Katsuta assomme les scandinaves



Après un petit Monte-Carlo, le WRC-2 a pris son envol en Suède avec 15 concurrents au départ dont une très grande majorité de scandinaves.

Grand favori au départ, Pontus Tidemand, champion du monde de la catégorie en titre, a finalement du céder face à un surprenant Takamoto Katsuta *. Intégré au programme de développement Toyota depuis 2015, le japonais, âgé de 24 ans, a signé un sans-faute pour s’imposer avec quatre secondes de marge sur le suédois.

Derrière ces deux hommes, Ole Christian Veiby s’est rapidement retrouvé esseulé sur le podium suite à une erreur de Jari Huttunen. Alors dans le rythme des leaders, le jeune finlandais de chez Hyundai s’est en effet planté dans un mur de neige, perdant au final plus de quatre minutes.

Au pied du podium, on retrouve finalement Mattias Adielsson, ancien espoir du rallye suédois, suivi par Janne Tuohino, ancien pilote finlandais en WRC.

*Vice-champion 2013 du championnat F3 Japon et 4e en 2014, Katsuta a ensuite intégré la filière rallye chez Toyota. Un an plus tard, il rejoignait le Tommi Mäkinen Racing afin de participer au championnat finlandais au volant d’une Subaru puis d’une Ford Fiesta R5.

Après un programme de cinq rallyes WRC-2 l’an passé, dont une troisième place en Sardaigne, le japonais avait débuté son année 2018 par une prometteuse troisième place à l’Arctic Rally.

Classement WRC-2 Suède

Pos.PiloteVoitureChrono
1Takamoto KatsutaFord Fiesta R53:01:27.5
2Pontus TidemandSkoda Fabia R5+4.5
3Ole Christian VeibySkoda Fabia R5+30.5
4Mattias AdielssonSkoda Fabia R5+1:49.3
5Janne TuohinoSkoda Fabia R5+2:29.9
6Jari HuttunenHyundai i20 R5+5:02.1
7Hiroki AraiFord Fiesta R5+7:40.2
8Lars StugemoSkoda Fabia R5+19:50.3
9Lukasz PieniazekSkoda Fabia R5+26:06.2
10Jarmo BergSkoda Fabia R5+35:12.4 

Championnat WRC-2

  Drapeau-MCDrapeau-SWEDrapeau-MEXDrapeau-FRADrapeau-ARGDrapeau-PORDrapeau-SARDrapeau-FINDrapeau-ALLDrapeau-GBRDrapeau-ESPDrapeau-AUSTOTAL
1Jan Kopecky25–            25
2Takamoto Katsuta25           25 
3Eddie Sciessere18 –            18
4Pontus Tidemand18           18
5Ole Christian Veiby15            15
6Teemu Suninen15           15 
Mattias Adielsson– 12            12
8Guillaume De Mevius12 –            12 
9Janne Tuohino10           10
10Jari Huttunen8           8
11Hiroki Arai6           6
12Lars Stugemo  4            4
13 Lukasz Pieniazek  2            2
14 Jarmo Berg  1           




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Eric dit :

    AH note les pneus Pirelli qui sont apparemment bien plus performant que les Michelins sur la glace. A voir donc sur asphalte et terre.

  2. roland59 dit :

    la grosse et bien belle surprise de ce Suède…
    Huttunen et lui viennent grossir les rangs du WRC 2 , nul doute que ces 2 pointures contribueront à nous donner encore de belles bagarres dans cette catégorie…
    bravo à ces 2 compétiteurs pour leurs perfs du weekend..
    bien sûr bravo aussi à Tidemand et Veiby… mais là c’était « programmé »…

  3. Denis dit :

    Pas banal en effet !
    Un Japonais, intégré au Tommi Mäkinen Racing, l’école Toyota, gagner au volant d’une Ford chez les scandinaves, devant une escadrille Škoda…
    Chapeau !

  4. Buz dit :

    Assurément la très bonne surprise de ce rallye de suède. Faire la pige au champion du monde en titre et dans son jardin et bien il n’y a qu’un seul mot a dire. Fantastique. Ils sont pas nombreux ces dernières années a gagner une manche avec une voiture autre qu’une Skoda. Le voila en tête du championnat avec Kopecky. Souhaitons que le championnat soit aussi beau qu’en catégorie reine.

  5. jean francois dit :

    Eh oui le circuit est une super école.
    Bravo à Katamoto Katsuta .

  6. bazire dit :

    Battre chez eux tous les nordiques avec sa ford privée voilà qui n’est pas banal…..Makinen y est certainement pour beaucoup . C’est pour moi la plus grande perf de ce rallye de Suède tronqué par le règlement …

  7. roland59 dit :

    Kopecky, pilote précieux, toujours en recherche d’efficacité. et il l’est très souvent.
    la preuve..
    alors, bravo pour cette 1ère victoire, loin d’être imméritée, car il fallait rester sur la route et le terminer.

  8. Joël G dit :

    dommage pour de Mevius, l’erreur de son équipe concernant la batterie. On retiendra la performance d’un néophyte au MC, sur une des R3 pas spécialement des plus performante (pour la petite histoire, ils ont du changer leurs système de notes; n’ayant jamais roulé sur un parcours aussi sinueux, les notes étaient trop complexe à réciter entre 2 virages)

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com