ES1- Pluie au rendez-vous (Limousin)




Routes humides et petite pluie au programme ce matin !

Comme l’an passé, Jean-Marie Cuoq signe le scratch de ce premier passage dans Tarnac en devançant Julien Maurin d’une seconde.

(par Manu Guigou) :
Un début de route classique que je connais à l’envers. Ce chrono reprend la fin de Vassivière, c’est du très rapide sur la fin en trajectoire avec quelques portions en sous-bois qui salissent la route. Même spéciale qu’en 2013.

Accès par Rempnat pour une épingle à l’église puis un enchaînement intéressant en montée.

FAITS MARQUANTS
Routes humides et petite pluie au programme ce matin ! Comme l’an passé, Jean-Marie Cuoq signe le scratch de ce premier passage dans Tarnac en devançant Julien Maurin d’une seconde.

Vainqueur du Lyon-Charbonnières, David Salanon n’a plus roulé au Limousin depuis six ans et doit se contenter du troisième temps à sept secondes.

Avec les bons choix de pneus, Manu Guigou, Yoann Bonato et Jean-Nicolas Hot (leader du trophée Michelin) sont dans le top 8 au milieu des WRC et des Porsche.

En 208 Rally Cup, Stéphane Lefebvre est le leader provisoire devant Eric Camilli et Paul-Antoine Santoni de retour après une prestation discrète au Touquet.

En Opel Adam Cup, les trois premiers du championnat sont là avec dans l’ordre Rémi Jouines, Jean-René Perry et Florian Bernardi.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Julien Maurin : « La route alternait les portions sèches et mouillées. On a essayé de bien rouler sans prendre de risque. On était en pneus durs retaillés. »
2. Jean-Marie Cuoq : « On a des pneus retaillés mais je ne sais pas si on était dans le bon rythme. »
3. David Salanon : « J’ai vraiment assuré. D’après moi, les pneus retaillés ne suffisaient pas. Il aurait fallu des gommes plus tendres. »
5. Pierre Roché : « Je n’ai pas réussi à me mettre dans le bon rythme. »
6. Eric Rousset : « J’ai fait très attention. Je n’ai pas voulu me lâcher et c’était bien, on n’a pas fait de faute. »
8. Romain Martel : « Avec un tel climat, ce n’est pas évident. »
10. Michel Morin : « On était en slicks retaillés. Je n’ai pas pris de risque. »
11. Jean-Charles Beaubelique : « On avait des bons pneus, en slicks retaillés. »
12. Gilles Nantet : « J’ai trop assoupli l’auto. J’ai fait une erreur. Je pensais qu’il y aurait plus de pluie. »
14. Bernard Philippon : « On s’est fait une petite frayeur au départ sur une plaque noire. Après, on a assuré. »
15. Patrick Rouillard : « Le rallye est encore long ! J’ai été prudent car on ne savait pas comment était le grip. »
16. Pascal Favrat « J’étais paralysé, j’ai roulé comme en reconnaissances. »
19. Eric Mauffrey : « Il aurait fallu des slicks, on était en mixtes. »
21. Christophe Roussel : « L’auto était bien mais, le pilote, pas dans le bon rythme. »
22. Emmanuel Guigou : « On avait les bons pneus mais j’en ai lâché un peu par moments et ça m’énerve. »
23. Germain Bonnefis : « Ca fait huit mois que l’on n’avait pas vu un point stop et ça fait du bien. Notre stratégie était d’être prudents et notre but était de voir l’arrivée. »
24. Jean-Nicolas Hot : « Ca s’est bien passé, j’ai bien exploité l’auto. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Mont Gargan 1 (25,03 km) à partir de 10h41 (Vendredi 9 Mai 2014)



Classement ES1 / Classement Après ES1 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Krys dit :

    Pfff le temps de Bonato avec l’ADAM R2 Performance loin devant les cadors de la 208 rallye cup, ça marche vraiment aussi bien que ça une ADAM ???

    • Une petite précision pour Bonato : Choix des pneus et retaillage possibles au dernier moment contrairement aux pilotes de la 208 Rally Cup qui ont du marquer les pneus hier matin (comme les WRC, Guigou, les S2000 par exemple)

      • Krys dit :

        Ah ok merci de la précision, toujours au top Rallye-sport.

        • Autant citer le réglement d’ailleurs pour mieux comprendre

          Les pneumatiques des voitures des catégories nommées ci-dessous seront soumis à enregistrement et leur nombre sera limité à 16 par rallye pour les dimensions 17″ et 18″

          Les GT Plus ne sont pas soumises aux marquages
           les voitures WRC de la classe A8 W équipées de roues de 18″,
           les voitures S2000 et RRC de la classe A7S,
           les voitures de la classe R5,
           Pour les voitures des classes R3, R4 et les suralimentées de la classe N4 équipées de roues de
          17 pouces et plus, dont le pilote est inscrit au CF et/ou au Classement promotion.

          En 208 Rally Cup, seulement 8 pneumatiques autorisés.

  2. Nico dit :

    Très beau temps de Bonato !!
    Que ce qu’une ds3 a8 ?

  3. Georges dit :

    Duel Maurin/Cuoq en perspective…!!!
    Nantet a eu un problème…???
    Rousset, Rouillard et Beaubelique en embuscade…!!!

  4. JMB37 dit :

    Ou est la grande spéciale de Tarnac qui faisait 43 kms et qui représentait vraiment ce qu’était le rallye des années glorieuses!!!

  5. arnaudm3 14 dit :

    VHC avant ??