Meeke poursuit la série (Legend Boucles)



Après Bryan Bouffier (2018) puis Mikko Hirvonen (2019), Kris Meeke est le troisième pilote de suite à s’imposer au volant de la Ford Escort MKII de Christophe Jacob au Legend Boucles.

Auteur d’une bonne entame de course samedi, le pilote britannique a vu ses adversaires principaux (Caprasse et Fernémont) sortir coup sur coup ce dimanche matin. Pour sa découverte de l’épreuve et malgré des conditions pluvieuses, Meeke a déroulé aujourd’hui pour s’imposer largement.

Seuls des problèmes de boîte ont freiné la progression du britannique…mais dans une spéciale neutralisée.

L’ancien pilote officiel Toyota devance à l’arrivée Cédric Cherain et Frédéric Bouvy. Sixième, Mikko Hirvonen, handicapé par des problèmes le premier jour, n’a jamais été en mesure de jouer le podium.

=> Vidéos de l’épreuve

Classement Final

Pos.PiloteVoiturePoints
1MeekeFord Escort MKII 
2CherainFord Escort RS+437
3BouvyPorsche 911 SC+535
4StoufFord Escort MKI+587
5FrançoisFord Escort MKII+723
6HirvonenFord Escort MKII+752

Classement complet

RT11-RT13 : Ce début de journée est très mouvementé avec les abandons coup sur coup de Frédéric Caprasse (2e) et Adrian Fernémont (3e), sortis de la route.

Ce double abandon a d’ailleurs provoqué la neutralisation du RT11, secteur dans lequel Kris Meeke a rencontré des problèmes de boîte, mais heureusement sans conséquence et passagers. 

Dans les quatre chronos suivants, le pilote britannique a écrasé la concurrence et possède désormais une très large avance sur Cédric Cherain et Frédéric Bouvy. De son côté, Mikko Hirvonen peine à remonter au classement et joue “seulement” le top 5.

Samedi et Dimanche 1er et 2 Février 2020 – Legend Boucles de Bastogne (Belgique)

Jour 1

RT10 : La première journée de ces Legend Boucles de Bastogne 2020 se termine par un nouveau meilleur temps de Kris Meeke. Leader depuis le milieu de l’après midi, l’ex-pilote Toyota en WRC s’échappe au classement général face à Fred Caprasse fautif à deux reprises ce soir.

Troisième cette après midi, Gino Bux glisse au classement général ce soir après avoir perdu du temps suite à des soucis d’essuie-glaces.

Dans le match à distance qui les oppose, Yves Matton prend le dessus sur Mikko Hirvonen dans le top 10.

Hors jeu pour une belle place au classement, Nicolas Ciamin a réalisé de beaux chronos dans le top 3 avec sa BMW M3.

RT8-RT9 : Leader depuis la RT6, Kris Meeke trouve ses marques en cette fin de journée au volant de l’Escort MKII. L’ex-pilote officiel en WRC conserve une belle marge d’avance sur Fred Caprasse. Après avoir fait jeu égal dans la RT8 avec l’irlandais, le belge grappille quelques points sur son rival avant la dernière RT programmée ce samedi. 

De son côté, Adrian Fernemont déloge Gino Bux de la dernière marche du podium provisoire.

RT4-RT7 : Leader depuis le départ, Fred Caprasse crève dans la RT6 et ne peut rien faire face à Kris Meeke, nettement auteur du meilleur temps. Le pilote britannique s’empare largement de la tête devant Caprasse et Bux. Plus en forme que ce matin, Mikko Hirvonen reste néanmoins en retrait pour l’instant.

RT1-RT3 : Engagé surprise au volant d’une BMW M3, Nicolas Ciamin a renoncé dès la RT1 après avoir cassé un cardan sur un saut. Quatrième en 2019 et candidat au podium, l’allemand Georg Berlandy est parti à la faute avec son Opel Kadett.

Habitué des places d’honneur sur cette épreuve, Fred Caprasse est le premier leader, suivi de près par Kris Meeke, auteur de trois chronos dans le top 3 ! Au troisième rang, Gino Bux, ancien espoir du rallye belge, est bien dans le coup, notamment grâce à un scratch dans la RT3. Double tenant du titre et gêné par des problèmes sur son Escort, Mikko Hirvonen est en fin de top 10.

Reparti dans le RT3 en fin de peloton, Nicolas Ciamin va désormais pouvoir apprendre réellement sa BMW M3.




S’abonner
Notifier de
guest
47 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
laurent
laurent
1 année il y a

Bonjour, Svp quelqu’un a des photos de la fiat x 1/9 prototypo ? merçi

anatole
anatole
1 année il y a

Avec cette météo, j’ai comme idée que le règlement de cette épreuve va devoir s’adapter. Depuis les RT enneigées de La Clémentine, ça commence à dater, on voit que souvent il n’y a plus de neige à notre époque. Aussi , peut-être les pilotes habitués vont insister pour une entorse à la règle des seuls pneus hiver non cloutés lors des prochaines éditions- On imagine du 15 degrés tout sec et soleil: des autos vitaminées comme on voit : pneus neige : non ce n’est pas raisonnable .