Les déclarations des pilotes




Sébastien Ogier, Mikko Hirvonen, Elfyn Evans, Kris Meeke et Hayden Paddon étaient conviés à la traditionnelle conférence de presse d’avant rallye. Sébastien, vous êtes maintenant...

n, vous êtes maintenant double Champion du Monde ! En l’absence d’enjeu au championnat quelle sera votre approche pour cet événement ? Grosse attaque pour la dernière victoire de la saison ?

Sébastien Ogier : « Oui, bien sûr. Disons que ce n’est pas mal d’être ici sans trop de pression – en particulier lorsque vous êtes face à un défi comme le rallye de Grande Bretagne. Je commence vraiment à aimer ces routes maintenant, elles sont vraiment très belles. Cette année, il y a beaucoup de nouvelles spéciales qui sont également très rapides. Je suis impatient de débuter le rallye. Nous sommes tous dans la même situation: chaque pilote veut terminer la saison avec un bon résultat – certains veulent terminer leur carrière avec un bon résultat ! Ça va être intéressant à suivre pour tout le monde. »

Le temps est parfait cette année. Comment jugez vous le défi que propose cet événement ?

Sébastien Ogier : « Soleil, 30 degrés, comme toujours ! Au début, j’étais un peu effrayé conduire dans ces conditions, l’adhérence change tout le temps. Quand ça glisse tout le temps ça va. Mais quand il y a du grip et puis plus rien, vous devez vous habituer. Ce matin, il y avait certains endroits de ce genre au shakedown. J’ai entendu que la météo serait peut être très difficile cette semaine, peut-être que nous aurons même un peu de brouillard – c’est donc agréable de conduire sans pression. Je veux prendre beaucoup de plaisir dans ma voiture. »

L’année prochaine n’est pas loin, et l’équipe Citroën n’a pas encore fait d’annonce. Êtes-vous confiant pour l’année prochaine ?

Kris Meeke : « Je voudrais bien faire partie de l’équipe. Yves Matton a pris un risque calculé sur moi, mais je me plais à penser que le risque a payé. Nous avons suivi la tendance que nous espérions et nous avons obtenu de bons résultats dans la seconde moitié de l’année – je pense que l’investissement en moi mérite une autre année. Je me suis toujours dit qu’il fallait une année pour apprendre la voiture et les rallyes, une deuxième année pour confirmer, puis une troisième année pour montrer ce dont nous sommes capables. Je ne pense pas que nous sommes en mesure de gagner encore des rallyes, je sais que nous avons encore du travail pour y arriver. »

Hayden, votre première année avec Hyundai Motorsport. Nous vous avons vu en nette progression sur les rallyes ou vous étiez programmés. Vous vous attendiez à cela ?

Hayden Paddon : « C’est très positif. Ça a été une belle progression. Je pense que nous avons sous-estimé le défi auquel nous nous confrontions lorsque nous nous sommes assis dans la voiture pour la première fois en Sardaigne. J’ai beaucoup travaillé pour améliorer tout ça. Les deux ou trois derniers événements ont été bons et nous avons été à la limite. Je sais qu’il y a des domaines où je dois encore m’améliorer, pour finalement, me rapprocher du top 5. »

L’année prochaine – est-ce que vous pouvez nous en dire plus ?

Hayden Paddon : « Nous serons là l’année prochaine en WRC, mais il y a beaucoup de détails à régler auparavant. » 

Elfyn, votre première saison avec M-Sport en WRC. Comment vous analysez 2014 ?

Elfyn Evans : « Ça a été une année assez perturbante. Certains nouveaux rallyes ont été difficiles et nous avons dû prendre notre temps pour les apprendre. Il y a eu une amélioration du rythme dans la seconde moitié de saison, mais il y a encore beaucoup à apprendre. »

La saison prochaine, vous serez avec M-Sport – que pouvons-nous espérer voir de vous en 2015 ?

Elfyn Evans : « Espérons certains progrès. Il est trop tôt pour penser à des victoires, mais je tiens à me battre pour les podiums dans la seconde moitié de l’année. Nous devons continuer à travailler dur. Nous avons beaucoup de travail au cours de l’hiver et nous espérons qu’il va payer la saison prochaine. »

Mikko, ce sera votre dernier WRC comme vous avez annoncé votre départ à la retraite la semaine dernière. Pourquoi avez-vous décidé d’arrêter maintenant ?

Mikko Hirvonen : « Pourquoi pas ? Il n’y a vraiment pas de bons moments pour annoncer sa retraite. Cela doit venir de vous-même. Même si je n’ai pas remporté le championnat, j’ai eu toutes les chances de vivre mon rêve. Je suis fier de ce que j’ai atteint et maintenant il est temps de passer à autre chose. Il y a encore beaucoup d’autres choses à réaliser, une de celles-ci est de passer plus de temps avec mes enfants, les voir grandir. Ils ne vivent qu’une fois et déjà j’ai passé assez de temps à les écouter au téléphone sur ce qui est arrivé à tel ou tel match de football ou ce qu’ils ont fait, alors maintenant je vais être vraiment heureux de voir tout ça par moi-même. »

Quel est le plan pour votre dernière course en WRC ?

Mikko Hirvonen : « C’est sûr, que la victoire serait fantastique – si nous pouvons être devant et avoir la chance de nous battre pour le podium comme en Espagne, ce serait génial. Pour être là et saluer les fans, faire nos adieux sur le podium serait vraiment fantastique. Mais nous avons vu que maintenant il y a tellement d’autres gars avec la même idée. Ce sera un rallye difficile. Espérons que cela ne va pas être comme l’année dernière quand nous nous sommes retrouvés à l’envers dans un fossé … mais c’est toujours une option aussi !  » 

Quel est votre meilleur souvenir de Mikko ?

Sébastien Ogier : « C’est difficile de répondre puisque je n’ai pas roulé en même temps. Je pense que je suis arrivé quand il était au top. Je me souviens de 2009, où ils [Hirvonen et Loeb] se battaient si fort – ce ne fut pas un grand moment pour vous ? Mais c’était incroyable de voir comment ils volaient à travers les spéciales. Je me souviens avoir pensé, que ça devait être une telle frustration lorsque le capot a volé sur le pare-brise – d’avoir été si près du titre. »

Kris Meeke : « Je travaillais chez M-Sport, dans le bureau de conception lorsque Malcolm Wilson a passé les portes et dit: «Je veux vous présenter deux futurs champions du monde … » Et Mikko et Jari-Matti ont franchi la porte. On m’a présenté à lui quand je travaillais là-bas, donc j’ai vu la carrière de Mikko depuis le début. »

Hayden Paddon : « Je me souviens quand je regardais la télévision à la maison. Je me souviens avoir regardé Mikko et Seb et avoir pensé : «Voilà où nous voulons être … ». « 

Elfyn Evans : « C’est un peu étrange, pour être honnête, après avoir regardé Mikko à son apogée, alors que je conduisais une Micra 1l sur le Cambrian Rally, je suis maintenant son coéquipier et il part à la retraite. Ça a été un plaisir fantastique de travailler avec lui et il a été d’une aide précieuse toute la saison, je le remercie ! « 

Peut-être que vous voulez le dernier mot, Mikko?

Mikko Hirvonen : « Merci à tous. Je suis vraiment surpris de recevoir autant de gentils commentaires, je vous remercie beaucoup. Mais tout n’est pas terminé. On verra bien ce qu’il va arriver. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. GT 88 dit :

    bonne retraite …

  2. Papy totof dit :

    Vu que le championnat est joué , moi en temps que pilote je demanderais aux autres de lui faire une haie d honneur sur la dernière speciale il le mérite et du jamais vu en rallye , je suis les rallyes depuis longtemps , il va manqué bonne route pour la suite .

  3. bastien dit :

    Tu va nous manquer Mikko !