macadam, m’a fait perdre 4.8 kg et a brulé les fesses de Gabin !

Vendredi j’étais plus qu’à la peine au volant de la Punto, je pilotais en me faisant peur, en pensant attaquer mais nous n’étions pas du tout pote avec le chrono, il me reléguait loin de ce que la Punto pouvait faire. C’est dans ces moments là que la chaleur humaine est arrivée car toutes les personnes que je croisais dans le Team (merci Juju), dans la voiture (merci Gabin), dans les files d’attente (merci les autres pilotes qui m’ont tiré vers le haut), dans le parc (merci les spectateurs, passionnés qui m’ont dit « Arnaud laisse toi du temps, nous, nous savons que tu va y parvenir ») et que dire de Jean-Charles Beaubelique qui m’a fait confiance en m’installant dans la Punto avec pour objectif de ramener 8 points pour le Championnat Team.

Voilà, et moi après tout cela il m’a fallu m’endormir avec 2 bonhommes dans ma tête, un qui disait « Arnaud tu en as profité jusqu’à maintenant, aujourd’hui c’est l’heure de la retraite » et l’autre lui répondait « attend il a 34 ans c’est un peu tôt pour la retraite ». Très vite le second bonhomme à pris le dessus et je me suis endormi… Par contre mon bonhomme lui a du bosser toute la nuit pour faire des réglages dans ma petite tête… »

Samedi matin réveil, pleine forme, petit coup de fil à ma fille et la journée a pu commencer. Second coup de fil à deux personnes qui ont été essentielles tout au long de ce Rouergue : Alexis et Johan, deux figures locales du paysage rallystique Aveyronnais qui au pied levé ont bien voulu accepter d’être nos yeux en tant qu’ouvreurs pour nous éviter les crevaisons ou sortie de route tellement les routes était dégradés…Mission accomplie : un grand merci !

A la première assistance, comme depuis le début du rallye, tous les voyants étaient au vert, nous savions que la Punto était très bien avec un comportement ultra sein grâce au travail du binôme MSR et Alpes Suspensions représenté par Lionel (l’ingénieur sur le terrain).

Gabin était comme à son habitude bien calé dans son rôle, la Punto chaussée avec 4 Michelin neufs sur les 8 à notre disposition, il ne restait que l’interrogation du pilote : est-ce que le bonhomme à bien bossé durant la nuit ?

Le verdict tombait à l’arrivée de la première spéciale : après , des 20èmes temps du vendredi nous n’avons plus quitté le Top 10 jusqu’à l’arrivée du rallye. Je suis passé du mode pied gauche pour me sécuriser en permanence au mode je fais confiance à la Punto et je la libère pour lui permettre de s’exprimer, glisser, décoller, attaquer quoi !

Le plaisir était revenu, le sourire des gens se voyait et forcément ma confiance avec. Nous concluons le rallye à la 9ème position de Classement général, 5ème du trophée Michelin, et second en S2000 avec 16 points pour le Team MSR By GBi.com Minerva Oil à rajouter au championnat Team, autant d’ingrédients que nous nous sommes empressés d’annoncer à Jean-Charles Beaubelique en lui résumant par « Objectif atteint, Merci »

Je suis vraiment heureux d’avoir pu faire voir que cette Punto avait trouvé une fiabilité parfaite, avec des performances devant les voitures des groupes R ou N une fois que je lui ai permis.

Merci à tous et nous travaillons dès aujourd’hui pour confirmer ce week-end dans quel cadre, il est trop tôt, pour en parler mais n’hésitez pas à vous installer dans cette Punto pour prendre un bon shoot de plaisir !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *