Citroën en position de force



Toujours à la lutte pour la deuxième place du championnat constructeurs face à Hyundai, Citroën se présente au Pays de Galles avec un duo particulièrement performant sur ce terrain.

Auteur de deux podiums lors des quatre dernières éditions, Mads Ostberg pourrait être l’atout n°1 de l’équipe de française au Pays de Galles.

« Le Rallye de Grande-Bretagne est toujours une très belle épreuve. J’aime vraiment ce rallye qui m’a souvent bien réussi ces dernières années. Le caractère des routes est assez particulier, on y trouve facilement un bon rythme, car tout est assez fluide et le parcours très rapide. La météo joue aussi un rôle majeur. En 2011, je me souviens avoir pris la deuxième place et, depuis, j’ai été compétitif à chaque fois. Je pense que nous pouvons encore aller chercher un résultat et ce sera important pour bien terminer cette saison, mais il ne faut pas mettre de côté notre principal objectif.

En Grande-Bretagne, le but est de défendre notre deuxième place au classement des constructeurs. Je vais donc essayer d’attaquer tout en me consacrant au travail que je dois faire pour l’équipe. Un podium, comme l’an passé, serait formidable. »

Longtemps troisième l’an passé avant d’endommager un pneu, Kris Meeke était alors passé tout proche de son premier podium à domicile, mais cette année, le pilote irlandais devra avant tout assurer de gros points pour son équipe plutôt que de penser à son ambition personnelle.

« C’est plus ou moins mon épreuve à domicile et nous y avons de nombreux supporters. J’ai participé à mon tout premier rallye dans ces forêts, elles me paraissent donc familières et j’ai mes marques sur ce terrain. J’aime la région, le parcours avec cette surface qui peut être boueuse, il y fait froid, il y fait sombre, tout l’environnement participe à l’ambiance de cette course. Malgré tout, je ne possède pas autant d’expérience que des pilotes qui ont pris le départ des dix dernières éditions. La majorité des spéciales sont tracées sur des routes naturelles où le pilotage est très fluide. Dans la voiture, on a parfois l’impression de se battre contre les éléments et ça ne fait que renforcer le plaisir de piloter. Notre cible est connue, il faut terminer à la deuxième place du championnat. Il faudra donc essayer d’être devant nos rivaux et, si possible, sur le podium. »

Au départ de son cinquième rallye de suite en DS3 WRC, Stéphane Lefebvre retrouvera une monture dotée des dernières évolutions et aura pour ambition de s’approcher des meilleurs.

« Comme en Allemagne, j’aurai l’avantage de connaître certaines spéciales du parcours du Wales Rally GB. Ce sera surtout mon retour sur le premier rallye que j’avais disputé avec une voiture à quatre roues motrices. J’avais aimé cette manche dans des conditions délicates. Je vais essayer de réaliser une belle course en profitant de l’expérience acquise durant toute cette saison. Mon objectif sera de me rapprocher des temps de référence et de faire quelques bonnes performances. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. olive dit :

    en voyant tourner Paddon sur la vidéo dans le site, j’ai l’impréssion que les pilotes des DS 3 vont devoir ne pas s’endormir au volant.

  2. mer dit :

    Lefebvre a dit : « Ce sera surtout mon retour sur le premier rallye que j’avais disputé avec une voiture à quatre roues motrices. »
    Mais il avait fait le rallye d’Espagne en DS3 R5 aussi ?

  3. RP14 dit :

    Méfiance quand même pour la marque aux chevrons, car on pensait que Hyundai creuserait l’écart sur Citroën grâce aux manches asphaltes où généralement Sordo et Neuville sont très forts, or ça n’a pas du tout été le cas, Citroën ayant même réussi à prendre 4 points d’avance au championnat constructeurs.
    Cela dit, sur un terrain qui sera certainement de plus en plus glissant au fil des passages, Citroën semble clairement avoir la main: Ostberg et Meeke s’élanceront en 4ème et 5ème position dans les spéciales disputées vendredi et samedi, alors que Sordo et Paddon seront respectivement 8ème et 9ème dans l’ordre de départ… Neuville, lui, sera 6ème dans l’ordre de départ, mais bon on ne va pas revenir sur le choix, mauvais à mon sens, de nominer plutôt Sordo que le pilote Belge pour les points constructeurs sur cette ultime manche.

    • Go ! dit :

      J’approuve totalement votre analyse et j’ajouterais que les Hyundai en manque de motricité risquent d’avoir d’autant plus de mal dans cette boue…
      Je pense comme vous que nominer Sordo et Paddon n’était pas la meilleure option pour Hyundai, car malgré la mauvaise saison de Neuville, Sordo n’a jamais été performant sur les routes galloises, et je pense que Neuville s’il parvient à rester sur la route serait plus rapide ici… Mais ça sent surtout la décision sanction de Hyundai contre Neuville pour ses gaffes à répétition… en tout cas, je suis curieux de voir Paddon!

    • Kaizer Sauzée dit :

      Sur un terrain très glissant la puissance parle un peu moins que la motricité et le pilotage. Hyundai peut essayer d’en tirer partie. L’option Paddon est gonflée mais pourquoi-pas… Heureusement qu’ils nous reste cette bagarre là à suivre.