ES11- Bayard cinquième (Touquet)




Avec l’abandon de Xavier Pruvot sur le routier, c’est Laurent Bayard qui s’empare de la cinquième place provisoire.

Le pilote Toyota devrait toutefois être rapidement repris par Eric Brunson qui est à cinq secondes.

ale qui n’a pas été parcourue depuis très longtemps. Je l’ai disputé en 2001 et 2003 (en Clio S1600). Elle reprend des morceaux de la fameuse spéciale Pays de Desvres. Si le revêtement est toujours identique, c’est une spéciale très glissante qui passe dans de nombreux lotissements sur une route très étroite. La fin du chrono est une portion totalement nouvelle très rapide et glissante. Au Sud de Lottinghen, il y a un passage qui pourrait être prisé par les spectateurs avec un saut de route en aveugle.

FAITS MARQUANTS
Avec l’abandon de Xavier Pruvot sur le routier, c’est Laurent Bayard qui s’empare de la cinquième place provisoire. Le pilote Toyota devrait toutefois être rapidement repris par Eric Brunson qui est à cinq secondes.

Devant ces deux hommes, Julien Maurin domine devant Quentin Gilbert à quasiment une minute et Pierre Roche à plus de deux.

Dans le trophée Michelin, Jean-Charles Beaubelique reste largement devant les Porsche de Rouillard et Nantet.

En groupe N, Manu Guigou conserve l’avantage pour seulement 10s fac à Jean-Nicolas Hot.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Julien Maurin : « Ca va, c’est moins difficile que ce matin. On identifie davantage de grip. Même en assurant, on améliore par rapport à ce matin. »
Eric Brunson : « On roulote. »
Quentin Gilbert : « Je peux vous assurer que Maurin a roulé très fort. On était à fond, on a attaqué fort mais lui aussi. Mais j’ai calé au départ. Ensuite, j’ai bien roulé, je suis content. On a modifié un peu les réglages. »
Pierre Roché : « On essaie de gérer notre troisième place, sans prendre trop de risques. »
Lionel Baud : « Ca va, on va essayer de rester quatrièmes. »
Laurent Bayard : « On roule à bloc là… A bloc ! »
Gilles Nantet : « Ca va mieux mais ce n’est pas l’ES où on a le plus à gagner. Ca glisse beaucoup. »
Jean-Charles : « C’est compliqué. On essaie d’assurer mais ça glisse. »
Romain Martel : « C’est mon premier vrai passage dans cette spéciale car on a pas mal fauté ce matin. Mais le ressenti est pareil que ce matin, les pneus sont en ébullition. Un truc de fou. »

PROCHAINE SPECIALE : ES12- Bourthes – Wicquinghem (18,6 km) à partir de 14h13 (Samedi 15 mars 2014)


Classement ES11 / Classement Après ES11 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Guillaumele dit :

    Abandon sur la liaison pour pruvost

  2. arnaudm3 14 dit :

    Pruvots ???

  3. guillaumele dit :

    Allez go éric faut remonter et prendre le maximum de points pour le championnat !