Barum Rally 2011 : Victoire de Kopecky




26 et 27 Août 2011

Scratchs : Hänninen (2), Wilks (1), Kopecky (3 dont 1ex.), Bouffier (1), Loix (3 dont 1ex.), Mikkelsen (4)
Leaders : ES1-Hänninen, ES2-Mikkelsen, ES3-ES15 (Fin) : Kopecky

ES15 : Dans ce dernier chrono de 28 km, Jan Jopecky l’emporte pour seulement 1s2 face au belge Freddy Loix et 37s4 face à Juho Hänninen.

2-Mikkelsen, ES3-ES15 (Fin) : Kopecky

ES15 : Dans ce dernier chrono de 28 km, Jan Jopecky l’emporte pour seulement 1s2 face au belge Freddy Loix et 37s4 face à Juho Hänninen.

Quatrième, Thierry Neuville sauve la « maison » Peugeot en résistant au retour d’un Andreas Mikkelsen, très rapide aujourd’hui.

Voir le classement

ES14 : Avant la dernière spéciale de 24 kilomètres, Jan Kopecky conserve 2s d’avance sur Freddy Loix et 21s1 sur Juho Hänninen.

Pour la quatrième place, Thierry Neuville conserve 11s d’avance sur Andreas Mikkelsen, encore auteur du scratch.

ES13 : C’est toujours aussi chaud devant avec seulement 1s7 d’écart entre Kopecky et Loix. Bien revenu dans la course aux gros points, Wilks abandonne à cause d’un problème moteur.

En signant le scratch, Mikkelsen revient à 12s1 de la quatrième place détenue par Neuville.

ES12 : Si Hänninen aura du mal à jouer la gagne dans la dernière boucle, Freddy Loix continue à mettre la pression sur Jan Kopecky en revenant à seulement 1s du tchèque.

Après sa crevaison d’hier, Guy Wilks remonte à la 8e place et lorgne même sur la 6e place détenue par Gardemeister.

ES11 : En proie à des soucis de direction dans la spéciale précédente, la Fabia S2000 de Jan Kopecky semble aller mieux mais Freddy Loix revient à seulement 3s7 du tchèque et Juhö Hânninen à 5s5.
Cinquième après sa crevaison hier, Mikkelsen revient à seulement 12s de Neuville avec deux scratchs ce matin.
ES10 : Quatrième hier et en lutte pour le podium, Bryan Bouffier est sorti de la route dans cette première spéciale de la dernière étape. Leader depuis l’ES3, Jan Kopecky devrait perdre cette tête du rallye à cause de problèmes de direction assistée. Loix revient ainsi à seulement 5s6 et Hänninen à 6s2.

ES9 : Loix termine parfaitement sa journée et dépasse Bouffier pour le gain de la troisième place. Kopecky reste logiquement en tête avec 19s7 d’avance sur le duo Hänninen/Loix et donc 23s4 sur Bouffier.

Cinquième temps pour le jeune Craig Breen qui termine bien cette étape avec une 8e place au général à la clé.

ES8 : Crevaison de Guy Wilks dans cette spéciale de 28 kilomètres avec l’anglais qui perd 2min46s sur le meilleur temps signé par Freddy Loix.
Autre crevaison pour Andreas Mikkelsen qui perd 1min47s dans ce chrono. En tête, Kopecky compte désormais 21s3 d’avance sur Hänninen, 22s7 Bouffier et 22s9 sur Loix.

ES7 : Le suspense est toujours total avant la redoutable spéciale de 28 kilomètres à disputer. Kopecky conserve la tête pour 7s3 face à Mikkelsen et 12s3 sur Hänninen qui prend l’avantage face à Bouffier et Wilks dans cette seule spéciale.

Bouffier est toujours en course pour la victoire à 16s du triplé Skoda.

Pour sa pige annuelle en IRC, le jeune Craig Breen qui court en WRC Academy est 9e avec sa Fiesta S2000 et lorgne sur la 8e place détenue par Gardemeister.

ES6 : Septième du classement et assez loin de la lutte pour la victoire, Thierry Neuville est sorti de la route en 6e vitesse dans ce chrono et lâche plus de 30s sur seulement 9 kilomètres. Relegué au 7e rang, Freddy Loix signe le scratch mais reste à 24s du leader tchèque, Jan Kopecky. Les 5 premiers sont toujours regroupés dans un mouchoir avec 16s d’intervalle.

ES5 : Avec un choix de pneus différent, Freddy Loix lâche 12s face à Bryan Bouffier qui signe ici son premier scratch depuis le début du rallye. Devant, Kopecky conserve la tête de son rallye avec 5s8 d’avance sur Mikkelsen, 11s7 sur Wilks, 12s5 face à Bouffier et Hänninen à 14s4.

ES4 : Malgré un tête-queue dans cette spéciale de près de 30 kilomètres, Bryan Bouffier dépasse Freddy Loix pour 1 dixième. C’est plus grave pour Guy Wilks qui a crevé et lâche sa 2e place mais ne perd que 9s sur Kopecky, à nouveau auteur du scratch.
Au général, Kopecky mène devant Mikkelsen à 2s5, Wilks à 11s5 et Bouffier à 15s7. Neuville est loin ce matin avec déjà 38s de retard.

ES3 : En bataille dans le top 10, Valousek (207 S2000) est sorti dans ce chrono alors que Neuville lâche 13s8 sur le meilleur temps signé par Kopecky alors que Bouffier signe le 3e temps dans ce chrono et remonte à la 5e place du classement général dominé par le tchèque.

La spéciale a été neutralisée après la sortie de Valousek et tous les pilotes restants recevront ainsi un temps forfaitaire.

ES2 : Avec cinq pilotes regroupés en 2s5 sur ce premier chrono de la journée long de 9 km, la bataille est bien lancée ! Leader hier soir, Hänninen lâche 9s6 sur le meilleur temps signé par Wilks. Au général, les sept premiers sont regroupés en 8s avec 3 207 et 5 Fabia.

ES1 : Pour ce prologue du vendredi soir, Juho Hänninen signe le scratch devant un triplé Skoda alors que Bouffier lâche 8s en seulement 9 kilomètres.

Classement final (provisoire)

1KopeckyFabia S2000
2LoixFabia S2000+1s2
3HänninenFabia S2000+37s4
4Neuville207 S2000+1min59s
5MikkelsenFabia S2000+2min5s
6GardemeisterFabia S2000+3min43s
7BreenFiesta S2000+3min47s
8KrestaFabia S2000+4min21s
9AnderssonProton S2000+4min41s
10KruudaFabia S2000+4min54s
11SolowowFiesta S2000+5min
12SandellFabia S2000+5min29s




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *