A deux doigts (ou 800 mètres) du paradis (Simon Lebiez)




Après les podiums acquis consécutivement à Morzine et à Montpellier, Simon Lebiez venait dans le Var pour confirmer sa forme du moment et surtout dans...

onserver sa troisième place au Championnat de France des Rallyes Junior. En passe de réaliser l’exploit de remporter sa première manche en formule de promotion, le Picard se faisait piéger à quelques encablures de l’arrivée finale…mais parvenait tout de même à décrocher la médaille de bronze après une saison prodigieuse.

Dernière manche du Championnat de France des Rallyes, le 59e Rallye du Var représentait également la dernière manche du Trophée Twingo R1 France au plus haut niveau national. En 2014, le constructeur au losange s’orientera vers la Coupe de France des Rallyes. Une raison de plus pour Simon et Julie de faire valoir leur niveau de performance : « Ce rallye va clôturer deux superbes saisons au volant de la Twingo. Après avoir couru après notre premier podium pendant un an et demi, il ne nous reste maintenant plus que 200 kilomètres pour décrocher notre première victoire ! Il va falloir attaquer ! » déclarait le pilote du Team MSR by GBI.com Minerva Oil avant le départ.

Observateur lors de la première spéciale, le duo hausse le rythme dès la deuxième et choisit le, très épineux, secteur chronométré du ‘Plan de la Tour’ pour frapper un grand coup ! Meilleur temps absolu ! Simon et Julie sont propulsés, dès la première étape, à la seconde place du Trophée R1. « J’avais pris la mauvaise habitude d’être trop passif en début de course. Sur cet ultime rendez-vous, je voulais vraiment corriger cela. C’est chose faite avec le scratch dans ‘Plan de la Tour’ et nous pointons ce soir au deuxième rang à douze secondes de Florian (Bernardi) et devant Axel (Garcia). Nous allons arbitrer le match pour le titre tout en pensant à valider notre troisième place au Championnat» lâchait-il au podium.

Le début de la deuxième étape allait marquer un tournant pour le Picard après les abandons de Lieffroy (ES3) et Floret (ES4) qui lui permettaient d’entériner sa place sur le podium du Championnat de France des Rallyes Junior 2013. Ce ‘poids’ enlevé, Simon poursuivait son chemin malgré des légers soucis de frein. La dernière spéciale du jour voyait Bernardi rendre son carnet et Garcia être titré avant l’heure. Il raconte : « Nous avons passé une bonne journée. Nous sommes désormais certains de décrocher la troisième place du Championnat qui était un objectif en début de saison. C’est super ! Malheureusement après avoir vu Florian (Bernardi) arrêté dans la spéciale, je me suis déconcentré et Axel me repasse devant pour quelques secondes. De plus, nous avons pris le départ du rallye avec seulement quatre pneus neufs contrairement à nos concurrents et nous commençons à être pénalisés… Je n’ai jamais été aussi proche de la victoire, je me dois d’aller la chercher. Même si Axel, lui aussi soulagé par son titre, sera encore plus rapide que de coutume et tiendra à clore sa superbe saison par une victoire ! »

Déterminé, le Picard partait à l’assaut du nouveau Champion de France Junior et après les deux premières spéciales de la troisième et dernière étape, il prenait les commandes du rallye avec deux nouveaux scratchs à son actif. Le troisième secteur chronométré ne départageait pas les deux hommes, ex æquo après plus de 18 kilomètres d’effort et séparés de seulement deux secondes et cinq dixièmes avant les 8 derniers kilomètres de ‘Notre Dame des Anges’. Le suspense était à son paroxysme … Malheureusement, la fin tant attendue par tout le clan ‘Lebiez’ n’aura pas lieu, Simon et Julie se faisant surprendre sur un freinage à 800 mètres de l’arrivée. « Nous étions à la limite avec Axel, et il n’a manqué ‘que’ quelques mètres pour que ça le fasse. J’ai été surpris par une distance sous-évaluée. Nous sommes arrivés trop vite sur le virage et nous n’avons pas pu tourner. La déception est énorme. Après tant d’efforts et de sacrifices, la victoire nous a tendu les bras … » expliquait Simon, abattu.

Une fois le choc émotionnel passé, le pilote du Team MSR by GBI.com Minerva Oil faisait le bilan de ce rallye et de cette aventure avec tout le flegme le caractérisant : « Outre la déception de ne pas gagner aujourd’hui, nous allons devoir garder le positif de ce chemin parcouru pour aller de l’avant. Pour un équipage amateur comme le notre et avec nos faibles moyens, nous avons prouvé aujourd’hui que la persévérance et le travail payent toujours. Le rythme que nous avons su tenir ce week-end est, je pense, bon. Surtout face à des talents comme Axel Garcia ou Florian Bernardi. J’ai tellement progressé en deux ans que je ne peux pas regretter quoi que ce soit. Tout cela à été possible grâce à ma famille, toujours à mes côtés, à ma sœur qui réalise des performances incroyables et qui arrive à me rendre encore meilleur, à mon équipe, le Team MSR by GBI.com – Minerva Oil qui depuis mes débuts me donne une voiture parfaite et me permet de rouler en toute sérénité, à mes partenaires sans qui rien ne serait possible et à tous les gens qui me suivent. Même si le moral est bas aujourd’hui, que la voiture a beaucoup souffert et que les solutions financières sont quasi-inexistantes, pour toutes ces personnes citées, je ne peux pas m’arrêter là … et je vais me battre pour revenir au plus vite. Une dernière fois, merci à tous ! »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    félicitations a l’equipage lebiez pour leur belle saison!!! hate de l’est revoir rouler!!

  2. Kaizer Sauzée dit :

    Qu’entendez-vous par ; « En 2014 le constructeur au losange s’orientera vers la coupe de France » ?