Choix de pneus déterminant




Après les reconnaissances, les pilotes ont admis que le rallye du Portugal présentait différentes surfaces avec un mélange rappelant celles des rallyes de Pologne, de...

e ou encore d’Australie.

Entre pneus tendres et durs, le choix de pneus sera déterminant et les différences sont déjà nombreuses pour la super-spéciale de ce jeudi soir : Paddon et Sordo avec 5 durs, Neuville+Citroën avec 3 tendres et 2 durs, Latvala et Mikkelsen avec 5 tendres, Tänak avec 3 durs et 2 tendres, Ogier et Evans avec 4 tendres et 1 dur.

Sébastien Ogier : « C’est inutile d’être frustré (d’ouvrir la route) alors je vais devoir attaquer et prendre des risques supplémentaires pour réussir et être intelligent avec les pneus. Nous avons deux types de pneus et c’est sûr, les tendres sont plus rapides mais jusqu’à un certain point. Je pense que nous devons faire confiance à notre expérience. »

Mads Ostberg : « Le bon choix de pneus peut donner un énorme avantage et le mauvais choix peut détruire votre rallye. C’est sûr, chaque pilote va préférer les tendres mais il y a de longues spéciales ici et il fait plus chaud dans l’après-midi donc nous verrons. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Toujours ce règlement débile qui oblige à se lancer en ES avec des pneus qui ne conviennent pas.