Des évolutions pour la i20 R5 en janvier



À la traîne face à Skoda mais également M-Sport dans la catégorie R5, Hyundai compte bien réagir la saison prochaine avec l’arrivée de nouvelles évolutions sur sa i20 R5.

Déterminé à survire dans cette catégorie si concurrentielle, Hyundai apportera ainsi une nouvelle homologation à sa i20 R5 en janvier prochain, permettant ainsi à ses clients d’être plus performants dès le prochain Monte-Carlo.

« Dès juillet, nous avons entamé un sérieux processus de développement. Non pas qu’il n’était pas sérieux auparavant, mais nous y mettons aujourd’hui bien plus d’énergie puisque nous avons plus de personnel sur la compétition clients. Quand j’ai commencé, nous étions trois et nous sommes désormais soixante-dix personnes. Nous travaillons sur les amortisseurs, la suspension et le moteur. L’objectif est d’homologuer les nouveaux composants le 1er janvier afin que la voiture actuelle soit encore plus compétitive qu’elle ne l’est déjà. » a commenté Andrea Adamo.

Alors que son équipe en WRC aura très fière allure la saison prochaine, le directeur italien compte également aligner une équipe officielle en WRC-2 à l’image de Skoda.

« J’aimerais vraiment le faire. Je prépare un budget en interne et je veux faire les choses correctement. Bien sûr, j’aurai besoin d’un petit coup de pouce des clients, car je n’ai pas un budget complet, mais je veux bien faire puisqu’il s’agira de la vitrine de notre R5. » a commenté Adamo.

Il est à noter également, que Hyundai prépare une nouvelle version de cette R5 prévue en 2021 et basée sur la nouvelle Hyundai i20 de série. En attendant, Andrea Adamo compte bien « montrer à nos clients que nous ne baissons pas les bras. Nous travaillons extrêmement dur pour faire de la nouvelle R5 l’une des meilleures. Nous le faisons pour nos clients. Sans cela, nos concurrents les approcheront. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jh74 dit :

    Adamo nous dit qu’il à pas le budget on aura tout entendu. Mais qu’il fasse une évolution si c’est comme la Fabia Citroen n’a pas de souci à se faire .RS veut à tout prix nous faire croire que c’est la Skoda la référence ,alors qu’elle est dominé par la C3 ,je comprends pas.

    • roland59 dit :

      il faut quand-même considérer les circonstances et qui est dans la voiture…sinon toute comparaison est illusoire… Cela dit, la C3 est pas mal puisque Ostberg a fait du bon travail face à des concurrents costauds… de là à dire qu’il (elle) domine… faut tout bien regarder… après , il était sans doute trop seul…

      • JH74 dit :

        En championnat de FRANCE qui domine depuis 3 ans les Skoda les Ford les Hyundai ou les Citroen?

        • roland59 dit :

          il ne suffit pas de regarder les perfs du CDF…car ce sont précisément des circonstances et des pilotes…
          sur le même rail, en Belgique, par exemple, ce sont les Skoda… et leurs pilotes…
          en WRC 2 se sont les Skoda… en ERC aussi…
          il n’est pas aisé de tirer des conclusions quand on sait que les Skoda et Fiesta sont très nombreuses… mais globalement, on voit bien que les pilotes qui choisissent l’une ou l’autre se retrouvent souvent en bonne position… combien même les pilotes seraient les meilleurs, ils font le choix qui leur semble le plus adapté. et c’est aussi pour cela qu’elles sont les plus nombreuses. ce n’est pas un hasard.

  2. Jean Dridéal dit :

    Difficile de lutter avec les Skoda et les Ford, il y en a tellement.. du coup ça fait beaucoup de retour pilote et donc forcément les évolutions tapent dans le mille…

  3. jeff dit :

    Et bien voilà un programme qui pourrait occuper Breen : le championnat en WRC2 Pro et 1 ou 2 piges en WRC pour remplacer Sordo et Loeb (en Finlande par exemple).

  4. Albe dit :

    Sarrazin a bien performé avec au dernier monte carlo et au var mais elle s’est plutôt peu vendue et les autres R5 ont beaucoup progressé, c’est sûr!
    Quand on voit les perfs des R5 actuelles vs celles de 2016/2017 c’est assez impressionnant et Sylvain Michel disait sur RS que les R5 actuelles étaient bien plus rapides que celle qu’il avait conduite la première fois en 2016. Le turbo est bridé à 32mm, un poids mini de 1230 kg est fixé, les pièces doivent durer davantage mais les usines mettent des moyens considérables pour les faire évoluer donc pas de raison que Hyundai reste sur le bord de la route.

  5. fabien dit :

    Il est temps de faire quelques choses, en effet, ou alors il faut laisser tomber.
    J’ai été au Condroz ce week-end, sur 32 R5, pas une Hyundai.
    Là ou Skoda est en force (en nombre) suivi de Ford, Citroen et des Polo (4).
    Je ne sais pas où sont les clients privés en fait et on sait qu’elles ne sont pas au top ces Hyundai R5, …
    Seul Neuville et Sordo ont gagnés avec je pense

  6. Kivala dit :

    Trop bien s’ils réussissent à monter un team d’usine : les volants officiels sont tellement rares ! Encore mieux si ils signent Stéphane Sarrazin, dans la mesure où celui-ci est suffisamment disponible vu ses responsabilités de « team manager »…

    • roland59 dit :

      manifestement, la volonté est là.
      maintenant avec Mads qui doit se poser des questions, avec Breen qui a déjà un pied dans la maison, Mikkelsen (les 2 pieds) et qui a déjà démontré (aussi) sa compétitivité dans la catégorie et d’autres type Camilli, Loubet, Solans, pourquoi pas Lefebvre… un briton, un italien.. Solberg fils/Gryazin qui ont des moyens… y’a du monde…
      alors Sarrazin, oui aussi… mais pas sûr qu’il soit des mieux placés.

  7. roland59 dit :

    oui, il y avait vraiment besoin de réagir…