Deux équipages du Barum réunis à l’hôpital



Disputé dans des conditions très variables et difficiles, Jan Kopecky décrivant d’ailleurs cette édition comme l’une des plus difficiles qu’il a pu connaître, le Barum Rally a été le théâtre de deux violentes sorties de route parmi les favoris.

Le premier jour d’abord, Efren Llarena et Sara Fernandez, tous récents champions d’Europe, ont percuté des arbres à très haute vitesse.

“Nous avons connu le pire côté du sport. Le pneu a heurté un poteau, après quoi les freins ont lâché et nous nous sommes dirigés droit vers les arbres. À l’hôpital, il s’est avéré que Sara allait bien et que j’avais une vertèbre cassée. Un grand merci à tous les membres de l’équipe et à ma famille, qui ont trouvé une solution pour que je puisse rapidement rentrer chez moi.” a commenté le pilote espagnol suite à cette sortie.

Le lendemain, c’est à dire hier, l’Italien Alberto Battistolli a connu une mésaventure très comparable, lui aussi au volant d’une Skoda Fabia Rally2 Evo. Dans les deux cas, le moteur des voitures tchèques a tout simplement été arraché du reste de l’auto !

“Nous allons bien! Simone (Sacttolin, son copilote) est plus ou moins sous le choc et n’a rien de cassé. Il sortira de l’hôpital lundi.” a commenté Alberto Battistolli.





S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
STRATOS38170
STRATOS38170
3 mois il y a

oui , merci la FIA pour ces mesures de sécurité imposées sur les autos.
regardez l ‘énorme sortie de tanack au monte carlo, de thierry neuville en tonneaux ainsi qu ‘a.fourmaux qui est sorti très violemment plusieurs fois.
Passionné de rallyes , j ai toujours à l ‘esprit qu ‘à l intérieur de la voiture il y a 2 personnes qui prennent de gros risques et que voir une sortie n ‘est pas du tout réjouissant…..

306kc
306kc
3 mois il y a

Aïe aïe aïe, on aime jamais voir ça.
On ne le dit pas assez mais merci la fia, oui j’ai bien écrit cela… d’imposer les normes de sécurité pour les équipages