Débuts sur terre de l’Opel Adam R2 avec ODAS Racing et Jean-René Perry




L’Opel Adam R2 a effectué ses grands débuts sur la terre française à l’occasion du 15e Rallye Terre de Langres-Haute-Marne qui s’est disputé du 27...

span id="more-41443">

A l’origine de cette initiative concrétisée par la structure de Stéphane Olivier, ODAS Racing, avec le soutien de partenaires techniques et financiers, Jean-René Perry en fut le pilote assisté par son copilote, Joshua Reibel, sur les 170 km chronométrés rapides et techniques de cette deuxième manche du Championnat de France des Rallyes Terre.

Le pari osé s’est avéré concluant selon l’actuel leader de l’Opel Adam Cup, ravi : « J’ai été agréablement surpris pour une première. On partait dans l’inconnu. L’Opel Adam a fait preuve de fiabilité (arrivée en 31e position, 10e R2), c’est positif. La base est bonne. Je me sens bien à son volant. Ce que j’aime de cette voiture sur l’asphalte, je le ressens sur la terre. Elle est équilibrée et saine. Je la place où je veux. Le travail d’adaptation à la surface effectué sur les suspensions de l’Opel Adam Cup par le spécialiste R-TEC et ODAS Racing s’est avéré fructueux. La preuve : après un bond surprise sur une bosse, l’Opel est bien retombée à plat ! »

Face à une concurrence issue d’une formule de promotion française aiguisée, le Vosgien dont l’expérience est limitée sur la terre qu’il apprécie, s’est fait remarquer. « Mon rythme est allé crescendo, rapporte-t-il. A l’aise à son bord, j’ai amélioré les chronos. Dans les conditions boueuses en fin de rallye, je me suis rapproché des voitures plus puissantes. Quand le parcours était plat ou en faux plat, la puissance moteur de l’Opel Adam (140 ch) n’était pas un handicap. »

Le prochain rendez-vous pour Jean-René Perry et Joshua Reibel à bord de l’Opel Adam R2 ODAS Racing qui devrait connaître quelques évolutions, est fixé au Terre de l’Auxerrois (25/27 juillet). En attendant, l’équipe se retrouve au Rallye du Rouergue-Aveyron pour la quatrième manche de l’Opel Adam Cup. « Cette formule de promotion est l’objectif principal cette saison, rappelle le pilote rejoint par Stéphane Olivier tout aussi motivé. Ce cap de la mi-saison promet une nouvelle bagarre sur une épreuve particulièrement difficile que l’on va préparer avec une séance d’essai et une ouverture au Rallye Ruppéen. Nous espérons poursuivre sur cette bonne dynamique actuelle. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *