Neuville s’impose largement (Rally di Alba)



Pour cette épreuve de reprise, chère à l’équipe Hyundai et son boss Andrea Adamo, Thierry Neuville a nettement dominé son coéquipier champion du monde, Ott Tänak.

Battu une seule fois en neuf chronos, le belge s’impose avec 22s4 de marge sur l’estonien, soit 2 dixièmes au kilomètre environ. Au troisième rang, Pierre-Louis Loubet a poursuivi son apprentissage et seul un tête-à-queue a ralenti sa progression.

Dans le rallye « national », Craig Breen a été intouchable sur sa Hyundai i20 R5, devançant un excellent Jari Huttunen, engagé officiellement par le constructeur coréen. Au troisième rang, Dani Sordo a été bien moins en rythme pour sa reprise.

Face aux nombreux officiels Hyundai, Anthony Fotia a parfaitement tiré son épingle du jeu, terminant au cinquième rang final.

ES8 (10,96 km) : Dans l’avant-dernier chrono du rallye, Thierry Neuville signe déjà son septième scratch et s’envole vers la victoire.

Avant la courte spéciale 9, le belge compte 21s1 de marge sur Tänak et 52s6 sur Loubet, repoussé à 4 dixièmes au kilomètre dans cette spéciale.

En National, Breen continue de dominer malgré un excellent Huttunen, « facile » face à Sordo.

ES7 (17,14 km) : En signant un sixième scratch, Thierry Neuville entame parfaitement cette dernière ligne de course. Le pilote belge compte désormais 20s de marge sur Ott Tänak et 48s3 sur Pierre-Louis Loubet, encore à une demi-seconde au kilomètre.

Dans le rallye national, Jari Huttunen réalise un étonnant scratch, devançant Craig Breen de 1s6 et plus largement Dani Sordo. Au général, le pilote irlandais conserve une bonne marge de 7s sur Huttunen.


Rally di Alba (Italie) – Dimanche 2 Août 2020

Scratchs : Neuville (8) – Tänak (1)
Leaders : ES1-ES9 (Fin) : Neuville

Classement Final « RA Plus »

PosEquipageVoitureChrono
1Neuville-GilsoulHyundai i20 Coupe WRC58:41.9
2Tänak-JarveojaHyundai i20 Coupe WRC+22.4
3Loubet-LandaisHyundai i20 Coupe WRC+55.5
4Pedersoli-TomasiHyundai i20 Coupe WRC+2:20.7
5Villa-MichiFord Fiesta RS WRC+4:36.3
6Pedro-BaldacciniFord Fiesta RS WRC+5:25.7

Classement Final National

PosEquipageVoitureChrono
1Breen-NagleHyundai i20 R51h01m32s5
2Huttunen-LukkaHyundai i20 R5+8.7
3Sordo-Del BarrioHyundai i20 R5+23.5
4Rossetti-FenoliHyundai i20 R5+26.5
5Fotia-SirugueVW Polo GTi R5+32.2

ES6 (6,20 km) : Intouchable cet après-midi, Thierry Neuville signe un sans-faute avec 3 scratchs en autant de spéciales disputées.

Avant la dernière boucle composée de trois spéciales, le pilote belge possède une très belle marge de 19s4 sur Ott Tänak et 39s2 sur Pierre-Louis Loubet. Dans cette ES6, le français a lâché 6,5 dixièmes au kilomètre sur Neuville.

Dans le rallye national, Craig Breen est décidément trop fort pour ses adversaires. Il dispose ainsi de 8s6 de marge sur Jari Huttunen, étonnant 2e en devançant Dani Sordo. Sixième, Anthony Fotia est intercalé entre deux WRC d’ancienne génération.

ES5 (10,96 km) : Prometteur jusque là, Pierre-Louis Loubet perd plus de onze secondes à cause d’un tête-à-queue dans l’ES5…remportée une nouvelle fois par Thierry Neuville.

Avant la dernière spéciale de cette boucle, le pilote belge compte 16s8 de marge sur Ott Tänak alors que Loubet est à une demi-minute.

ES4 (17,14 km) : A la reprise ce midi, Thierry Neuville signe un temps canon dans l’ES4, collant notamment 6s6 à Ott Tänak…désormais repoussé à 13s7 du belge au classement général.

Toujours troisième, Pierre-Louis Loubet est bien proche de l’estonien dans ce chrono. Dans le rallye national, Craig Breen continue de dominer, 7s2 devant un excellent Jari Huttunen, ce dernier devançant Dani Sordo. Auteur d’un joli 3e temps, Anthony Fotia reste au contact du podium.

ES3 (6,20 km) : Dans ce dernier chrono de la matinée, Neuville refait la différence et repousse Tänak à 1s1. Intéressant dans les deux premiers chronos, Loubet perd cette fois six dixièmes au kilomètre face au belge (contre 4 dans l’ES1 et ES2).

Au général, et après cette première boucle, Neuville domine l’épreuve pour 7s1 devant Tänak et 15s5 sur Loubet.

Dans le rallye national, Craig Breen continue de dominer cette épreuve, même si Jarri Hutunen est menaçant. Quatrième, Dani Sordo est en bagarre face aux autres pilotes Hyundai alors que Anthony Fotia est sixième.

ES2 (10,96 km) : 2e dans l’ES1, Tänak réalise cette fois le scratch, reprenant 6 dixièmes à Neuville alors que Loubet est une nouvelle fois troisième à 4s3.

En R5, Craig Breen impressionne encore mais Jari Huttunen s’accroche à 3s5 de l’irlandais. De son côté, Dani Sordo est plus à la peine et compte déjà 9s8 de retard. Au 25e rang, Mathieu Franceschi a parfaitement débuté au volant de la nouvelle 208 Rally4. Il domine notamment le 2RM devant deux S1600.

Loubet à l’arrivée : « Je suis surpris car je pensais que ce n’était pas trop mal. J’ai eu du sous-virage dans la spéciale. Mais le chrono n’est pas super. »

Neuville à l’arrivée : « Ça va même si ce n’est peut-être pas suffisant dans celle-ci. Au moins, j’ai un bon feeling avec la voiture, c’est le plus important. »

Tänak à l’arrivée : « Cette spéciale est assez différente de la première, on essaye différentes choses sur la voiture. »

ES1 (17,14 km) : Sous un beau soleil et alors que des précipitations sont annoncées dans l’après-midi, les concurrents du Rally di Alba disputent les premières spéciales ce matin. A 8h28 (soit 10 minutes des retard), c’est Luca Pedersoli qui a ouvert les hostilités au volant de la deuxième Hyundai i20 WRC gérée par l’équipe française 2C Compétition. Il a ensuite notamment été suivi par Pierre-Louis Loubet, 2e sur la route, puis par Ott Tänak et Thierry Neuville. Dans ce chrono d’ouverture, Thierry Neuville a été intouchable, reléguant Tänak à 6s2 et Loubet à 7s6, soit une performance déjà très intéressante pour le français.

Du côté des R5, Craig Breen a été le plus fort, devançant un étonnant Jari Huttunen, officiellement engagé par Hyundai sur cette épreuve. Bon départ de Anthony Fotia, auteur du cinquième temps derrière les quatre officiels Hyundai !




S’abonner
Notifier de
guest
28 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
jimmie
jimmie
6 jours il y a

Il faudra m’expliquer comment Neuville va pouvoir participer au rallye d’Estonie avec un nombre de 35,8 cas de nouvelles infections en Belgique et de 33,2 à Monaco pour 100000 habitants alors que le chiffre tolérée pour entrée en Estonie est de 16. De même pour Ogier.
Sans doute que le promoteur va bien trouver une parade pour contourner ce chiffre d’ici là…

Pat
Pat
6 jours il y a

Bravo à Neuville, et pour pierre yves les chronos parlent d’eux-mêmes à wrc egale il prend presque la minute !! A ce niveau on est plus tôt dans le dixième