ES1- Basso surprend (Tour de Corse 2012)




ES1- Pénitencier Coti – Agosta plage (25,89 km) à partir de 14h13 (Jeudi 10 Mai 2012)

Les 1600 Turbo sont déjà au pouvoir de ce Tour de Corse en signant le doublé. Giandomenico Basso devance Dani Sordo de 3s4 et un très étonnant Craig Breen de 3s6.
La première Skoda est quatrième avec Andreas Mikkelsen à 3s8 de la tête.

Les autres 207 S2000 souffrent derrière avec Pierre Campana qui devance le duo Arzeno/Bouffier.

emière Skoda est quatrième avec Andreas Mikkelsen à 3s8 de la tête.

Les autres 207 S2000 souffrent derrière avec Pierre Campana qui devance le duo Arzeno/Bouffier.

Seulement huitième, Jan Kopecky a avoué conservé ses gommes pour les prochains chronos.

En groupe N, la comparaison entre Manu Guigou et François Delecour fait mal. Le premier des deux joue même face aux 4 roues motrices du groupe R et Andreas Aigner notamment.

Prochaine spéciale : ES2- Gare de Carbuccia – Tavera (16,89 km) à partir de 15h21 (Jeudi 10 Mai 2012)

Réactions des pilotes
Sordo : « C’était vraiment bien, bonne spéciale. Je me rappelle de 2008. C’est dur pour les pneus. »
Basso : « C’était très difficile, une longue spéciale pour la voiture, les pneus et les freins. Nous avons des pneus durs. »
Mikkelsen : « Les pneus sont vite chauds ici, les freins aussi. »
Bouffier : « C’était bien, mais j’ai eu beaucoup de sous-virage. C’était compliqué dans les virages serrés. »
Kopecky : « Assez bien pour nous, je voulais garder nos pneus pour les prochaines. »
Wiegand : « Très difficile, beaucoup de virages. A la fin les pneus étaient usés, nous avons fait attention. »
Arzeno : « Très sympa. Après la moitié du chrono, c’était très difficile avec les pneus. Je suis content pour l’instant. »
Campana : « Ce n’était pas facile, à cause de la descente et nous avons des problèmes avec les freins. Ils sont très chauds. »
Breen : « C’était un bon temps on dirait. J’ai un feeling incroyable avec la voiture. Les réglages sont superbes. »

Classement ES1/après ES1





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    « En groupe N, la comparaison entre Manu Guigou et François Delecour fait mal » : bah, 1 sec/km. Ce ne serait pas la première fois que Delecour démarrerait prudemment (ça vaut toujours mieux que Didier Auriol allant à la faute dès la 1ère ES du Monte-Carlo 2009, version IRC également). Attendons un peu pour juger… Je ne garantis pas pour autant qu’il fera des miracles, mais laissons-le se remettre dans le bain, ce n’est tout-de-même que son deuxième rallye de l’année !