La victoire et le titre pour Mikkelsen (Chypre 2011)




Scratchs : Mikkelsen (7), Neuville (1), Al-Attiyah (1), Hänninen (1), Sandell (1)
Leaders : ES1-ES2 : Mikkelsen, ES3 : Neuville, ES4-ES11 (Fin) : Mikkelsen

ES11 : Andreas Mikkelsen remporte ce rallye de Chypre et devient du même coup le champion du monde IRC 2011, après un début de saison catastrophique (sortie au Monte-Carlo après quelques mètres puis deux sixièmes places).

Le norvégien a sauté de joie à la fin de cette dernière spéciale : « Je ne pensais vraiment pas que c’était possible ! Quelle année, je tiens a remercier l’ensemble du team, c’est juste incroyable. Je ne sais pas trop quoi dire, c’est très émouvant maintenant. »

: « Je ne pensais vraiment pas que c’était possible ! Quelle année, je tiens a remercier l’ensemble du team, c’est juste incroyable. Je ne sais pas trop quoi dire, c’est très émouvant maintenant. »
Côté français, si Bryan Bouffier n’a pas fait le déplacement, on peut se réjouir du titre en 2 roues motrices de Jean-Michel Raoux.

Classement final du rallye

  1. Mikkelsen (Fabia S2000)
  2. Kopecky (Fabia S2000) +1min40s
  3. Sandell (Fabia S2000) +2min54s
  4. Kruuda (Fabia S2000) +4min33s
  5. Loix (Fabia S2000) +5min25s
  6. Kahle (Fabia S2000) +7min48s
  7. Arai (Impreza R4) +8min16s
  8. Wallenwein (Fabia S2000) +13min6s
  9. Raoux (Clio R3) +14min36s
  10. Loucaides (207 S2000) +15min7s

ES10 : Avant la dernière spéciale, il n’y a aucun changement a signaler avec un top 8 où personne n’est en bagarre.

Avec plus d’une minute d’avance sur Kopecky, Mikkelsen est dans la position parfaite pour remporter le titre de champion IRC.

Le norvégien gagnerait le championnat pour seulement 1,5 point.

ES9 : Crevaisons de Mikkelsen et Kopecky dans cette même spéciale mais rien ne change au classement.

Le tchèque est toujours en position favorable pour le titre.

Après ES8 : Sur la liaison le menant au parc ce midi, Nasser Al-Attiyah abandonne sur une casse moteur. Jan Kopecky passe ainsi à la deuxième place mais Mikkelsen est toujours en bonne position pour le titre.

ES8 : Avec une attaque de folie dont un tête-à-queue à 2 virages de la fin, Al-Attiyah signe le scratch et prend ainsi 21s d’avance sur Kopecky qui aura bien du mal a revenir !

Devant Mikkelsen ne lâche que 6s face à Al-Attiyah et garde ainsi 26s de marge sur le qatari.

ES6-ES7 : Très bon début de journée pour Mikkelsen qui signe les deux premiers scratchs du jour et porte son avance à 32s9 sur Al-Attiyah et 47s4 sur Kopecky.

Le tchèque doit rattraper le qatari pour espérer être champion IRC 2011. Pour l’instant, c’est Mikkelsen qui serait titré avec ce résultat.

ES5Abandon de Thierry Neuville sur la liaison vers cette spéciale à cause d’un problème d’alternateur.

Quatrième scratch en cinq spéciales pour Mikkelsen qui rentre en leader « tranquille » au soir de cette deuxième journée.

Malgré un tout-droit, Al-Attiyah reste deuxième et joue un rôle très important pour l’attribution du titre de champion en devançant Jan Kopecky de 25s.

Dans les positions actuelles, Andreas Mikkelsen serait le nouveau champion IRC !

ES4 : Crevaison de Thierry Neuville puis un problème de batterie sur sa 207 et le belge perd tout espoir de titre quasiment en perdant près de trois minutes.

Gêné dans la poussière de Neuville qu’il a doublé, Kopecky lâche 27s sur Mikkelsen auteur du scratch et qui reprend la tête. C’est au tour du norvégien d’être virtuellement champion puisque Al-Attiyah s’intercale entre les deux hommes.

C’est toujours aussi dur pour Freddy Loix à plus d’une minute du général.

ES3 : Tête à queue d’Andreas Mikkelsen qui perd une dizaine de secondes dans cette erreur qui aurait pu finir très mal…

Même sans cette faute, le norvégien aurait été devancé par Thierry Neuville qui prend la tête du rallye pour 8s8 face à Mikkelsen.

Pour la troisième place, Al-Attiyah revient à 4s de Kopecky ! Après l’ES2, Mikkelsen était virtuellement champion, c’est désormais au tour de Neuville de l’être !

ES2 : Grand favori au titre avec son coéquipier Jan Kopecky, Juho Häninen est sorti de la route dès le deuxième virage de ce chrono !

Mikkelsen en profite pour signer un deuxième scratch sur ce rallye et confirmer sa place de leader avec 8s d’avance sur Neuville et 16s sur Kopecky. Ce classement provisoire verrait, Mikkelsen être titré à l’issue de ce rallye !

C’est très compliqué pour Freddy Loix qui lâche 46s en seulement 24 kilomètres. Le belge avoue être perdu sur la terre, un terrain où il n’avait pas roulé depuis trois ans selon lui.

ES1 : Pour cette seule super-spéciale de ce soir sur asphalte, Andreas Mikkelsen prend la tête du rallye pour 3s1 devant Juho Hänninen et 3s3 sur Jan Kopecky.

Les cinq premiers du classement de ce soir sont les cinq candidats au titre de champion IRC et sont regroupés en 4s1.

Les autres équipages en S2000 sont très très loin…






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Petit Zoé BSM 85 dit :

    Bravo a lui!!!

  2. Josselin dit :

    Il le mérite!

  3. Florian dit :

    Bravo à Andreas Mikkelsen!