Citroën en souffrance




A la lutte pour la seconde place du championnat face à Hyundai et M-Sport, l’équipe Citroën  Racing a largement déçu en Pologne ce week-end. Tout...

275">

Tout avait mal commencé pour Kris Meeke, sorti lors du shakedown : « Il était important de prendre de l’expérience en passant dans toutes les spéciales. Après notre sortie de jeudi, il devenait difficile d’être dans le rythme des leaders. Nous allons pouvoir compter sur ce que nous avons appris ce week-end pour continuer avancer et je suis impatient d’être en Finlande. L’an passé, nous avions été performants. C’est donc encourageant pour la prochaine manche. »

Comme son coéquipier britannique, le norvégien n’a jamais été en mesure de jouer les premiers rôles et se satisfait des points constructeurs tout en pensant déjà à la Finlande : « Ce fut un rallye particulièrement compliqué, mais nous avons réussi à placer nos deux voitures dans le top 10. Ce résultat nous permet de marquer des points au classement des constructeurs. Désormais, nous allons pouvoir nous concentrer sur le programme de préparation pour la Finlande.  »

Pour Yves Matton, la déception est importante mais l’espoir est grand pour le prochain rallye de Finlande où Kris Meeke avait terminé troisième l’an passé : « Nous ne pouvons pas être satisfaits du résultat brut au terme de ce Rallye de Pologne. Nous avons peut-être sous-estimé l’impact que pouvait avoir l’absence de tests préliminaires spécifiques pour cette épreuve. Kris a été en mesure de hausser le rythme au fil des kilomètres, car il n’était pas pleinement en confiance après sa sortie de route du shakedown. Mads a passé une grande partie du rallye en deuxième position sur la route. Dès samedi, il a pu conserver sa place pour marquer des points au championnat. Nous allons désormais nous consacrer à la préparation du Rallye de Finlande, une épreuve sur laquelle nos pilotes ont déjà montré leurs capacités à signer de belles performances. Nous irons à Jyvaskyla afin de nous battre pour un bon résultat ! »

A mi-saison, le duo Citroën peine à convaincre et la victoire surprise de Meeke en Argentine est déjà un lointain souvenir. Avec l’arrivée des épreuves asphaltes, le constructeur français pourrait bien souffrir face à Hyundai et peut-être M-Sport et la seconde place du championnat est loin d’être assurée.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Les pilotes Citroën – à la régulière – sont incapables de se mêler à la lutte pour un podium. Ce n’est pas nouveau, c’est un fait qui était déjà connu à la fin de la saison passée. Matton n’a clairement pas fait les bons choix.
    Le flou quand à l’implication future des ex-rouges flamboyants devenus gris pâle n’aide pas non plus. A quoi bon dépenser de l’argent pour chercher à former un jeune pilote si c’est pour ensuite partir ?
    Il faut maintenant espérer que cette belle aventure en WRC ne se termine pas comme s’est terminée celle de Lancia il y a 20 ans.

  2. henri achve dit :

    pour courir deux lievres à la fois il faut se donner les moyens.Je pense que citroen favorise le WTCC.Ogier n’etant pas disponible l’équipe pourrait donner sa chance à Tanak ou Lappi!

  3. Terry84 dit :

    Mr Matton vous avez dernière chance cette année pour contracter Kubica.. après vous allez regretter tout votre vie 😉

    • jack18 dit :

      Je n’ai rien contre kubica, mais passé le coté sympatie, quand il veut finir un rallye c’est autour de la 7 eme place qu’il termine, alors quoi de mieux qu’Otsberg ou Meeke ?

  4. thomasbled dit :

    « Il était important de prendre de l’expérience en passant dans toutes les spéciales. »
    Très bien Meeke, l’expérience c’est bien mais y’a un moment où au delà de prendre de l’expérience il faut faire des résultats

  5. RallyAlexTreme dit :

    Je songerai déjà a changer au moins un pilote si j’étais mr Matton.
    Le recrutement de Mikkelsen avec un gros contrat serait une bonne idée je pense.
    Vient ensuite Tanak qui aura une année complète dans les jambes et qui progresse a chaque épreuve.
    Paddon est intéressant également sur terre , a voir sur asphalte.
    Et pourquoi pas Neuville pour relancer sa carrière.

    • Boris STi dit :

      Pour Mikkelsen,sa va etre dure,il a signé un nouveau contrat avec VW,mais si jamais Latvala se fait lourder au profit de Mikkelsen,citroen pourrait le recuperer,mais à mon avis le WRC et citroen sa finit dans 2 ans

      • VIALLE dit :

        Pas si sur …
        Citroen a annoncé qu’en 2017 ils seront engagés dans une seule discipline WTCC ou WRC…
        En WTCC les courses sur le continent asiatique sont supprimées au fur a mesure …alors que le Japon et la Chine poussent pour avoir leur épreuves de WRC au calendrier … Le championnat Asie-Pacifique attire de plus en plus de constructeur européens ! Demandez donc à Skoda !!!
        La nouvelle réglementations de 2017 permet de gros changements … Et Citroen alias DS souhaîte s’implanter en Asie ! La CITROEN DS3 arrive en fin de vie et il faut un nouveau modèle purement DS !
        N’oublions pas que Toyota reviens en 2017 ! constructeur asiatique donc manche asiatique nécessaire !
        Une rumeur fait écho du sébastien Loeb racing en wtcc en relève de citroen et DS en rallye…
        N’enterrez pas si tôt l’armée rouge …