ES1- Bouffier déjà dehors (Valais)




Dès cette première spéciale, le rallye du Valais perd un sérieux candidat à la victoire avec Bryan Bouffier, auteur d’une touchette contre un mur.

ictoire avec Bryan Bouffier, auteur d’une touchette contre un mur.

« Débarrassé » de son principal adversaire, Craig Breen réalise le scratch pour seulement six dixièmes devant le suisse Olivier Burri, octuple vainqueur de cette épreuve.

Sur une route pour l’instant sèche, François Delecour étonne sur sa Porsche en signant un superbe troisième temps à seulement 1s5 du scratch. Sur cette spéciale en montée (500m de dénivelé) et avec une route large, la puissance de l’allemande a parlé !

A noter le onzième chrono prometteur d’Emil Bergkvist pour sa première en quatre roues motrices.

RÉACTIONS DES PILOTES

Bouffier« C’est mon erreur, nous avons tapé un mur, c’est foutu maintenant. La spéciale est sèche. » (Roue arrière-gauche endommagée)
Bergkvist« C’était assez amusant, je n’ai pas attaqué. J’ai été assez prudent à certains endroits. La spéciale est sèche mais l’asphalte est glissant. Nous allons travailler un peu sur les réglages et ce sera mieux. »
Breen« J’ai vu les marques où Bouffier est sorti. J’ai essayé de rester propre. J’ai pris des pneus durs, c’était pas mal. »
Lukyanuk« Tout va bien. Je n’ai pas trop aimé le comportement des pneus. J’avais pris des pneus tendres et ça bougeait beaucoup, je n’avais pas confiance. »
Jakes« C’était très compliqué, très glissant, c’était difficile de freiner. Nous avons démarré doucement et puis nous avons accéléré le rythme. J’ai des pneus tendres. »
Magalhaes« Le chrono semble bon mais c’était vraiment difficile pour moi, c’était très glissant. »
Gonon« Pas de risques. Le rallye est très bon et nous voulons nous amuser tout simplement. »
Hirschi« C’est une surprise (le 2e temps). C’était très glissant mais j’ai bien attaqué. Cette spéciale n’était pas comme ça l’an passé. Je m’attendais à que ce soit plus humide. »
Delecour« Je dois filer car il y a début d’incendie au niveau des freins. »
Stajf« Je pense que cette spéciale est plus pour les Mitsubishi. Je recherche encore la confiance car nous n’avons pas eu l’opportunité de faire des essais avant le départ. »

PROCHAINE SPÉCIALE ES2- Crans-Montana (11,66 km) à partir de 15h30 (Jeudi 29 Octobre 2015)

Classement ES1 / Classement après ES1 (8,82 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    A voir la photo, c’est du Kubica tout craché : une touchette insignifiante aux conséquences dramatiques… Incorrigible, Bryan : une fois sur deux il veut trop en faire et sort dès le début, comme un jeune qui a tout à prouver alors que lui, précisément, n’a plus rien à prouver. Tout le contraire de Lefebvre. J’ai beaucoup de sympathie pour lui, je suis même un fan inconditionnel, mais là je crois qu’il est en train de se brûler définitivement auprès des « usines ». Ne reste plus que le prochain Monte-Carlo pour se mettre en avant, mais il n’aura plus le droit à la moindre erreur alors que c’est le rallye le plus piégeux de l’année. Dur-dur…

  2. natlin dit :

    apres le monte carlo, bouffier sort dans la premiere es, dommage, y avait un gros coup a jouer