La 10e pour Giraldo (Trièves)



Pour sa première apparition en Citroën C3 Rally2, Michel Giraldo s’est parfaitement acclimaté à sa monture, remportant logiquement le Trièves pour la 10e fois !

Menacé par Ludovic Bogey en début de course, le pilote Citroën a su faire la différence en matinée alors que son adversaire se loupait dans le chrono inaugural. Le pilote VW termine finalement 2e, soit un rang de mieux que l’an passé.

“On félicite tout le monde, Ludo, sa copilote, les frères Brun, un podium comme d’habitude. Je félicite tous les équipages et je suis super content. Je remercie ma femme Marielle et tous nos supporters. On est contents de remporter la 10e.” a commenté le vainqueur.

“On roule, on essaie de faire au mieux car on ne loue pas non plus des voitures tous les week-ends. On s’adapte, depuis les Bauges on avait pas roulé et on avait eu une panne mécanique en sortie d’assistance !” a commenté Ludovic Bogey à l’arrivée.

La troisième place revient à Philippe Brun, vainqueur d’un joli duel face à David Mollas, finalement sorti dans la dernière.

“Le rallye était vraiment très mal parti. On fait un premier tour où je ne vois pas comment on peut aller si vite qu’eux et je suis vraiment content de m’être rapproché d’eux dans la dernière boucle avec d’autres réglages.” a commenté le pilote Skoda en fin d’épreuve.

Au pied du podium, Raphaël Marry a réalisé sa meilleure prestation au volant de son Alpine RGT !

Dans le groupe F2000, Cyril Hasholder a été impérial devant Laurent Perenon, terminant au 7e rang scratch, tout juste derrière Francis Nicolas, vainqueur du R3.

Au 9e rang, Fabrice Calascione s’impose dans le groupe A alors que le groupe N revient à Sébastien Parmier.

Scratchs : Bogey (2) – Giraldo (3)
Leaders : ES1- Bogey / ES2- ES5 (Fin) : Giraldo

Classement Final 

Pos.PiloteVoitureClasseChrono
1GiraldoCitroën C3R5 
2BogeyVW Polo GTi R5+14.7
3BrunSkoda FabiaR5+25.4
4LacomyCitroën C3R5+47.0
5MarryAlpine RGTRGT+1:19.2
6NicolasRenault ClioR3+1:36.7

Classement complet

ES4 (5,50 km) : À l’entame de cette dernière boucle, Michel Giraldo signe son deuxième scratch du jour et se présentera au départ du dernier chrono avec une belle marge de 12s d’avance.

Derrière lui, Ludovic Bogey peut difficilement faire mieux que deuxième alors que la dernière marche du podium va se jouer entre Philippe Brun et David Mollas ! Avec de nouveaux réglages, le premier nommé a pris l’avantage sur le second pour sept dixièmes seulement.

Esseulé face aux R5, Raphaël Marry perd logiquement une place au classement provisoire face à Laurent Lacomy. Dans le groupe F2000, Cyril Hasholder continue de creuser sur Laurent Perenon.

Réactions des pilotes

  • L.Bogey : “On fait une bonne spéciale. Je ne sais pas que cela va donner au niveau des autres mais on fait vraiment une bonne spéciale.”
  • M.Giraldo : “Je pensais trouver la route bien plus sale. Finalement non, les pierres nous obligent à suivre une trajectoire et cela s’est bien passé. Je vois qu’on améliore un peu donc c’est super.”
  • P.Brun : “On a changé un petit peu les réglages sur la voiture et ça va beaucoup mieux. Cela se ressent au niveau des temps. On a amélioré d’une demi-seconde au kilomètre par rapport à tout à l’heure.”
  • D.Mollas : “On a moins bien roulé que ce matin. On en perd 3-4s, on va se rattraper dans l’autre !”
  • F.Nicolas : “J’ai mal roulé, c’était un peu sale. J’ai fait un tout-droit avec une marche arrière. C’est comme ça, c’est pas grave, il y en a une autre.”
  • R.Theodore : “C’était super. Ce sont des routes que je découvre mais je me suis beaucoup amusé. Je suis très content.”
  • L.Lacomy : “Génial, on s’est bien régalés. On a fait un peu de setup et ça va un peu mieux, je suis très content.”

ES3 (11,07 km) : Fautif dans le premier chrono du jour, Ludovic Bogey se reprend bien mais reste à plus de 11s de Michel Giraldo, large leader avant l’ultime boucle.

Derrière ces deux hommes, David Mollas prend une petite longueur d’avance sur Philippe Brun pour la dernière marche du podium provisoire. Au volant de son Alpine, Raphaël Marry reste très performant dans le top 5 provisoire. Dans le groupe F2000, Cyril Hasholder devance une nouvelle fois Laurent Perenon. 10e au scratch, Sébastien Parmier n’est pas inquiété dans le groupe N.

Réactions des pilotes

  • M.Giraldo : “Pas trop trop mal. Je pense que l’on avait un très bon choix de pneus pour la première spéciale. Mais dans la 2e, à partir de mi-spéciale, on avait beaucoup de sous-virage. Je pensais trouver la route un peu plus humide dans les sous-bois et ça avait totalement séché. Du coup, j’avais pas mal de sous-virage et j’ai préféré sortir de cette spéciale qui est magnifique. On essaiera de faire mieux la prochaine fois.”
  • L.Bogey : “On était parti sur un bon rythme mais je pense qu’au milieu de la spéciale, les pneus n’étaient plus adaptés pour la longueur. On avait pas assez d’humidité en fait.”
  • L.Lacomy : “Une bonne première boucle, les conditions sont sèches. On essaie de se cracher dans les mains pour faire les temps des premiers mais pour l’instant, c’est un petit peu compliqué. Donc on va essayer de voir ce que l’on peut faire pour la deuxième boucle.”

ES2 (5,50 km) : Parti en tête ce matin, Ludovic Bogey part à la faute dans les premiers kilomètres et glisse logiquement au deuxième rang derrière Michel Giraldo, très à l’aise dans ce chrono.

Avec désormais 12s de marge en tête, le pilote CHL est évidemment en position très avantageuse, devançant le duo Bogey/Mollas. Avec une Skoda en meilleur état de marche qu’hier, Philippe Brun est au pied du podium.

En RGT, Raphaël Marry signe un fantastique début de rallye. Fautif hier soir, Laurent Lacomy démarre par un troisième temps et remonte directement dans le top 6.

Dans le groupe F2000, Cyril Hausholder entame bien sa journée et conserve l’avantage sur Laurent Perenon.

Réactions des pilotes

  • Bogey : “J’ai fait un tout-droit, je me suis enquillé dans un chemin et je pense qu’on perd quelques secondes.”
  • Giraldo : “Spéciale super bien passée. J’étais un peu inquiet avec les grosses pierres mais bon on a été prudent. Hier c’était une prise en main mais nous nous sommes lâchés davantage ce matin et nous sommes super contents.”
  • P.Brun : “Ça va bien mieux qu’hier, on a retrouvé la la boîte de vitesses. Maintenant, on va se remettre dans la course. On a pu changer la pièce par bonheur.”
  • D.Mollas : “Bonne spéciale, c’est dommage pour ces pierres qui sont à l’intérieur, autrement on a vraiment pris du plaisir.”
  • R.Marry : “Bien, on a bien roulé je vois, c’est vrai que c’est humide par endroits mais tout va bien.” 

 

ES1 (6,86 km) : 80 concurrents étaient présents au départ de cette première étape du rallye du Trièves avec une belle lutte attendue parmi les favoris.

Dans cette spéciale “prologue”, Laurent Lacomy, vainqueur en 2019, et 2e derrière Yoann Bonato en 2020, perd plus de trente secondes après avoir notamment calé dans une épingle et fait un tout-droit ! Loin devant lui, Ludovic Bogey a signé le premier scratch, 3s5 devant Michel Giraldo, présent pour la première fois au volant d’une Citroën C3 Rally2 de chez CHL.

Derrière ces deux hommes, les écarts sont énormes avec le duo Brun (coupures moteur et calage) / Mollas à 14s5 de la tête. Au cinquième rang, Raphaël Marry est le premier hors R5. Si les conditions météos étaient quasiment parfaites pour les premiers concurrents, la pluie est apparue peu à peu ensuite.

Au 9e rang scratch, Sébastien Parmier a pris les commandes du groupe N. Juste derrière lui au général, Cyril Hasholder domine le groupe F2000 pour deux petites secondes face à Laurent Perenon.

Dans le groupe A, Fabrice Calascione a pris le meilleur départ au volant de sa 306 Maxi.




S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
jh74
1 mois il y a

Bravo à Giraldo pour sa victoire .5 rallyes en France 5 victoires Citroen Bravo à tous leur pilotes qui ont fait le bon choix .

306kc
306kc
1 mois il y a

RS, pourquoi il n’y a plus de fils d’actualité sur la première page?