Un duo déjà au top (Haute Provence)



Sébastien Loeb s’impose sur cette 29ème édition du rallye national de Haute Provence. L’alsacien a rapidement pris en main la 306 Maxi qu’il découvrait.

PRESENTATION DE L’EPREUVE

Huit spéciales d’une longueur totale de 116,02 kilomètres sont au programme du 29ème rallye national de Haute Provence qui débute ce samedi.

Plus de 140 équipages se sont élancés cette après-midi de Manosque (ville hôte du rallye située dans les Alpes de Haute Provence) pour une boucle de deux spéciales à parcourir à deux reprises.

Ce rallye marque les grands débuts d’un duo de légendes inédit puisque Sébastien Loeb est inscrit au volant d’une 306 Maxi.

Face au nonuple champion du monde, plusieurs pilotes auront leur mot à dire pour jouer la victoire finale. Initialement prévu avec une 208 T16, Eric Fanguiaire s’alignera finalement au volant d’une Ford Fiesta WRC et briguera logiquement une septième victoire sur cette épreuve !

Engagés avec des R5, Matthieu Margaillan (Skoda Fabia) et Stéphane Consani (Ford Fiesta) risquent également de jouer aux avant-postes, tout comme Maxime Belhomme et la Peugeot 207 S2000.

FAITS MARQUANTS

18 et 19 Mars 2017 – Haute-Provence (National – Alpes de Haute Provence)
Scratchs : Loeb (7) – Fanguiaire (1)
Leaders : ES1-ES3 : Fanguiaire / ES4-ES8 : Loeb

ES8 : En historique, la victoire revient logiquement à Philip Giordanengo devant la Porsche 911 de Jean-Pierre François.

C’est fait ! Sébastien s’impose en signant un septième meilleur temps en huit spéciales disputées. Face à la Fiesta WRC d’Eric Fanguiaire, l’alsacien a fait la différence dans la longue spéciale du dimanche pour inscrire son nom au palmarès de l’épreuve.

Vainqueur à six reprises du rallye, Eric Fanguiaire se contente de la deuxième place cette année, et peut se consoler en ayant signer le premier scratch de l’épreuve.

Débarrassé de Matthieu Margaillan, Stéphane Consani complète le podium final. Derrière Maxime Belhomme esseulé à la quatrième place, Mathieu Arzeno signe une grosse performance en plaçant la Clio 4 dans le top 5 final !

En Challenge N2 Série, la victoire revient à Alexandre Soulier devant Léo Rossel et Thomas Falanga.

Classement Final

1LoebPeugeot 306 Maxi1:05:46.5
2FanguiaireFord Fiesta WRC+33.6
3ConsaniFord Fiesta R5+38.8
4BelhommePeugeot 207 S2000+2:15.8
5ArzenoRenault Clio 4+4:07.7
6MottardPeugeot 306 Maxi+4:46.1
7Panagiotis L.Porsche 996 GT3+5:43.7
8Panagiotis JY.Porsche 997 GT3 Cup+6:00.6
9GanguetSkoda Fabia S2000+6:03.6
10 PoizotRenault Clio R3 +6:21.2 

Classement complet

ES7 : En historique, Philip Giordanengo file tout droit vers la victoire en repoussant la Porsche de Jean Montagny à plus de 3 minutes.

Plus lent que ce matin dans cette spéciale, Sébastien Loeb signe néanmoins un nouveau scratch, une seconde devant Stéphane Consani et trois sur Eric Fanguiaire. Au général, le pilote du team SRL compte désormais plus de vingt secondes d’avance sur Eric Fanguiaire et sa Ford Fiesta WRC.

A la lutte pour la troisième place face à Consani, Matthieu Margaillan a renoncé dans cette spéciale, victime d’un problème mécanique sur sa Skoda Fabia R5. On notera encore la grosse performance de Mathieu Arzeno, auteur du sixième temps dans ce chrono et excellent cinquième du général.

Classement après ES7 (Provisoire) 

1LoebPeugeot 306 Maxi55:44.6
2FanguiaireFord Fiesta WRC+21.7
3ConsaniFord Fiesta R5+28.8
4BelhommePeugeot 207 S2000+1:53.0
5ArzenoRenault Clio 4 R3T+3:26.1
6MottardPeugeot 306 Maxi+4:06.7
7Panagiotis L.Porsche 996 GT3+4:46.0
8Panagiotis JY.Porsche 997 GT3 Cup+5:02.0
PoizotRenault Clio R3 +5:11.2 
10 SouleilletRenault Clio R3 +5:11.3 

ES6 : En historique, Philip Giordanengo n’est pas inquiété, s’imposant encore dans cette spéciale pour compter plus de deux minutes d’avance sur Jean Montagny et six sur Jean-Pierre François.

Dans cette spéciale d’Esparron, la plus longue du rallye (17,57 km), Sébastien Loeb fait une énorme différence. “Seulement” troisième de cette spéciale, Eric Fanguiaire lâche ainsi plus de 15 secondes et se retrouve décroché au général.

Derrière ce duo, Stéphane Consani passe à la troisième place à la faveur d’un bon deuxième temps.

Classement après ES6 (Provisoire) 

1LoebPeugeot 306 Maxi50:43.6
2FanguiaireFord Fiesta WRC+18.0
3ConsaniFord Fiesta R5+27.8
4MargaillanSkoda Fabia R5+38.8
5BelhommePeugeot 207 S2000+1:43.5
6ArzenoRenault Clio 4 R3T+3:05.2
7MottardPeugeot 306 Maxi+3:48.0
8Panagiotis L.Porsche 996 GT3+4:15.6
9Panagiotis JYPorsche 997 GT3 Cup+4:28.1
10SouleilletRenault Clio R3+4:40.8

ES5 : En historique, on assiste à un changement de leader suite à l’abandon mécanique de Gilles Brignol. Au volant de sa Ford Escort, Philip Giordanengo récupère ainsi la tête de l’épreuve, près de deux minutes devant la Porsche 911 de Jean Montagny.

Sébastien Loeb attaque d’entrée ce matin. La 306 Maxi ajoute 8 dixièmes en sa faveur pour porter son avance au général à 2,5 secondes face à la Fiesta WRC d’Eric Fanguiaire.

Troisième, Matthieu Margaillan lâche 5 secondes supplémentaires et semble avoir abdiqué pour la victoire. La Fabia se retrouve même désormais à la portée de la Fiesta de Stéphane Consani revenue à 1,3 secondes.

Classement après ES5 (Provisoire) 

1LoebPeugeot 306 Maxi40:39.9
2FanguiaireFord Fiesta WRC+2.5
3MargaillanSkoda Fabia R5+18.7
4ConsaniFord Fiesta R5+20.0
5BelhommePeugeot 207 S2000+1:20.9
6ArzenoRenault Clio 4+2:27.4
7MottardPeugeot 306 Maxi+3:04.3 
8Panagiotis L.Porsche 996 GT3+3:20.2 
9Panagiotis JY.Porsche 997 GT3 +3:30.5 
10PoizotRenault Clio R3+3:39.4 

Etape 1 (Samedi 18 mars)

ES4 : En historique, Gilles Brignol (Alpine A310 V6) termine cette étape par un nouveau scratch et compte ainsi plus d’une minute d’avance sur Philip Giordanengo (Ford Escort).

Dans ce dernier chrono du jour, Sébastien Loeb signe un nouveau scratch et s’empare de la tête de l’épreuve, 1s7 devant Eric Fanguiaire, leader depuis le départ. Encore dans le coup jusqu’à l’ES3, Matthieu Margaillan perd pied dans ce chrono (+10s3) et compte plus de treize secondes de retard ce soir. 

Auteur du troisième temps, Stéphane Consani se relance et revient à seulement trois secondes du podium.

Dans la classe R3, le temps de Mathieu Arzeno a finalement été corrigé. La Clio figure toujours dans le top 6.

Classement après ES4 

1LoebPeugeot 306 Maxi35:41.6
2FanguiaireFord Fiesta WRC+1.7
3MargaillanSkoda Fabia R5+13.7
4ConsaniFord Fiesta R5+17.6
5BelhommePeugeot 207 S2000+1:08.8
ArzenoRenault Clio 4+2:05.3
7MottardPeugeot 306 Maxi+2:41.7
8Panagiotis L.Porsche 996 GT3+2:48.1
9Panagiotis JY.Porsche 997 GT3+2:55.6
10PoizotRenault Clio R3+3:09.6

ES3: En historique, Gilles Brignol continue son cavalier seul en tête de l’épreuve !

En moderne, Sébastien Loeb attaque dans cette spéciale de nuit. L’alsacien grappille 8 dixièmes supplémentaires à Eric Fanguiaire, toujours leader au volant de la Fiesta WRC. Matthieu Margaillan est également dans le coup, à moins de 5 secondes du leader. La Skoda Fabia R5 complète le podium provisoire.

Solide cinquième au général, Julien Alexandre Courchet lâche près de trois minutes et chute hors du top 10.

Classement après ES3

1FanguiaireFord Fiesta WRC26:08.5
2LoebPeugeot 306 Maxi+1.5
3MargaillanSkoda Fabia R5+4.9
4ConsaniFord Fiesta R5+15.0
5BelhommePeugeot 207 S2000+55.7
6ArzenoRenault Clio 4+1:28.8
Panagiotis L.Porsche 996 GT3 +1:55.8 
Mottard Peugeot 306 Maxi +1:58.9 
Panagiotis J. Porsche 997 GT3+2:02.6 
10EstiennePorsche 996 GT3+2:05.8 

ES2: En historique, Gilles Brignol confirme en s’adjugeant un second meilleur temps. L’Alpine prend le large avec désormais plus d’une minute d’avance sur l’Escort de Giordanengo toujours deuxième. Guyon-Veuillet complète le podium mais reste sous la menace de la Porsche Montagny.

La chute d’un spectateur et l’intervention d’une ambulance ont provoqué un retard au départ de cette spéciale pour les modernes.

En moderne, Sébastien Loeb signe le meilleur temps devant la Fiesta WRC de Fanguiaire et la Fabia R5 de Margaillan ! Le nonuple champion du monde grappille une place au classement général et se retrouve deuxième.

Bien installé dans le top 10, Loïc Panagiotis mène pour le moment le groupe GT. La lutte fait rage dans le groupe F2000 entre Meil et Pistachi alors que Bernard domine toujours le groupe N.

Classement après ES2

1FanguiaireFord Fiesta WRC17:45.8
2LoebPeugeot 306 Maxi+2.3
3MargaillanSkoda Fabia R5+3.1
4Consani Ford Fiesta R5+11.6 
Courchet Peugeot 207 S2000+35.2 
6BelhommePeugeot 207 S2000+40.5
7ArzenoRenault Clio 4+57.8
8MottardPeugeot 306 Maxi+1:11.3
9Panagiotis L.Porsche 996 GT3+1:12.0 
10EstiennePorsche 997 GT3+1:16.9 

ES1: En historique, c’est Gilles Brignol qui s’illustre dans cette première spéciale. Le pilote de l’Alpine A310 prend les commandes avec plus de 33 secondes d’avance sur l’Escort de Philip Giordanengo. Christophe Guyon-Veuillet complète le podium à 35 secondes du leader.

En moderne, Eric Fanguiaire signe le premier temps scratch du rallye pour 1.6s face à Matthieu Margaillan.

Face à ces autos de nouvelles générations, Sébastien Loeb fait parler son talent en se classant sur la troisième marche du podium provisoire !

Grosse performance de Mathieu Arzeno qui place la Clio R3T au milieu des Porsche et autres S2000.

Aux portes du top 10, Christophe Meil signe une énorme performance au volant de la 205 et mène le groupe F2000. Lionel Bernard domine pour le moment le groupe N.

Classement après ES1

1FanguiaireFord Fiesta WRC8:15.6
2MargaillanSkoda Fabia R5+1.6
3LoebPeugeot 306 Maxi+2.6
4ConsaniFord Fiesta R5+5.3
5CourchetPeugeot 207 S2000+15.3 
6BelhommePeugeot 207 S2000+21.6
7ArzenoRenault Clio 4+27.6
8Panagiotis L.Porsche 996 GT3 +31.7 
9GanguetSkoda Fabia S2000+31.8
10Panagiotis Y.Mitsubishi Lancer Evo 9+32.8




S’abonner
Notifier de
guest
138 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bruno
Bruno
4 années il y a

Moi j aurait bien vu fanguiaire avec là xsara kit car ça aurait pu être simpa pars que vue comme il l’a mené à la finale de gap en 2012 la bagarre aurait était simpa

Juracing 25
Juracing 25
4 années il y a

Mdr,sa carrière en rallye et derriere lui,meme si il venait a faire du slalom je vois pas ou est le problème!frustré a 2 bal,bravo Seb et la laisse pas trop dormir stp..