Ciamin a crevé l’écran en GT+



Avant d’attaquer l’autre partie de son programme en Corse début avril, Nicolas Ciamin a réalisé une grosse performance au rallye du Touquet.

Tout comme au dernier rallye du Var, le pilote niçois était aux commandes d’une Abarth 124 Rally GT+ gérée par le team Milano Racing. Dès les premiers kilomètres de spéciale, Nicolas s’emparait de la tête du groupe devant les Porsche de Tanghe et Rouillard.

Dans l’ES3 puis l’ES4, il lâchait plus de trois minutes à cause d’un problème de transmission, probablement dû à une pièce défectueuse. Piqué à vif par ce problème, Nicolas a ensuite empilé les meilleurs temps pour finalement échouer à seulement 22s4 de Patrick Rouillard.

Dans cette remontée, on soulignera notamment les 7e et 6e temps absolus dans les spéciales 14 et 15, le tout à moins d’une seconde au kilomètre du scratch ! Onzième à l’arrivée et deuxième du trophée Michelin hors R5, Nicolas s’est régalé ce week-end et partage avec nous ses impressions après cette semaine mouvementée.

Un Touquet en deux temps

« Tout a bien démarré pour nous, nous étions en tête de notre catégorie avant de rencontrer un problème de transmission. J’ai disputé quasiment deux spéciales au ralenti sous peine de tout casser. Le samedi, j’ai vraiment tout donné car nous voulions montrer, avec l’équipe, le vrai potentiel de cette auto.

Les spéciales étaient davantage adaptées aux qualités de l’auto avec des tracés plus rapides. Nous n’avons touché à rien sur l’auto, tout était parfait. On a pu profiter de nouveaux amortisseurs sur cette épreuve, ils offrent plus d’amortissement et absorbent mieux les aspérités de la route avec une plage d’utilisation plus large. Prochainement, on devrait travailler sur le différentiel pour encore trouver un peu plus de performance. »

Le défi corse

Entre le Touquet et le Lyon-Charbonnières, deuxième manche du CFR asphalte, Nicolas Ciamin retrouvera le peloton du mondial avec une participation attendue au Tour de Corse au volant d’une Hyundai i20 R5 du team Sarrazin Motorsport.

« Avant le Tour de Corse, je vais pouvoir essayer la voiture la semaine prochaine près de chez moi, puis j’enchaînerai avec le rallye du Pays de Grasse. J’ai vraiment hâte de rouler avec cette Hyundai i20 R5, j’ai pu en apercevoir quelques unes au Touquet ! C’est le programme le plus important que je dispose depuis mes débuts, c’est forcément très excitant.

A Grasse, le but sera d’apprendre l’auto. On ne connaît pas encore les engagés mais si l’on peut jouer la victoire, c’est tant mieux.

Pour la Corse, je ne sais vraiment pas où me situer pour l’instant. Si je signe quelques chronos dans le top 5 voire dans le top 3, je pense que ce serait déjà très bien. Il y a un très beau plateau et on va essayer de s’illustrer. »




S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Fab
Fab
2 années il y a

@Bea: avec des « si »…. Rouillard a galéré ce we. Mais avec l’avance qu’il avait, il a pu gérer. Sa course aurait probablement été plus agressive (dans la mesure du possible) si Ciamin avait eu un retard « rattrapable ». Apparemment, l’Abarth, bien qu’en cours de développement, semble déjà excellente avec les dernières évos, si on n’en croit l’interview de Ciamin. Pour lui en tout cas. On peut aussi ajouter qu’avec tout le respect que j’ai pour Rouillard, qui est un bon pilote, il n’emmène pas la Porsche comme peuvent le faire les Nantet, Dumas ou encore Cosson. Et plus le terrain se… Lire la suite »

Jean claude
Jean claude
2 années il y a

La performance de cette FIAT GT est une surprise .
Désolé mais pas pour moi .