Etape 1 : Kopecky termine fort (Jänner Rally 2013)




ES10 (22,93 km) à partir de 19h30

Leader incontestable, Jan Kopecky termine bien la journée en reprenant 6s9 à Bryan Bouffier. Le tchèque termine donc l’étape avec plus de vingt secondes d’avance sur le pilote français.

9 à Bryan Bouffier. Le tchèque termine donc l’étape avec plus de vingt secondes d’avance sur le pilote français.

Toujours troisième, Raimund Baumschlager assure dans des conditions compliquées.

Auteur du scratch dans la spéciale précédente, Pech part à la faute mais se maintient à la quatrième place juste devant François Delecour.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « Nous allons voir comment Bryan va attaquer. Il pleut très fort. Aujourd’hui c’était difficile, nous avons disputé deux rallyes différents. Demain ce sera long et encore difficile. »
  • Bouffier : « C’était très compliqué aujourd’hui. Jan est plus rapide que moi dans cette spéciale. Nous verrons demain. »
  • Delecour : « J’ai des pneus neige, ça bougeait beaucoup. Les conditions sont très mauvaises. Je suis content de finir la journée. »
  • Baumschlager : « Cette année est complètement folle. Je dois me concentrer sur le championnat autrichien. »
  • Harrach : « La journée avait très bien débuté mais dans la nuit c’était mauvais. Maintenant j’ai du dépasser Tlustak. Chaque année il part devant et ça arrive. »
  • Pech : « J’ai fait une grosse erreur, je suis sorti de la route. »

Classement après ES10 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 1h30min36s
  2. Bouffier (207 S2000) +20s2
  3. Baumschlager (Fabia S2000) +38s9
  4. Pech (Mini S2000) +2min24s
  5. Delecour (207 S2000) +2min49s
  6. Kajetanowicz (Impreza R4) +2min53s
  7. Harrach (Lancer Evo IX R4) +3min20s

Classement complet


ES9 (8,76 km) à partir de 18h47

Malgré une excursion dans un champ tout comme Delecour, Bryan Bouffier se maintient à 13s3 derrière Jan Kopecky  avant d’aborder la dernière spéciale du jour.

Troisième, Baumschlager est toujours dans le coup pour la victoire mais il pourrait commencer à assurer en vue de son championnat national.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « Il est en train de pleuvoir beaucoup et il y a beaucoup de boue. La dernière va être très difficile. »
  • Bouffier : « J’ai essayé d’attaquer mais c’est difficile dans de telles conditions. C’est de plus en plus boueux. Je suis sorti dans un champ, nous avons perdu 2-3 secondes maximum.
  • Delecour : « Je suis sorti 2 ou 3 fois dans un champ. C’était un long champ, j’ai pris du temps pour revenir. »
  • Baumschlager : « C’est ok mais toujours aussi glissant. Quelque fois, nous étions proche de la sortie. Peut-être que je devrais me concentrer sur le championnat d’Autriche. »
  • Harrach : « Nous sommes en train de perdre le rythme, ce n’était pas une bonne spéciale pour nous. »

Classement après ES9 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 1h16min27s
  2. Bouffier (207 S2000) +13s3
  3. Baumschlager (Fabia S2000) +18s5
  4. Pech (Mini S2000) +1min7s
  5. Kajetanowicz (Impreza R4) +1min56s
  6. Harrach (Lancer Evo IX R4) +2min24s
  7. Delecour (207 S2000) +2min25s

Classement complet

 


ES8 (22,93 km) à partir de 16h35 : Spéciale quasiment humide à 100%

Auteur d’un gros chrono dans des conditions encore très glissantes, Bryan Bouffier revient à seulement 9s4 de Jan Kopecky et passe même à la deuxième place (gain de trois positions en une spéciale).

Très mauvaise opération d’Harrach alors quatrième qui perd plus de deux minutes à cause de problèmes de visibilité. Problème également pour Pech alors troisième qui lâche plus d’une minute.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « C’était la spéciale la plus difficile de la journée, il a commencé à pleuvoir dans le chrono, nous étions en aquaplaning, je suis content d’être à l’arrivée. »
  • Bouffier : « C’était fou, très glissant et beaucoup d’aquaplaning. Les routes sont vraiment très rapides. Je suis content d’être encore là mais il faudra refaire cette spéciale une seconde fois…Après les reconnaissances ça semblait facile, mais là c’est très compliqué. »
  • Delecour : « Les gars vont vraiment très vite, j’ai attaqué au maximum. »
  • Baumschlager : « Nous attendions de la neige mais ça va le feeling n’était pas trop mal avec les pneus. »
  • Harrach : « Nous avons eu un problème avec la pare-brise, je ne pouvais rien voir. Beaucoup de pluie. »
  • Pech : « Nous avons eu de la pluie et du brouillard. Les phares ne marchent pas, c’était très moyen. »

Classement après ES8 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 1h11min34s
  2. Bouffier (207 S2000) +9s4
  3. Baumschlager (Fabia S2000) +12s5
  4. Pech (Mini S2000) +1min8s
  5. Kajetanowicz (Impreza R4) +1min52s
  6. Harrach (Lancer Evo IX R4) +2min12s
  7. Delecour (207 S2000) +2min18s
  8. Orsak (Lancer Evo IX) +2min38s

ES7 (8,76 km) à partir de 15h52

Optant encore pour un choix de pneus différent, Baumschlager lâche logiquement 9s5 à Jan Kopecky et espère avoir de la neige dans la prochaine spéciale.

Nouveau chrono dans le top 3 pour Bryan Bouffier qui revient à seulement 1s5 d’Harrach quatrième. Alors qu’il était bien parti pour remonter à la septième place, François Delecour a écopé d’une pénalité d’une minute pour un pointage en avance.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « C’est maintenant un rallye asphalte, nous avons changé les suspensions, les gars ont fait du bon boulot. »
  • Bouffier : « Ce n’est pas trop mal avec les pneus. Jan était plus rapide. J’ai utilisé les mêmes suspensions que ce matin. »
  • Baumschlager : « J’ai pris des pneus cloutés. J’espère que ça marchera dans la prochaine spéciale. »
  • Delecour : « La spéciale est incroyablement rapide. J’ai adoré. »
  • Harrach : « C’était une belle spéciale. Nous avons changé complètement le setup. Je suis content de la voiture. »
  • Pech : « Bien pour nous mais le temps n’est pas bon. C’est très glissant. »
  • Cerny : « Ce n’était pas bien pour nous, nous avons un problème de freins. »

Classement après ES7 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 56min58s
  2. Baumschlager (Fabia S2000) +13s6
  3. Pech (Mini S2000) +15s7
  4. Harrach (Lancer Evo IX R4) +22s9
  5. Bouffier (207 S2000) +24s4
  6. Kajetanowicz (Impreza R4) +1min4s
  7. Cerny (Fabia S2000) +1min19s
  8. Tarabus (Fabia S2000) +1min28s
  9. Orsak (Lancer Evo IX) +1min33s
  10. Solowow (207 S2000) +1min49s
  11. Delecour (207 S2000) +2min6s

Classement complet


ES6 (8,68 km) à partir de 13h55

Alors qu’il venait de perdre la tête du rallye face à Baumschlager, Kopecky reprend le pouvoir sur ce Jänner Rallye avec 4s1 d’avance sur l’autrichien.

Deuxième scratch pour Bryan Bouffier qui revient dans le coup pour la victoire. Toujours handicapé par un problème de levier de vitesse, François Delecour reste à la huitième place.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « Maintenant, il y a seulement quelques endroits avec de la neige et il n’y a plus de brouillard. »
  • Bouffier : « Je suis plus confiant avec la voiture. C’est un bon temps, je suis content. »
  • Delecour : « Ca ne marche pas trop mal maintenant. Nous allons réparer notre levier de vitesses maintenant. »
  • Valousek : « Spéciale très compliquée, vous devez garder la voiture dans la bonne trajectoire. »
  • Harrach : « Nous avons essayé de faire un choix de pneus différent entre l’avant et l’arrière, mais ça n’a pas marché. Le temps est quand même bon. »
  • Pech : « Pas trop mal, mais cette spéciale est très glissante. »
  • Solowow : « Nous sommes sortis dans un virage en cinquième vitesse, c’était un moment assez fou. »

Classement après ES6 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000)
  2. Baumschlager (Fabia S2000) +4s1
  3. Pech (Mini S2000) +5s8
  4. Harrach (Lancer Evo IX R4) +17s3
  5. Bouffier (207 S2000) +21s9
  6. Cerny (Fabia S2000) +52s1
  7. Kajetanowicz (Impreza R4) +59s
  8. Delecour (207 S2000) +1min4s

Classement complet


ES5 (10,22 km) à partir de 13h09

Deuxième scratch du rallye pour Raimund Baumschlager qui passe en tête du rallye devant Jan Kopecky à 3s4 alors que Bryan Bouffier signe le second temps et se maintient à la cinquième place.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « C’était presque sur asphalte partout, hormis un ou deux endroits où il y avait de la neige et de la boue. »
  • Bouffier : « C’est bien. La voiture est sympa à piloter, la spéciale était plus sèche que ce matin. Les pneus sont parfaits. »
  • Delecour : « C’était mieux dans cette spéciale, je peux maintenant changer de vitesse. »
  • Baumschlager : « C’est beaucoup plus rapide que ce matin, c’est très différent. »
  • Harrach : « C’est une spéciale très compliquée maintenant. Je suis content d’être à l’arrivée. » 
  • Pech : « Pas une bonne spéciale pour nous. Pas de problèmes, je suis juste lent. »

Classement après ES5 (provisoire)

  1. Baumschlager (Fabia S2000) 47min15s
  2. Kopecky (Fabia S2000) +3s4
  3. Pech (Mini S2000) +7s3
  4. Harrach (Lancer Evo IX R4) +19s2
  5. Bouffier (207 S2000) +33s4
  6. Cerny (Fabia S2000) +50s5
  7. Kajetanowicz (Impreza R4) +1min2s
  8. Delecour (207 S2000) +1min3s

ES4 (18,99 km) à partir de 12h06

Pour cette deuxième boucle, tous les favoris ont choisi des pneus larges cloutés mais certains outsiders ont tenté le choix des pneus étroits comme Rosenberger et Semerad.

Superbe scratch de Bryan Bouffier qui revient à 34s de Jan Kopecky toujours leader alors que François Delecour a cassé son levier de vitesse. Le tchèque mène toujours le rallye à l’issue de cette quatrième spéciale mais Pech et Baumschlager sont très proches.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « Assez bon choix de pneus. Mais maintenant ça ressemble à un rallye terre, il y a des cordes à chaque virage. »
  • Bouffier : « C’est très boueux un peu partout, c’est sympa de piloter dans ces conditions. »
  • Delecour : Levier de vitesse cassé : « Je ne sais pas pourquoi, j’ai conduit toute la spéciale comme ça. »
  • Baumschlager : « C’était bien mais dans la dernière partie il y avait trop de terre, nous avons perdu du temps. Je n’ai pas retaillé assez les pneus, mais ça va. »
  • Valousek : « Nous avons pris de meilleurs pneus et fait quelques changements sur le setup, mais nous avons eu un moment très chaud. »
  • Pech : « Très bon temps, la voiture marche très bien. »
  • Semerad : « Le choix de pneus est peut-être une erreur, on verra dans les prochaines. »

Classement après ES4 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 40min47s
  2. Pech (Mini S2000) +1s4
  3. Baumschlager (Fabia S2000) +2s6
  4. Harrach (Lancer Evo IX R4) +20s2
  5. Bouffier (207 S2000) +34s4
  6. Cerny (Fabia S2000) +42s6
  7. Delecour (207 S2000) +50s
  8. Kajetanowicz (Impreza R4) +1min1s
  9. Orsak (Lancer Evo IX) +1min8s
  10. Solowow (207 S2000) +1min10s

Classement complet


ES3 (8,68 km) à partir de 10h10 : Spéciale complètement glacée et température autour de 3°C (beaucoup de brouillard)

Sans surprise, les pilotes partis en pneus étroits sont largement devant avec des autrichiens à la fête. Si Orsak (Lancer) signe le scratch, Raimund Baumschlager réalise une excellente opération et revient à seulement 2s3 de Jan Kopecky toujours leader. Auteur d’une faute dans cette spéciale, Pech revient à 2s7 de la tête avec des pneus larges sur sa Mini.

C’est dur pour les français avec des conditions très compliquées en pneus larges et déjà un gros retard à l’issue de cette première boucle.

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « C’est assez bien, j’étais comme un spectateur à certains endroits.. »
  • Bouffier : « Nous n’avons pas de grip, c’est difficile de rester sur la route. Je suis content d’être à l’arrivée de cette spéciale. »
  • Delecour : Touchette : « C’est ok. »
  • Baumschlager : « C’était ok, je pouvais êtes plus rapide mais ça serait prendre beaucoup de risques. »
  • Valousek : « C’était un choix de pneus catastrophique. Nous sommes sortis à chaque virage. »
  • Harrach : « Incroyable, nous avons fait une ou deux erreurs dans les notes et il était difficile de rester sur la route. Mais le temps est bon. »
  • Pech : « Pas super, nous sommes sortis. Nous perdons environ 10 secondes. »
  • Cerny : « Incroyable, j’adore ce rallye et ces conditions. »

Classement après ES3 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 27min21s
  2. Baumschlager (Fabia S2000) +2s3
  3. Pech (Mini S2000) +2s7
  4. Harrach (Lancer Evo IX R4) +14s2
  5. Cerny (Fabia S2000) +32s7
  6. Bouffier (207 S2000) +41s8
  7. Delecour (207 S2000) +43s8
  8. Orsak (Lancer Evo IX) +46s1
  9. Kajetanowicz (Impreza R4) +46s4
  10. Solowow (207 S2000) +46s9

Classement complet


ES2 (10,22 km) à partir de 9h24 : Mélange de glace et de mouillé, température autour de 3°C

Très prudent dans cette deuxième spéciale, Bryan Bouffier perd une demi-minute face à Jan Kopecky sur seulement dix kilomètres. Malgré une excursion dans un champ, François Delecour grimpe sur le podium provisoire. Malgré des pneus larges, Pech limite les dégâts et revient même à 5s9 de Kopecky.

En pneus étroits (les autres favoris ont opté pour des larges), Baumschlager signe le scratch et reprend quasiment la moitié de son retard en une seule spéciale. Dans la prochaine, l’autrichien pourrait bien prendre la tête du rallye…

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « Il y a de la neige. Je pense que nous allons perdre un peu de temps dans cette spéciale. Nous verrons. »
  • Bouffier : « J’ai perdu 30s sur Kopecky donc c’est très mauvais. J’ai essayé de rouler proprement, il y avait beaucoup de glace, j’ai fait très attention. »
  • Delecour  : « Très difficile, c’était facile de faire une erreur, je suis sorti dans un champ. »
  • Baumschlager : « Pour celle-ci, les pneus étaient bons mais dans la première c’était un cauchemard. »
  • Valousek : « Beaucoup de neige, c’était très difficile. Nos pneus n’étaient pas bons. Nous étions très lents. »
  • Harrach : « Bon choix de pneus pour cette spéciale, notre chrono devrait être bon. »
  • Pech : « C’était très glissant avec les pneus larges. »
  • Cerny : « Nous avons des pneus étroits. Nous allons voir dans la prochaine spéciale. »

Classement après ES2 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 20min50s
  2. Pech (Mini S2000) +5s9
  3. Delecour (207 S2000) +29s6
  4. Baumschlager (Fabia S2000) +29s7
  5. Bouffier (207 S2000) +34s7
  6. Valousek (207 S2000) +43s6
  7. Harrach (Lancer Evo IX R4) +45s6
  8. Kajetanowicz (Impreza R4) +45s8
  9. Tarabus (Fabia S2000) +48s9
  10. Solowow (207 S2000) +1min2s
  11. Cerny (Fabia S2000) +1min3s

Classement complet


ES1 (18,99 km) : Première spéciale très humide, température autour de 6°C

Grand favori, Jan Kopecky signe le premier scratch (provisoire) du rallye devant Bryan Bouffier à moins de cinq secondes. Avec des pneus larges cloutés (comme Kopecky et Bouffier notamment), François Delecour perd déjà beaucoup alors que Baumschlager lâche 57s avec ses pneus étroits cloutés (même choix pour Cerny, Harrach et d’autres).

Réactions des pilotes

  • Kopecky : « La spéciale est humide, mais il y a des parties où il y a de la glace. Nous avons des pneus larges, donc nous allons devoir survivre dans les prochaines spéciales. »
  • Bouffier : « Spéciale ok, je suis content d’être à l’arrivée car la spéciale était très compliqué. C’était très difficile de voir la glace. »
  • Delecour : « J’ai pris des pneus clous pour les prochaines spéciales. Je pense que nous avons fait une erreur, on verra »
  • Baumschlager : « Définitivement un mauvais choix de pneus, nous attendions plus de glace. J’éspère qu’il y aura plus de neige dans les prochaines spéciales. »
  • Pech : « Cette spéciale était bonne mais notre voiture est trop souple. »
  • Semerad : « Nous avons fait un compromis pour le choix de pneus. Nous avons les étroits et ce n’était pas le mieux. »
  • Cerny : « C’est ma première spéciale avec une S2000 et avec les pneus étroits, c’était affreux. »

Classement après ES1 (provisoire)

  1. Kopecky (Fabia S2000) 13min8s
  2. Bouffier (207 S2000) +4s7
  3. Pech (Mini S2000) +12s6
  4. Valousek (207 S2000) +13s1
  5. Delecour (207 S2000) +21s9
  6. Kajetanowicz (Impreza R4) +25s6
  7. Tarabus (Fabia S2000) +34s6
  8. Glachs (Lancer Evo IX) +46s6
  9. Baumschlager (Fabia S2000) +57s2
  10. Solowow (207 S2000) +1min5s

Classement complet

 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Bon, ils sont encore tous là et bien vigilants : pas de victime au cours de cette première spéciale matinale, c’est génial ! Delecour conserve sa pénalité d’1 minute semble-t-il. Et Valousek vient se joindre à la bagarre au sommet : une belle journée qui s’annonce…

  2. Nono01 dit :

    Le scratch de Wagner et son Evo 3 dans la 3 c’était beau quand même

    • Kivala dit :

      Oui, tu as raison, ne l’escamotons pas, même s’il est hors ERC. Mais ça arrive des fois dans les rallyes hivernaux quand la neige fond au fur et à mesure des passages. Sauf erreur, fin des années 70 ou début 80, au Monte-Carlo, un inconnu sur une Escort Groupe N (Alain Beauchef, célèbre ensuite) avait pris la tête du rallye devant toutes les « usine » : il était parti vers la 200ème place, la neige présente au début avait totalement fondu… Tout est rentré dans l’ordre ensuite.

      • Nono01 dit :

        C’est clair mais faut quand même rouler d’ailleurs 3ème temps dans la 2 je crois et a l’issu de la 3 il était 5eme au scratch , la situation du MC était arrive l’année dernière au Janner avec notamment une 5eme place a l’issu de la 1ère spéciale pour Mitterlehner et son Audi

        Mais je tiens quand même a féliciter tout ces pilotes de nationaux qui roulent quand même très fort : Klepatsch,Wagner,Mitterlehner,Klausner la star local , Glisic , Burkaart , Neulinger , Konigsceker etc ….

  3. Kivala dit :

    Quelques stats concernant les victoires d’ES :

    . Pilotes :
    – Kopecky et Bouffier = 3
    – Baumschlager = 2
    – Orsak et Pech = 1

    . Voitures :
    – Skoda Fabia = 5
    – Peugeot 207 = 3
    – Mitsubishi Lancer = 1
    – Mini JCW = 1

  4. olval3830 dit :

    Hééééé ! C’est qu’il semble passionnant ce 1er rallye ERC et de l’hiver. Les gars ont l’air d’aller vraiment trrrèès vite dans de sales conditions meteo. Et Bouffier 2 ème pour une première ici ! Joli.
    Delecour tjs dans le coup.

  5. vince 63 dit :

    Super Brian continue comme ça on est tous avec toi vraiment au top

  6. Kivala dit :

    En gros, 3 courses dans la course demain :
    – devant, le trio Kopecky – Bouffier – Baumschlager qui se tient en moins de 40 sec;
    – puis à plus de 2′ du leader un second trio Pech – Delecour – Kajetanowicz qui se tient en 30 sec;
    – enfin à plus de 3′ du leader le quatuor Harrach – Orsak – Tarabus – Cerny qui se tient dans la même minute.
    Après, à partir de Fischerlehner et Valousek, ils sont à plus de 6′ ou 7’… (Blomqvist 14ème : à 66 ans faut le faire, quand-même, dans de telles conditions !!!)

  7. Kivala dit :

    Kopecky a vraiment sorti la maxi attaque pour garder Bouffier derrière : il améliore de 27″ quand les autres améliorent de 5″ (Bouffier), 6″ (Baumschlager), 14″ (Delecour)…! Demain, ça va pas être triste…

    • JMB37 dit :

      Oui j ai vu
      Demain les deux dernières de 25 kms risquent de faire la différence;
      Au niveau météo à voir le matin.
      Par contre je recherche par passion la météo, et pour le 15 16 la tendance serait
      l’arrivée du froid,voir vague de froid,mais sec donc MC sec et peut etre givré le matin.

  8. Kivala dit :

    Pour 5/10èmes on a avec Pech un 5ème vainqueur de spéciales (et avec la Mini une 4ème voiture différente): sympa !

  9. FranceWrc dit :

    Quasi-fini pour Semerad et pour Solowow. Abandon pour le premier et problèmes électriques pour le deuxième et n’a pas fini la spéciale.

  10. JMB37 dit :

    Si BB n avait pas loupé son choix de pneus ce matin,il serait devant largement,il est un des pilotes 207 capable de faire des temps de ouf.
    Le prochain passage KOPEC va avoir la pression.
    Pour moi il est globalement plus rapide que KOPEC,j’ai hâte de le voir en DS3.
    Je le vois dans les 5 au MONTE CARLO

  11. FranceWrc dit :

    Quoi ? Delecour a 1 mn de pénalité !!! Pourquoi ?

  12. Kivala dit :

    6 ES, 4 vainqueurs différents. Bouffier le seul avec Baumschlager à avoir remporté 2 ES : pas mal pour quelqu’un qui découvre le Jänner, alors que Baumschlager est un vieil habitué… Kopecki et Orsak 1 victoire chacun.

    • Kivala dit :

      Je dirais même mieux : Bouffier a nettement dominé cette 2ème boucle : 3 spéciales = 2 victoires + 1 seconde place ! Si on additionne les chiffres des classements de cette 2ème boucle, il distance tout le monde parmi les 10 premiers :
      Bouffier = 4 (1 + 2 + 1)
      Kopecky (3 + 5 + 3) et Harrach (5 + 2 + 4) = 11
      Kajetanowicz (8 + 4 + 2, l’autre bonne surprise !) = 14
      Pech = 15
      Baumschlager = 17
      Orsak = 21
      Tarabus = 25
      Cerny (qui confirme) = 26
      Delecour (handicapé) = 27

  13. Kivala dit :

    http://www.fiaerc.com/videogallery/detail/id/9/t/ERC-AUSTRIA-SS1-HIGHLIGHT : premières images de l’ES1 sur le site de l’ERC. Pas terribles (prises d’hélico principalement) mais instructives sur l’état de la route lors du 1er passage (ça a bien changé semble-t-il pour le 2ème…)

  14. FranceWRC dit :

    Allez Bouffier ! 5e, c’est pas un classement pour toi ! Disons… 1er ? Bon, au moins sur le podium.

    • On peut penser que derrière Kopecky, Baumschlager et Pech, Bouffier doit être quatrième au vue de son talent, sa voiture et son expérience. Après, si c’est mieux tant mieux 😉

      • HéliosEole dit :

        Tout à fait d’accord concernant Bryan Bouffier mais, ne sous-estimons pas le local Beppo Harrach, souvent très à l’aise sur ce terrain, avec une Mitsu certes trop lourde (c’est le règlement de l’ancien Groupe N et du R4 qui veulent ça :/ ) mais aussi au moteur infiniment plus coupleux (quasi le double par rapport à celui de la 207, réputé pour sa souplesse… digne d’un rhumatisant au dernier degré!)

  15. Kivala dit :

    Bouffier 7 sec devant Kopecky et Baumschlager et 13 sec davant Delecour dans la 4 pour le moment : second passage bénéfique pour Bryan…

    • Il a prouvé à plusieurs reprises déjà qu’il était très à l’aise dans des conditions particulières (asphalte/terre) comme au Barum Rally ou certains rallyes en Pologne où le grip est moins bon que par chez nous. Un podium serait déjà très bien pour Bryan qui découvre ce rallye…

  16. Kivala dit :

    Dans l’ES1 les Suzuki Swift font 13 (Neubauer) et 16 (Böhm) !!! Bon, ça rentre dans l’ordre ensuite : Böhm sort dans l’ES2, Neubauer fait 26 puis 22. N’empêche…

    Quelques exemples de « montagnes russes » (ou de simples diagonales, inversées selon l’équipement : descendante pour Delecour, ascendantes pour Rosenberger et Orsak):
    – Kopecky : 1-15-14
    – Bouffier : 2-30-20
    – Delecour : 5-18-24
    – Baumschlager : 9-1-4
    – Rosenberger : 19-8-5
    – Orsak : 23-5-1
    – Haneder : 17-3-41 (paraît qu’il habite sur l’ES3 : ça lui a pas réussi !)

    • Oui ça semble normal pour les Suzuki avec une route humide et les bons pneus. Après sur la glace et neige c’est plus compliqué. A voir aussi les temps de Wagner qui roule en national (scratch dans l’ES3 devant les pilotes ERC…)

  17. Kivala dit :

    Comme chaque année, les classements c’est les montagnes russes d’une ES à l’autre ! Incroyable que Kopecky soit resté en tête tout en faisant la trace… On en saura un peu plus après la 2ème boucle (ES 4-5-6), notamment pour Delecour et Bouffier qui découvrent l’épreuve je pense.

  18. JMB37 dit :

    Sacré FRANCOIS avec ses pneus clous,cela ne marche pas à tous les coups.
    BONNE ANNEE RALLYE SPORT