Rouillard puissance 7 (Montagne Noire)




Dominé par Jean-Michel Da Cunha sur un sol humide hier soir, Patrick Rouillard a rapidement pris le commandement ce matin alors que son rival enchaînait les problèmes : crevaison et transmission.

n>

FAITS MARQUANTS

Dominé par Jean-Michel Da Cunha sur un sol humide hier soir, Patrick Rouillard a rapidement pris le commandement ce matin alors que son rival enchaînait les problèmes : crevaison et transmission.

Le pilote Porsche remporte ainsi son septième rallye de la Montagne Noire, son troisième avec la Porsche 997. D’une régularité exemplaire, André Jezequel termine second et remporte la classe A7S face à Anthony Puppo.

Quatrième, Guy Mottard marque de points au championnat alors que le groupe F2000 revient à Lionel Jacob et le groupe R à Michaël Lobry.

Septième, Benoît Vaillant s’impose une nouvelle fois dans le trophée Renault Clio. A la neuvième place, Lionel Espinasse s’impose devant les Clio en groupe N.

Dans le groupe GT, Cédric Delage s’impose face à Yannick Roussel.

REACTIONS DES PILOTES

Patrick Rouillard : « C’est ma septième victoire ici. La première était il y a 26 ans… Tant que je pourrais venir, je répondrai présent et je viendrai pour gagner. C’est toujours beaucoup de plaisir de venir ici, ce sont des bons moments de fête, les spéciales sont superbes et ‘Fontbruno’ est taillée pour la Porsche. Je connais la spéciale sur le bout des doigts. C’est un rallye difficile, surtout pour les mécaniques ; les routes sont dures et il y a toujours de nombreux abandons. Je vais réaliser un rêve en disputant le Tour de Corse avec la Porsche. Il y aura de très grands adversaires ».

André Jézéquel : « On a su gérer sous la pluie vendredi. Ce matin cela était compliqué dans ‘La Tourette’, le réglage des suspensions ne me convenait pas. La voiture sautait beaucoup. On termine second, c’est parfait car Patrick était intouchable ce week-end. Il nous faudrait une autre auto pour prétendre à mieux ».

Anthony Puppo : « Nous avons adoré rouler sous la pluie vendredi. C’était compliqué car on découvrait l’auto, mais en rallye, tout est toujours possible. Aujourd’hui nous avons consacré notre premier passage comme un apprentissage, puis nous avons progressé au fil des passages. Nous réalisons deux meilleurs temps, c’est quand même pas mal pour une première participation.

Classement ES11 / Classement après ES11


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *