Mikkelsen tout seul (Roumanie)




ES12 : Dans un rallye marqué par de nombreux abandons, de crevaisons et d’amortisseurs en berne, Andras Mikkelsen s’impose facilement face à une concurrence absente. Belle deuxième place de Flodin sur la Fiesta S2000 du team Solberg qui devance François Delecour, pas épargné par les soucis mécaniques mais sur le podium !

ras Mikkelsen s’impose facilement face à une concurrence absente.

Belle deuxième place de Flodin sur la Fiesta S2000 du team Solberg qui devance François Delecour, pas épargné par les soucis mécaniques mais sur le podium !

Classement final

Classement provisoire

  1. Mikkelsen (Fabia S2000)
  2. Flodin (Fiesta S2000) +5min33s
  3. Delecour (207 S2000) +11min56s

ES10-ES11 : Alors que Wiegand s’arrête après un nouveau problème d’amortisseur du à un terrain très cassant, Delecour connaît toujours des soucis mais conserve une place inespérée sur le podium. Pas de soucis pour Mikkelsen qui roule au milieu de la route pour éviter les nombreux pièges de ce rallye.

ES8-ES9 : Très mauvais début d’étape pour François Delecour, victime d’une casse d’un amortisseur. Le français perd près de quatre minutes en deux spéciales.

ES5-ES7 : Fin de journée compliquée pour la majorité des équipages à cause d’une visibilité réduite à cause de la poussière mélangée à la nuit pour la dernière boucle… Dans ces conditions, Mikkelsen profite de sa position sur la route pour creuser encore un peu plus l’écart en tête devant un duo Wiegand/Delecour.

ES3-ES4 : Gené par la poussière dans la seconde spéciale de cette boucle, Delecour perd du temps et voit Wiegand le dépasser au général. Deuxième avant l’ES4, Szabo crève et perd plus de deux minutes alors que Mikkelsen est très facile devant…

ES2 (28, 7 km) : Dans cette spéciale décrite comme la plus difficile du rallye, Wiegand crève et lâche plus d’une minute. Crevaison également pour Flodin qui perd plus de trois minutes et a gêné Delecour. C’est bien pire pour Mathieu Arzeno qui est signalé arrêté après avoir perdu une roue…

En tête, Mikkelsen signe le scratch très facilement devant Szabo et Delecour…

ES1 (7,3 km) : Andreas Mikkelsen ouvre la route aujourd’hui sur une spéciale atypique par rapport aux autres (moins cassante et très rapide). Malgré le nettoyage, le norvégien signe le scratch devant le duo Flodin/Wiegand. Pas de soucis pour Mathieu Arzeno : « La spéciale était très glissante, c’était difficile de trouver la bonne trajectoire. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Pratique : n°1 sur les portières sera n°1 à l’arrivée car pas géné par la poussière…
    Trouvez çà intéressant vous : un rallye casse bagnoles, sans bagarre réelle, où faut partir 1er pour pas être embété et pour avoir course gagnée ?
    Mouais… pas moi.

  2. cedric dit :

    delecour 3EME!!!sur le podium génial c’est mérité

    • Kivala dit :

      à voir ses passages sur Eurosport hier soir, c’est sûr ! Il aurait de toutes façons été battu par Mikkelsen, mais il aurait été intéressant de voir les écarts sans le handicap de la poussière et sans les incidents techniques… Dans l’ES6 sur asphalte (et donc sans problème de visibilité dû à la poussière), il fait le 2ème temps à 4″4 de Mikkelsen (sur 10km, soit 4/10 au km)…

  3. Guillaume dit :

    Vraiment super intéressant ce rallye … 🙂

  4. NadroJ dit :

    …. les écarts … c’est énorme

  5. NadroJ dit :

    Ce rallye doit etre un vrai calvaire sauf pour Mikkelsen qui tout compte fait, n’a pas a se plaindre d’ouvrir la route. Au bout de 4 spéciales, Mikkelsen possède 1min56 d’avance sur Wiegand, c’est énorme, presque inimaginable.

  6. mossemichel dit :

    Go go go burri