ES14- 8 dixièmes pour Kopecky (Hongrie 2011)




ES14
Jan Kopecky peut souffler à la fin de ce chrono puisqu’il remporte ce rallye d’Hongrie pour seulement 8 dixièmes face à Thierry Neuville.

Le belge a repris 7s3 au tchèque en seulement 17 kilomètres et était tout proche de la victoire !

s : ES1-ES12 : Mikkelsen, ES13-ES14 (Fin) : Kopecky

ES14
Jan Kopecky peut souffler à la fin de ce chrono puisqu’il remporte ce rallye d’Hongrie pour seulement 8 dixièmes face à Thierry Neuville.

Le belge a repris 7s3 au tchèque en seulement 17 kilomètres et était tout proche de la victoire !

Toujours en lutte pour le titre de champion, Freddy Loix doit se contenter de la troisième place.

Classement final (provisoire)

1KopeckyFabia S2000
2Neuville207 S2000+0s8
3LoixFabia S2000+1min
4Bouffier207 S2000+1min35s
5GassnerFabia S2000+2min32s
6ASILancer Evo IX R4+2min38s
7GardemeisterFabia S2000+3min5s
8Butor207 S2000+3min16s

ES13
Alors qu’il semblait contrôler ce rallye et qu’il restait deux spéciales à disputer, Andreas Mikkelsen sort de la route et tape un arbre à très haute vitesse.

Kopecky hérite donc la tête avec 8s1 d’avance sur Thierry Neuville et plus de 50s sur Loix.

ES12
Mikkelsen se contente du 4e temps dans ce chrono et laisse ainsi Kopecky revenir à 10s4 et Neuville à 18s7. Grosse bataille entre ASI et Gassner pour la sixième place.

ES11
Thierry Neuville signe enfin le premier scratch d’une Peugeot dans ce rallye et prend ainsi 16s de marge sur son compatriote Freddy Loix. En tête, Andreas Mikkelsen continue à creuser avec désormais 18s8 d’avance sur Jan Kopecky.

En bagarre pour la sixième place, Toni Gardemeister lâche quasiment 30s à cause d’une Fabia tournant sur trois cylindres.

ES10
Le gros duel entre Kopecky et Mikkelsen continuent avec exactement le même temps entre les deux hommes. C’est un peu mieux pour Bouffier qui commence à être dans le rythme en signant un 4e temps devant Neuville qui a fait une grosse faute dans cette spéciale.

Derrière, une énorme bagarre continue entre Gardemeister, Gassner et Butor pour la sixième place.

ES9
Subissant la domination de Kopecky hier soir, Mikkelsen est bien reveillé et colle 6s9 au tchèque. Le norvégien conforte ainsi sa place de leader avec désormais 15s6 d’avance au général. Neuville fait un peu plus l’écart avec 17s de marge sur Loix alors que Bouffier n’est toujours pas dans le rythme.

ES8
Cette spéciale est annulée pour des raisons de sécurité.

ES7
Jan Kopecky termine vraiment fort cette étape en signant son 4e scratch en 7 spéciales disputées. Andreas Mikkelsen rentre en leader ce soir avec 8s7 d’avance sur le tchèque.

Derrière, les belges Neuville et Loix devraient se battre pour la dernière marche du podium, loin devant Bryan Bouffier.

ES5ES6
Avec des réglages changés sur sa Fabia depuis cette après-midi, Kopecky signe encore un scratch et revient à 11s7 de Mikkelsen. Derrière, Neuville a fait le trou sur Loix pour la troisième place.
A déjà 44s du leader, Bryan Bouffier n’est toujours pas à l’aise sur ce terrain mais remonte à la cinquième place grâce aux abandons de Wilks et de Turan également.

En bataille pour la cinquième place, Guy Wilks abandonne. Devant, Jan Kopecky signe son 2e scratch du rallye et grimpe ainsi de la 4e à la 2e place avec ce seul chrono. Le tchèque est à 14s6 de Mikkelsen, toujours leader.

ES4
Mikkelsen signe son troisième scratch en quatre spéciales et augmente encore un peu plus son avance en tête avec 14s1 de marge sur Neuville et 15s sur le duo Loix/Kopecky qui n’arrive pas à se détacher.

ES3
Si Mikkelsen ne signe pas le scratch cette fois, le norvégien augmente encore son avance en tête du classement avec désormais 13s7 de marge sur Neuville et 14s sur le duo Loix/Kopecky.
Comme lors des spéciales précédentes, Bryan Bouffier est le plus lent du « top 6 » IRC.

Surprenant depuis le départ, Turan ne signe que le 10e temps dans ce chrono et se retrouve désormais à la 6e place du classement.

ES2
Andreas Mikkelsen est décidément très à l’aise sur ce terrain très rapide (120 km/h de moyenne) et signe un 2e scratch consécutif pour porter son avance à 8s6 sur Neuville et 15s4 face à Loix.
Bryan Bouffier signe un décevant 8e temps avec 28s de retard.

Dix-septième dans le premier chrono, Andersson a lâché quasiment 8 minutes dans ce chrono à cause d’une jante cassée.

En 2 roues motrices, les français Mauffrey et Raoux sont 3e et 5e du classement provisoire.

ES1
La découverte de la Hongrie est compliqué pour beaucoup de pilotes dans une spéciale jugée très piégeuse notamment avec les chicanes installées. Très bon départ d’Andreas Mikkelsen sur ce nouveau terrain avec 5s1 de mieux que Neuville sur « seulement » 18 kilomètres.

Pour son rallye, Turan signe le 3e temps provisoire à 6s3, Turan à 7s1 et Wilks à 8s3. Bouffier est 7e à 12s9 du meilleur temps signé par Mikkelsen.

Basso commence très mal son rallye à bord de sa Proton avec une sortie de route qui lui fait perdre tout espoir de top 10 (1min43s perdu).

En 2 roues motrices; Mauffrey est quatrième juste devant Raoux à une dizaine de secondes de la tête occupé par Krozser sur une DS3 R3.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *