Kopecky dans le rythme de Tidemand



Après un joli rallye du Portugal et 17 concurrents au départ, la Sardaigne présentait un plateau plus réduit avec « seulement » 12 partants. Au terme d’une course exemplaire, Jan Kopecky s’est largement imposé, remportant ainsi sa troisième victoire de la saison.

En début de rallye, la tête de course était occupée par Ole Christian Veiby, pilote officiel Skoda, de peu devant les français Stéphane Lefebvre et Pierre-Louis Loubet. Alors que Veiby et Loubet connaissaient des problèmes mécaniques, Lefebvre terminait la première étape en tête, 14s devant Kopecky et plus d’une minute sur Nicolas Ciamin, auteur d’une magnifique journée.

Le lendemain, un joli duo Lefebvre/Kopecky s’annonçait mais c’était sans compter sur l’abandon du premier, victime d’un problème mécanique. Dès lors, le pilote Skoda a pu gérer jusqu’à l’arrivée pour remporter un nouveau succès. 

Derrière lui, Ole Christian Veiby a effectué une énorme remontée en enchaînant les scratchs (9 sur les 11 dernières spéciales), arrachant finalement la deuxième place pour seize secondes face à un Nicolas Ciamin toujours aussi régulier et brillant pour sa première sur terre à ce niveau. Derrière le pilote tricolore, les écarts sont monstrueux avec notamment Andolfi repoussé à six minutes ou encore Pieniazek à sept.

Reparti en Rally 2 samedi matin après avoir cassé une suspension, Kajetan Kajetanowicz, triple champion ERC en titre, a terminé sur une note positive avec plusieurs chronos dans le top 3. Tout comme le polonais, Stéphane Lefebvre a pu bénéficier de cette règle pour repartir dimanche matin, réalisant alors un scratch dans la Power Stage. Avec seulement 19 points marqués en trois épreuves, le championnat est évidemment déjà plié pour le français que l’on reverra en Finlande fin juillet.

Côté abandons, citons celui de Simone Tempestini, rarement performant avec la C3 R5 mais aussi trahi par la transmission de sa monture le vendredi soir, avant d’abandonner une seconde fois le lendemain !

Championnat WRC-2

  Drapeau-MCDrapeau-SWEDrapeau-MEXDrapeau-FRADrapeau-ARGDrapeau-PORDrapeau-SARDrapeau-FINDrapeau-ALLDrapeau-GBRDrapeau-ESPDrapeau-AUSTOTAL
1Pontus Tidemand1825 2525      93
2Jan Kopecky2525 25      75
3Ole Christian Veiby1512  18      45
4Gus Greensmith18 184      40
5Lukasz Pieniazek 210 1810      40
6Pedro Heller15 151      31
7Takamoto Katsuta254  0      29
8Fabio Andolfi   15  12      27
9Nil Solans66102      24
10Pierre Louis Loubet   8 120      20
11Stéphane Lefebvre   0 154      19
12Eddie Sciessere18         18
13Yoann Bonato   18        18
14Hiroki Arai62 100      18
15Jari Huttunen88         16
16Teemu Suninen15           15
17Nicolas Ciamin    0 15      15
18Benito Guerra     68      14
19Guillaume De Mevius12         12
20Mattias Adielsson12         12
21Marco Bulacia12         12
22Diego Dominguez    12       12
23Janne Tuohino10         10
24Kalle Rovanpera  10 0       10
25Juuso Nordgren     8      8
26Kajetan Kajetanowicz      6      6
27Lars Stugemo 4         4
28Jarmo Berg 1         1




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


  1. roland59 dit :

    très bonne décision du boss, Kopecky mérite cette opportunité…
    et quelle équipe..!! stratégiquement, c’est très bien vu. 3 équipages costauds pour aller chercher les 2 titres et le podium final avec les 3 voitures…
    et pour revenir sur Jan, s’il devait faire l’ADAC, il ne va pas falloir traîner en chemin pour l’empêcher d’aller décrocher une 4ème victoire…

  2. cyril32 dit :

    Comme quoi il y avait que Camilli et Suninen pour contrer les Skodas… avec des voitures moins développées, Suninen le prouve bien cette année en montrant de belles choses en WRC.
    A quand un retour de Camilli en course ? Sinon a quoi cela sert il d’être vice champion du monde et obtenir des victoires en WRC2 et RC2 ? …. Ce pilote me parait être notre meilleur atout pour exercer en WRC avec sa pointe de vitesse maintenant qu’il a l’expérience avec lui. L’an dernier il l’a gagné la Sardaigne ou l’Allemagne..et par ex plus que dominé l’Espagne… avec des temps impressionnants et des bagarres qu’on ne voit plus depuis. Et surtout sans l’a ramener chaque spéciale sur la voiture!!!!!

  3. Denis dit :

    Quel vivier !
    Ce championnat Škoda, pardon WRC-2 constitue indéniablement un sacré vivier de talents.
    Certains plus très jeunes mais d’autres promis à un bel avenir.
    Si, les équipes du WRC sont intéressées par ceux-ci pour remplacer les pilotes dont les contrats arrivent à échéance fin 2018 ?
    Ou, si la marque tchèque décide de franchir le pas, avec les 3 en tête, elle aurait fière allure, mélangeant jeunesse et, expérience.
    A voir…

    • cyril32 dit :

      Si skoda revient à mon avis Rovempera sera prétendant s’il confirme ses progrès sur pas mal de rallyes et aussi sur l’asphalte qu’il ne faut pas négliger …
      A voir comme tu dis… Dans tous les cas ce championnat va encore et encore prendre de l’allure avec toutes ces nouvelles auto. Si le step peut être fait pour monter ensuite comme je disais… car c’est la même pour tiedmand qui tente en vain de monter je suppose.

  4. Romain39 dit :

    Trois Skoda sur le podium provisoire du championnat sa fait mal quand même! De très bon pilotes avec de très bonne voitures

  5. Pierre.F.13 dit :

    Encore une fois, je persiste avec Lefebvre : nous sortir qu’il ne fait rien du tout au cours de sa campagne actuelle en WRC-2 relève ou de l’aveuglement le plus total ou de la mauvaise fois !

    Une nouvelle fois en Sardaigne, son rythme était bon (plusieurs scratchs et approche prudente qui n’allait pas dans l’excès, même lors de la dernière journée après le passage par le Rally-2 où il aurait pu se sortir comme son équipier Tempestini) et avait de véritables chances de l’emporter avant que son triangle de suspension ne le lâche dans la 2ème journée.

    Certains Jean-Didier vont encore nous dire « Oué Lefevre c une honte il es pas foutu dgagner en R 5 ! C sûr c lui meme ka pété le triangle parce ke les Citroen c bien pas comme lui. » sans même regarder le déroulement des faits et en profiter pour l’enfoncer encore un peu plus.
    Ces mêmes gars qui exaltent les Tänak, Evans et autres qui n’ont pas non plus dominé le WRC-2 en y étant contraint d’y revenir alors qu’ils bénéficiaient de la meilleure voiture du plateau.

  6. roland59 dit :

    Tidemand.. logiquement..
    Skoda en fait 5 sur 6 depuis le début.. et ils ont eu raison de démarrer tôt… maintenant, il va falloir aller les chercher..
    bon courage..!!

  7. Pierre.F.13 dit :

    Lefebvre semble avoir confirmé que la C3 est bien performante sur ce terrain, mais reste à voir si elle le sera également sur des terrains plus cassants comme la Sardaigne.

    Après, il y a encore des problèmes de jeunesse, mais que les problèmes de freins resurgissent encore après la Corse n’est pas très rassurant.
    En espérant de nouveau qu’ils résolvent ce problème.

  8. Denis dit :

    Logique. Auto et pilote sont solides. Résultat : Une nouvelle victoire. Tidemand peut voir venir…

    • Buz dit :

      Il a quand même, a ce stade, déjà 4 participations contre 2 seulement pour Kopecky. Sur l’asphalte, le Tchèque a une belle carte a jouer, et le Suédois me parait pas si tranquille que cela. Sa contre performance chez lui, battu a la régulière par Katsuta, et ses deux victoires américaines quasiment sans concurrences et pourtant pas si facile que cela, me laisse dubitatif quant a sa réelle capacité a franchir le palier pour le mener a la catégorie reine. Ce qu’il y a de sur, c’est que Skoda devrait succéder a Skoda pour le titre WRC2. Attention quand même pour la firme de Mlada Boleslav de ne pas s’endormir sur ses lauriers et de bien gérer ses équipages. L’arrivée de la C3 et bientôt de la Polo, va encore rehausser le niveau de la catégorie, pour notre plus grand bonheur.

  9. bazire dit :

    Ha les commentaires des pilotes souvent à chaud me laisse souvent dubitatif…..ceux qui trouvent toujours des excuses a leur contre performance et ceux qui cachent un défaut dans la voiture …..
    Quand vous savez pas ce qui se passe en interne , il faut ( je reste polie ) rester modérer dans votre jugement ….Surtout que vous êtes pas sur place, mais sur votre clavier à vous faire des films !….

    • Fab dit :

      C’est pas toi qui me traitait de donneur de leçons alors que tu faisais lors de l’es1 pour neuville exactement ce que tu es entrain de reprocher aux autres aujourd’hui?

      Pour l’histoire des consignes, pas facile de savoir le vrai du faux… intox de l’expérimenté tidemand ou véritable consigne donc boulette du jeune talent?
      En tout cas, y doivent être un peu secoués rovanpera et son copilote parce qu’ils se sont mis une sacré boîte!!!

      • bazire dit :

        Je parle pas que des consignes … c’est plus nuancé…….moi aussi je fais le beau avec mon clavier mais quand je vois certains commentaires affirmés leurs jugements ……ça me gonfle……… mais si tu savais comme je me soigne ! ….J’ai mis beaucoup d’eau dans mon vin depuis le début …….

  10. roland59 dit :

    là, j’avoue avoir encore du mal à comprendre…
    mais que s’est il dit/mal dit pour en arriver là… déjà on a le discours « étrange » de Pontus…
    je pense que le contexte appelle un complément d’information… au moins de Kalle voire du boss..

  11. Lb dit :

    Dommage pour kalle… erreur de jeunesse sans doute
    Bien dommage car avec cette victoire il aurait pu bondir sur la dernière marche du podium :/

    • Dr no dit :

      Oui, tout à fait, bien dommage, erreur de jeunesse,mais une pointe de vitesse bien réelle, sachant de plus, qu’il disputait seulement ce rallye pour la première fois!
      Un futur  » client »…..

  12. Buz dit :

    Deux épreuves et deux victoires!!! Rien à dire sur ce début de saison pour le tchèque. Il est un peu moins rapide sur la terre mais sur l asphalte il est la valeur étalon. Il mériterait amplement le titre en WRC2, histoire de couronner une belle carrière. A 36 ans c est le moment pour le sympathique représentant de la firme de Mlada Boleslav. Sympa, abordable, ne refusant jamais une photo ou une discussion, j espère qu’ il remportera le titre.

  13. Loïc du 42 dit :

    Kopecky sera chez Skoda pour le retour en WRC en 2020, avec tidemand et rovanpera partagé avec veiby

  14. roland59 dit :

    Kopecky: précieux pilote, bon « ambassadeur » de la marque et bel exemple pour les jeunes…
    bravo Mr Kopecky.

  15. ae18 dit :

    Très bon pilote surtout sur asphalte j ‘espère pour lui qu ‘il aura sa place avec la venue de la polo R5. Si Bonato est au deuschtland pas sûr qu ‘il puisse être devant Kopecky…

  16. Denis dit :

    A l’issue du Corse 2018, j’attends avec impatience, la prochaine chronique de Bonato.
    Pour me faire une vraie idée sur le potentiel de cette C3 R5.

    • Castelli dit :

      De visu, la C3 R5 semble avoir un gros potentiel. Bonato était sur la réserve pour ramener la voiture à bon port.
      Lefebvre n’a pas eu de chance sur ce coup, mais sans les soucis de frein il était au niveau de Kopecki.
      Il vaut mieux que la C3 est un problème de fiabilité plutôt que de performance; il faut continuer à la développer, et ça devrait le faire.

  17. manu dit :

    Je trouve que LOUBET a gravit les échelons trop vite,il n’y arrivera jamais.
    Qu’il fasse le championnat de france pour se mettre au niveau

  18. natlin dit :

    le titre ira un pilote Skoda cette année pour changer

  19. Eric dit :

    RDV en Allemagne pour la revanche C3/Fabia sur asphalte !

    • Pierre.F.13 dit :

      Si Citroën accepte d’y aligner Lefebvre et Bonato : pour le moment, seuls la Corse, la Sardaigne et le Portugal sont programmés pour eux.

      • Eric dit :

        Pour Lefebvre oui, mais pour Bonato l’Allemagne devrait etre son prochain rallye en WRC2 au vu de ses perfo en Corse cette annee et son rallye d’allemagne en 2017. Ce serait vraiment incomprehensible qu’il y soit pas present. Tempestini sera aligne au portugal et sardeigne.