ES1- Duo d’irlandais (Irlande)




Ouvrant la route sur un sol humide et parfois boueux, Robert Barrable signe le premier scratch de ce rallye devant Craig Breen à sept secondes.

e-gras-bleu">FAITS MARQUANTS

Ouvrant la route sur un sol humide et parfois boueux, Robert Barrable signe le premier scratch de ce rallye devant Craig Breen à sept secondes.

Derrière ce duo d’irlandais, on retrouve encore deux britanniques avec Alastair Fisher et Sam Moffett.

A la cinquième place, Kajetan Kajetanowicz est à plus de onze secondes, Robert Consani signant le même temps que le polonais.

A plus de deux secondes au kilomètre du scratch, l’apprentissage débute pour Charles Martin et Alexey Lukyanuk.

Déjà vainqueur du Junior en Lettonie, Emil Bergkvist semble déjà intouchable. Le pilote Opel devance l’autre allemande de Marijan Griebel et les 208 d’Armstrong et Ingram.

RÉACTIONS DES PILOTES

Barrable« Cette spéciale est plus difficile que lors des reconnaissances. Il y avait beaucoup de boue. »
Kajetanowicz« C’est vraiment une spéciale très rapide et très humide. C’était assez sympa, Barrable est plus rapide mais il connaît cette spéciale. »
Breen« J’ai toujours des problèmes avec la voiture comme hier. Ce n’est pas parfait, je pourrais faire mieux. »
Consani« C’est bien, mes pneus marchent parfaitement dans ces conditions. J’ai du mal à avoir le bon feeling avec cette nouvelle victoire. Parfois c’est parfait et puis ça devient plus difficile. »
Martin« C’était très compliqué, je ne vais pas regarder les temps car je crois que ça va me dégoûter. »
McCormack« Nous avons quelques problèmes avec les freins, c’est assez bruyant. J’espère que nous pourrons réparer ça. »
Greer« C’était bon, très compliqué. Il y a beaucoup d’eau sur la route mais nous sommes contents. »
Tarabus« C’est similaire à la Réublique Tchèque mais on ne connaît pas le grip dans la spéciale. Ca glisse beaucoup, c’est très glissant et dangereux. »
Thornburn« Ce n’est pas facile. Parfois vous avez du grip puis il y a de la boue sur la route. C’est assez difficile, les conditions sont compliquées. »
Fisher« Il y avait beaucoup d’eau. Notre voiture est un peu trop souple. »
Lukyanuk « Nous avons démarré en étant prudent, je ne sens pas le grip. On va prendre confiance, mes mains tremblent un peu. »
J.Moffett« La spéciale était bonne. C’était glissant au milieu, on a eu une grosse glissade dans le dernier virage en passant dans le fossé. »
Costenaro« C’est une spéciale folle, avec une météo de fou, c’est difficile. Nous verrons bien. C’était très glissant avec beaucoup d’aquaplaning. »
Jeets« C’est ma première spéciale sur un vrai rallye asphalte. Il y a des endroits glissants mais c’est très excitant. Je n’attaque pas, je fais attention. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Hamiltons Folly (16,95 km) à partir de 12h28 ( (Vendredi 3 Avril 2015)

Classement ES1 / Classement après ES1 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *